Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 novembre 2022 1 07 /11 /novembre /2022 10:27
La Courir à Saint Max

Sur le 10km de La Courir à Saint Max, il y avait quelques bleus au départ.

 Andy, Maurizio, Dominique, Vincent, Yoann et Sandrine.

Un beau parcours assez roulant, une belle météo et des bénévoles sympa,

La matinée fût belle.

Des performances bien maitrisé pour certains et un beau galop d’entrainement

pour d’autres.

Belle perf pour Andy qui termine 20ème en 36mn40s et 2ème espoir.

Ci-dessous le classement général.

https://resultats.wanatime.fr/resultats/la-courir-a-saint-max/?fbclid=IwAR1YuSUr2Ec7v3pLVe3PLmcMwevak-pMPyTG1zGi_LpXl_7D2y7bt_JQcDo

La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
La Courir à Saint Max
Partager cet article
Repost0
30 octobre 2022 7 30 /10 /octobre /2022 18:15
Gégé bien entouré par ses supporters.

Gégé bien entouré par ses supporters.

Inscrit l'année dernière avec lolo pour courir ce trail pour mes 50 ans, une préparation de 10 mois en tête et c'est parti!

Première embûche lors de ma blessure avant le marathon de Rome, m'obligeant à faire l'impasse dessus en me cassant un peu le moral.

Deuxième déboire lors de mon abandon au trail du Beaufortain, après 70 km sans bâton,  remettant les pendules à l'heure sur la difficulté qui arrivait quelques mois  plus tard. Grosse remise en question et finalement départ d'un vrai entrainement “diag” escaliers,descentes muscu et hygienne de vie saine (au revoir apéros et saucisson, dur, dur)

J-3 semaines, le sort s'acharne de nouveau, douleur dans le tibia droit, verdict: tendinite sévère du releveur droit, annulation de la course à prévoir. Anti inflammatoires, infiltrations, cataplasme, massage, arrêt de travail car je ne pouvais plus marcher en fin de journée, puis déprime...

j-5 fabrication d'une attelle pour me permettre de garder le pied à angle droit lors de la course, et repos en attendant le départ.

Le départ ne va plus tarder !!!

Le départ ne va plus tarder !!!

Jeudi 21h départ du grand raid en compagnie de lolo, qui me soutient, et d'un gégé de secours trouvé à l'hôtel. Une poignée de main avec Fred qui part 10 min après nous et voilà c'est parti.

Je n'ai jamais vécu cette ambiance en course, des milliers de gens amassés sur plusieurs kilomètres qui applaudissent, encouragent et tendent leurs bras pour transcender n'importe quel coureur.

La douleur est présente mais l'ambiance me sort de ma morosité et me pousse vers l'avant (enfin je suis plutôt derrière).

Séverine et les enfants m'attendent au km7 à la fin de la route goudronnée pour voir si je peux continuer ou s'il faut me ramener, avant que les choses sérieuses ne commencent.

Tous sont là, même lolo, ça fait plaisir, les larmes me viennent, je ne peux plus contenir mon émotion, je ne peux pas arrêter maintenant, bisous d'amour et réconfort et me voilà parti dans la nuit, entouré de plein de coureurs mais si seul dans ma tête...

Les kilomètres vont défiler au rythme des ravitos, les sentiers sont de plus en plus difficiles et ma foulée n'est pas naturelle. La nuit va passer et la lumière du jour va faire du bien, les gens sont super gentils, l'esprit trail est bien là. Mon objectif immédiat est de rallier Cilaos ou je ferai le point sur la suite à donner.

Arrivée à cilaos (km 72), j'ai mal mais je peux toujours avancer, pour le reste du physique, ma préparation était bonne donc pas d'autre soucis, parfait je peux repartir après avoir rassuré ma petite famille par téléphone  qui en profite pour me rebooster un coup.

je repars pour une longue montée avec cette fois l'objectif d'arriver à la deuxième base de vie située au km 127. Je vais emprunter des sentiers de plus en plus difficiles. Escaliers de tout genre, pierres, racines, dévers, cette course est très exigeante et empêche de pouvoir réellement profiter du paysage. La nuit va arriver vite, le but est que ce soit si possible la dernière...

Les descentes difficiles et techniques vont  commencer à peser sur ma jambe droite et une douleur au niveau du genou va commencer doucement à se faire sentir. Cette partie de la course concentre une grosse partie de dénivelé négatif et le fait que je ne puisse pas utiliser l'amorti de mon pied et prendre les chocs avec le talon va me pénaliser. Dommage car j'ai énormément travaillé ce sujet depuis quelques mois (certainement trop...) et je ne peux pas me lâcher, pire je suis dans la retenue et je subis de plus en plus le parcours. Je n'ai plus que la douleur au niveau du genou dans la tête. L'arrivée à la base de vie est un soulagement, je profite d'un gros ravito et du monde pour me ressourcer, mais dans ma tête le moral baisse au point de penser à l'abandon. J'appelle severine pour lui demander de me retrouver chemin ratineau, le ravitaillement suivant. Je ne pourrai pas la voir car c'est compliqué pour elle de se garer, je repart donc pour une partie de D- qui va me faire souffrir, au point ou je n'arrive plus a prendre ce plaisir qui me fait aimer le trail jour après jour.

Me voici maintenant à la possession km 144, Séverine et les enfants sont là, je vais repartir avec eux, j'ai trop mal, tient à côté de moi lolo arrive, en forme le vieux, un bon moral, ca me fait plaisir de le voir. Bien évidemment il me pousse à repartir,m'envoie vers des masseurs sympathiques et reprend son chemin...

Une tente, des gars sympathiques, j'enlève mon attelle, mes chaussures et me voila massé, par des gens qui vont supporter mon odeur de pieds et tenter de faire passer cette tendinite du genou. Tout me pousse à repartir, je sais au fond de moi ce qui m'attend, même si on peut dire qu'il n'y a que 20 km à faire. J'ai galéré, pesté et la dernière descente m'a paru interminable au point d'appeler Séverine pour lui demander si je ne rêvais pas, si je ne m'étais pas perdu,( la troisième nuit sans dormir ne m'a pas aidé). La douleur était tellement présente. Et puis au loin le visage de mes enfants, des anges venus me sauver, l'émotion en moi a été indescriptible.

Voila la ligne qui s'approche, mes enfants en gardes du corps, et lolo au loin, avec qui se terminera cette aventure dans un état second, puis  Séverine pour me câliner et me faire oublier quelques secondes cette course.

 

 

La délivrance !!!

La délivrance !!!

Aujourd'hui je peux dire que j'ai vécu un des moments les plus difficiles de ma vie, tant physiquement que moralement, et je pense qu'il laissera une trace indélébile pour le reste de ma vie.

Je tiens à remercier du fond du cœur et les larmes aux yeux, toute ma petite famille qui a été d'un soutien sans faille depuis plusieurs semaines, mon lolo binôme qui n'a rien lâché et qui m'a attendu malgré le sommeil et la fatigue et aussi tous les gens qui m’ont suivi, soutenu et encouragé avant pendant et après cette aventure, ça fait chaud au cœur. Merci a tous.

 la diagonale des fous Récit Gérald B.
 la diagonale des fous Récit Gérald B.
 la diagonale des fous Récit Gérald B.
 la diagonale des fous Récit Gérald B.

Partager cet article
Repost0
30 octobre 2022 7 30 /10 /octobre /2022 05:31
La Diagonale Des Fous 2022
RECIT LAURENT B le fou de la Réunion.

RECIT LAURENT B le fou de la Réunion.

La Diagonale Des Fous c’est quoi ?
C’est un raid, ici ils disent Grand Raid de la Réunion. Il y a plusieurs épreuves dont l’épreuve reine est
La Diagonale des Fous. C’est la 30 ème année que cette épreuve de folie existe.

Au programme : 165 km et 9949 de D+ nous attendent, en fait des modifications de dernière minute
font que l’épreuve 2022 ce sera exactement : 171 km et 10250 de D+.

Départ du Sud de l’île à Saint Pierre pour rejoindre le stade de la Redoute à Saint Denis dans le Nord
en passant par le cirque de Mafate.

Pour les connaisseurs ci-dessous le profil. Je n’ai utilisé que ce document pour toute ma course.

La Diagonale Des Fous 2022
La Diagonale Des Fous 2022

Les mots vont être difficiles à poser sur cette feuille tant l’intensité de cette épreuve est
intranscriptible. C’est une course que l’on fait dans l’intimité, recroquevillé sur soi en mode dans
« ma bulle ».

Je confirme les paroles de raideurs , Jean Luc V, Denis C, Philippe E, le Grand Raid c’est un
dépassement de soi une expérience hors norme, entre douleur, excitation, et lien social. C’est un
ascenseur émotionnel à chaque instant, de l’inscription en janvier à la ligne d’arrivée en passant par
la préparation.

Quand on est raideur on tombe le masque et on se révèle à soi-même et aux autres : les raideurs, les
bénévoles et le public.

Mercredi 20 octobre à Saint Pierre sud de l’ile
La pression monte d’un cran, les coureurs viennent chercher leur ticket pour leur graal : la dotation
du GRR.

Dossard bien sûr, mais aussi les tee shirts (qu’il est obligatoire de porter au départ et à l’arrivée), la
casquette, le bracelet jaune « Diagonale des fous 2022 » ( le sésame »). Pour le bracelet, la coutume
veut que tu le conserves le plus longtemps possible, jusqu’à ta prochaine inscription l’année
suivante ! J’allais oublié dans la dotation, les sacs base de vie, « ton chez toi » pour quand tu seras
sur la base vie, pour ranger tout ce qui te fera du bien quand tu en auras le plus besoin. Tout ce qui
peut te changer la vie : vêtement secs, powerbank, crème, barres, brosse à dents, doudou .....Très
important quand tu es sans assistance.

 

Deux bases vies plus l’arrivée tout est ok

Deux bases vies plus l’arrivée tout est ok

Ce jour-là, les 4 heures de file d’attente et les coups de soleil seront vite oubliés, il faut revenir à
l’hôtel, objectif préparation des affaires. Prendre l’essentiel c’est difficile, prendre le petit truc qui
fera la différence.... Les post it laissés un peu partout dans mes affaires par Isa et une carte
d’encouragement de ma fille. D’ailleurs ces « petits trucs » feront toute la traversée avec moi dans le
sac de trail !!

piqué Diag jusqu’au bout

piqué Diag jusqu’au bout

Jeudi 21 octobre
Départ en navette de Saint Denis au Nord jusqu’au départ au sud. Traversé de Saint Denis avec tous
les sacs avec soi pour rejoindre le bus, c’est inouïe, tout le monde t’encourage, te félicite les klaxons
dans la rue c’est juste la folie

La Diagonale Des Fous 2022

Saint Pierre, lieu de départ, une foule indescriptible, de la musique à tous les coins de rue, il fait une
chaleur à crever, ou alors c’est peut-être le trac. Ça y est je retrouve Gérald B. Ca fait du bien de se
retrouver. Un ilot d’amitié au milieu de la foule, du réconfort avant le départ. On doit se rendre dans
l’enclos de départ, oui mais où ? il y a tellement de monde , on ne voit même pas la porte, il y a des
milliers de personnes, et le speaker qui insiste pour qu’on rentre ok mais par où ?

Enfin, nous voilà dans l’arène, on se pose dans un coin avant de rejoindre notre sas, le deux. J’avoue
que les barrières de chantier ça fait parc à bestiaux.... Perso la vague 2/5 ne me convient pas, je ne
vais pas vous faire le laïus sur l’attribution des sas qui est fait en fonction de la côte ITRA. Tu as la
même côte (grosso modo) pour un trail que tu sois derrière ou devant, cela veut dire que tu es avec
des gars qui ont du niveau

Une longue attente !!
Une longue attente !!Une longue attente !!

Une longue attente !!

21 H départ de la vague 1, 21H10 départ de la vague 2
C’est notre tour, je pars dernier de la deuxième vague avec Gégé pendant quelques mètres ....après
c’est chacun sa course. 498/500 je démarre fort
Ce qui suit le coup d’envoi est improbable,
même les vidéos que tu regardes avant ne t’y préparent pas. La foule t’applaudie, t’encourage, les
enfants te tendent leur main pour un check. Vous voyez le tour de France sur les montées de col ?
C’est la même chose Sauf que la c’est toi qui est là ...je pleure....et ça dure pendant 7 kil. Quand on dit
que la réunion est une terre de trail.

 

STOP !!! la suite de la course je ne la raconterai pas de manière
chronologique ça va vous saouler, et de toute manière je souhaite en garder
pour moi ....si vous avez lu le début vous comprendrez......voici donc quelques
petites anecdotes, des tranches de Diag

 

Ravito Nez de Bœuf 2000 mètres d’altitude levé du 2ème jour.
Ma première hypothermie de ma vie, je tremble, je pleure, je ne peux plus avancer ( ou je ne veux
plus avancer). Arrivée au ravito, je suis pris en charge par des infirmières ( je rappelle que SEUL
Clément est mon infirmier donc pas d’homme...) ; Après une heure de couvertures de survie, de
soupes, de thé de frictions, me revoilà d’attaque mais avec deux heures dans la vue.

1ère erreur : j’ai très mal géré la gestion en alternance des vêtements secs, humides, chaud, froid, Je dois revoir ma copie.

Cilaos 1ère base de vie 1er sac avec « mon chez moi »
Depuis plusieurs kils après le coup de froid, j’ai des doutes, plus envie, ras le bol, pas de blessures pas
de gêne juste la flemme. Au point de chercher une bonne excuse pour arrêter... En fait, je flippe.

Je ne regarde pas mes messages quels qu’ils soient, ça va me plomber encore plus. J’échange juste
avec Clem et Thib via notre petit groupe messenger et isa. Ils sont unanimes faut pas baisser les bras, et en plus ils me disent que plein d’amis, de membres de la famille me soutiennent.

Lavage des jambes, massages, repas chaud et 1er point sur Live run. Gérald est dans la montée du
Taibit juste après la base vie. Lui qui part en larme car il n’est pas certain de faire la course avec cette
satanée tendinite, LUI, il continue. Et ça les amis ça me booste, allez on arrête de se plaindre ! Et hop
on repart.

IL faut savoir que cette deuxième partie, Cilaos La Redoute, de plus de 90 kil est la plus difficile. Et
bien toute cette partie (sauf la descente finale) ça a été La Course, Ma Course.

Arrêt sur la MARCHE. Définition google :Surface plane sur laquelle on pose le pied pour passer d'un plan horizontal à un autre. Ici la définition est tout autre.
Arrêt sur la MARCHE. Définition google :Surface plane sur laquelle on pose le pied pour passer d'un plan horizontal à un autre. Ici la définition est tout autre.Arrêt sur la MARCHE. Définition google :Surface plane sur laquelle on pose le pied pour passer d'un plan horizontal à un autre. Ici la définition est tout autre.

Arrêt sur la MARCHE. Définition google :Surface plane sur laquelle on pose le pied pour passer d'un plan horizontal à un autre. Ici la définition est tout autre.

Arrêt sur la MARCHE. Définition google :Surface plane sur laquelle on pose le pied pour passer
d'un plan horizontal à un autre. Ici la définition est tout autre.

Les réunionnais vouent un culte particulier à la marche. La marche pour monter ou
descendre (faut pas oublier la descente
) Sur le Grand Raid tous les chemins mènent à
une marche. Il n’y en a pas un sans une marche. Irrégulière, haute, basse, large, étroite, en
bois, en pierre. Tellement hautes que je me suis mis à sourire en me disant même Juliette
ma petite fille ne pourrait ni la descendre ni la monter. Avec du recul, je pense que la plus
retors c’est celle pour descendre. Cette marche elle t’achève, tu es en mouvement
excentrique c’est une horreur. Voilà à quoi servent les bâtons qu’on n’a pas !!

La Diag on ne peut pas imaginer. En fait la structure des chemins est extrêmement ardue,
rien de comparable en métropole, voilà pourquoi cette Diag est si difficile.

2ème erreur : la préparation aurait dû être plus « spécifique Diag » : muscu des jambes plus
importante

Le fameux Cirque de Mafate
Le fameux Cirque de MafateLe fameux Cirque de Mafate

Le fameux Cirque de Mafate

Le fameux Cirque de Mafate
Une des plus belles régions de l’île. Pour moi le souvenir ce sera la montée du Taibit en début de nuit
pour entrer dans le cirque et la sortie au petit matin par Roche Plate. Du coup, j’ai tout fait de nuit et
c’est tant mieux car cette partie me faisait flipper. Pendant 30 km il n’y a aucun échappatoire il n’ y a
ni route ni chemin carrossable donc pas de voiture, seulement l’helico et encore il faut une très
bonne excuse pour qu’il vienne. En gros tu y rentres tu te débrouilles pour en sortir.

Le chemin des Anglais De jour comme de nuit il faut avancer !!!Le chemin des Anglais De jour comme de nuit il faut avancer !!!Le chemin des Anglais De jour comme de nuit il faut avancer !!!

Le chemin des Anglais De jour comme de nuit il faut avancer !!!

Le chemin des Anglais
Une petite particularité sadique de cette course. Un chemin de pavés (de lave) à l’image des Marches
réunionnaises ! Pas un pavé ne ressemble à l’autre, la Place Stan à coté est lisse et plane. Ici c’est le
royaume de la proprioception sur 7.5 kil mais avec déjà 140 bornes dans les pattes.

Et cerise sur le gâteau anglais je l’ai fait de nuit c’est un peu comme si tu es ivre et qu’à chaque pas tu
risques de te faire une cheville.

La possession Ravito attention danger
Premier contact social hors course depuis le départ. Je croise Séverine et les enfants Bayeul qui sont
venus supporter Gérald toujours en souffrance.

Il veut abandonner ! Quoi ? Non ce n’est pas possible, je taille le retrouver au ravito et on s’explique.
Arriver jusque- et abandonner ce n’est pas envisageable. Techniquement parlant les barrières
horaires s’élargissent. On discute, j’essaie de le convaincre, il ne se ferme pas, bien au contraire il me
répond « je trouve un kiné et j’avise » Connaissant Gérald ça veut dire je repars.

De mon côté j’avais RdV sur ce ravito avec Alice, 2 ème lien social, une amie de mon fils Justin qui
travaille sur l’île et qui a participé au Grand Raid. Je suis très heureux de la revoir et de discuter un
bon moment avec elle.

3 ème erreur : si tu sors trop de ta bulle comme à ce ravito, tu perds du temps et tu te déconcentres.
Résultat je suis reparti sans eau. C’est la raison pour laquelle je préfère fonctionner sans assistance.
Un autre raideur m’a partagé sa réserve

Casquette verte cela ne l’empêche pas d’être dans le même hôtel que moi

Casquette verte cela ne l’empêche pas d’être dans le même hôtel que moi

L’assistance parlons en
Je n’ai jamais vu autant d’assistance que sur cette course. Elle est interdite sur les ravitos et
heureusement ce serait invivable. On atteint du jamais vu, des raideurs lambdas comme vous et moi
avec une assistance complète : barnum, table, repas, , 2 ou 3 personnes , massage etc etc et ça à
plusieurs endroits de la course.

J’ai d’ailleurs appris qu’il existait des team assistance pour les raideurs. De véritables bases de vie
pour les raideurs qui veulent se classer et qui payent bien sûr. Casquette verte était assisté par la teamdaf.

La Diagonale Des Fous 2022

Les ravitos
Pas les officiels ! Non ! Les ravitos tout au long du parcours que les habitants te proposent c’est juste
improbable.

La famille qui fait un BBQ devant sa maison et qui met une table à dispo avec des sirops et de l’eau.
Des jeunes randonneurs qui devant leur tente organise un mini ravito avec barres de céréales et eau
à dispo et qui en pleine nuit t’encouragent.

La « tisane de l’ascension » qu’on te propose en plein milieu de la montée de Taibit. Un bar organisé
au milieu de la nature avec musique et encouragements.

Toute l’île vit au rythme du Grand
Raid

FINISHERS !!!!!!!
FINISHERS !!!!!!!

FINISHERS !!!!!!!

L’esprit bleu à la Diag.
Même si chacun fait sa course dans son coin ( c’est notre façon de faire à Gégé et moi) il était
inconcevable qu’on ne s’attende pas à l’arrivée.

Arrivé vers 2H ( nuit du samedi au dimanche ) du mat je bois ma bière ( eh oui on se refait pas ) je
mange un morceau et je me mets en mode « maintenant place à l’arrivée de Gégé »

J’avoue ça va être plus long que prévu et c’est du coup ma 3 ème nuit blanche que je démarre. J’ai
tellement mal aux jambes que je ne quitte ma chaise en bord de piste.

Il arrive à bout de force à l’entrée du stade et là je craque véritablement notre diag est finie, on
s’étreint et on va se refaire l’arrivée NOTRE ARRIVÉE AU CŒUR ACGV

Bon le reste vous regardez la vidéo si vous ne l’avez pas vu parait que beaucoup y sont allé de leur
petite larme.

PS : oui je sais j’ai loupé mon arrivée officielle on ne me voit pas. Au moins on ne peut pas me
reprocher d’être resté discret sur ce coup.

La réunion ça vous gagne !!!!
La réunion ça vous gagne !!!!La réunion ça vous gagne !!!!
La réunion ça vous gagne !!!!

La réunion ça vous gagne !!!!

Petit clin d'oeil à Fab !!!!

Petit clin d'oeil à Fab !!!!

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2022 2 25 /10 /octobre /2022 06:01
Les bleuettes !!

Les bleuettes !!

L'Ekiden de Toul des bleuettes de l'ACGV par Stéphanie:

 

L'Ekiden de Toul des bleuettes de l'ACGV

! Une première pour 4 bleuettes et 6 bleuettes motivées au taquet ! La preuve la photo avant le départ ! Alexandra commence pour 5km et va faire un excellent 1er relais à fond !

Alexandra !!!

Alexandra !!!

Puis Céline Pelletier (avec sa caisse de ravitos sous le bras..) part pour le 1er 10km et va faire un très bon chrono.

Céline !!!

Céline !!!

Puis Vaness Arld qui après des entraînements réguliers va bien gérer son 1er 5 km sur une course officielle, la preuve elle vole !

Vanessa !!!

Vanessa !!!

Stéphanie P (merci d'avoir accepté ce relais de 10km !) va partir vite et va finir sa 2eme boucle bien accompagnée par plusieurs acgvistes pour donner le témoin à Emma.

Stéphanie !!!!

Stéphanie !!!!

Emma qui a commencé à courir depuis qq semaines mais n'a pas hésité à participer à ce défi, merci !

Emma !!!

Emma !!!

Et je prends le dernier relais et j'ai eu l'honneur de parcourir ces 7.195km avec Nino (fils de Laure Henrionnet) et Clément fils d'alexandra qui m'ont bien boostée et encouragée (surprenants ces 2 petits gars !). 4h24min46sec, nous pouvons être fières de nous ! Bravo à vous les filles et merci à Nino, Clément et à tou(te)s les bleu(e)s pour les encouragements

Stéphanie !!!

Stéphanie !!!

Partager cet article
Repost0
25 octobre 2022 2 25 /10 /octobre /2022 05:34
les warriors.

les warriors.

Compte rendu Ekiden de Toul par Thomas :
Très belle matinée hier pour l’ekiden (marathon en équipe) de Toul.
Pas moins de 4 équipes engagées aux couleurs du club 😃 (ce qui nous permet d’obtenir le prix du plus grand nombre de représentants).
 
 prix du plus grand nombre de représentants).

prix du plus grand nombre de représentants).

Notre équipe, l´ACGV Warriors team ( pas prétentieux les mecs 😜) est composée de Fab, Greg, Thibaut, Andy, Romain et moi même.

Fab !!!!

Fab !!!!

-Fab part en premier (il se met la pression pour ne pas nous décevoir) et donne le meilleur de lui-même pour finir le 5km avec un excellent temps de 21 min. Toute l’équipe est très fière de lui 👏🏻👏🏻👍🏻.

 

Grég !!!!

Grég !!!!

-Greg prend le départ du premier 10, il va tenir une allure moyenne de 3’42 malgré ce parcours plein de relances. Très belle allure qui lui permet de boucler le 10 en 36min56. Une machine ce Greg 👍🏻.

 

Thibaut !!!

Thibaut !!!

-Thibaut prend le relais pour un 5km endiablé… il sera a son allure cible tout du long à 3’40 de moyenne pour terminer en 18min20 et nous offrir 2min d’avance sur le record du club. Bravo à lui 👏🏻👏🏻.

 

Andy !!!

Andy !!!

-Andy enchaîne le second 10, il est moins en forme que d’habitude (ça arrive😉) mais termine tout de même avec un joli chrono de 39min14. Bravo Andy 👏🏻.

 

Romain !!!

Romain !!!

- Romain le marathonien part comme une balle, va-t-il tenir le rythme ?? Et bien oui, a 3’35 de moyenne il boucle son 5 km en 17min57. Bravo 👏🏻. On te souhaite bon courage pour Francfort. 👏🏻👏🏻.

 

thomas !!!!

thomas !!!!

-je prends pour ma part le dernier relais pour 7,195 km, l’allure cible à 3‘40 est difficile à tenir 💨💨mais je tiens bon grâce à mes coéquipiers qui m’accompagnent sur le dernier km (merci les copains 👍🏻).
26min27 pour un objectif à 26,30.
L’équipe boucle cet ekiden en 2h40,05 pour fini 3 éme au scratch en améliorant le record du club de 1 min 😃. Merci à mes coéquipiers, vous avez tous été au Top.
Un grand bravo à toutes les coureuses et tous les coureurs ACGV présents, l’ambiance était TOP. Merci pour votre esprit d’équipe et votre esprit club.
(Pour ceux qui ont lu jusqu’au bout, désolé j’ai pas pu faire plus court 😜)
Du bleu, rien que du bleu !!!!

Du bleu, rien que du bleu !!!!

Partager cet article
Repost0
24 octobre 2022 1 24 /10 /octobre /2022 10:06
Nono la force tranquille.

Nono la force tranquille.

Récit Nono:
Commencé et terminé, résumé fini,nannnn j'déconne.
Fabrice H-et m'envoie un Mel pour me dire qu'il en manque un pour avoir la sixième personne dans une équipe, euhhh pourquoi moi?
Bon,admettons...
Dans l'équipe je connais Abdel, les autres, non ou quasiment pas, aller c'est parti,
Je serai le 4eme relayeur, Matheo les 5 km en 23 et des poussières ,Abdel en 53mn(les 10) ,Pierre Damien en 23 ou 24 pour 5km, moi en 50mn pour les 10,ensuite Thierry 24mn pour le 5 et MAurizio(il n'a pas arrêté son chrono), et le tout en 3h27,si vous voulez prendre la calculette, à votre bon cœur sieurs dames.
Pour ma part je papote et Abdel me dit que voilà Pierre Damien, eh merde j'arrive, il me donne sa coudière au lieu de la ceinture, ça commence bien..
Il me retrouve par un raccourci et me la refile, mdr.
1er tour en 25mn environ, je suis déjà au bout de ma vie.
2eme tour, je crache un poumon, voir les 2 ,j'ai chaud, j'ai soif, je suis pas arrivé.
Merde vent de face, aller si ça continue je vais reculer, tin c'est dur 10km en essayant d'être à une allure que je ne connais plus.
Encore 2km et je croise les gars du club, ils sont en récupération et moi j'agonise.
Aller 1 km et je passe le relais, demi tour et c'est finiiii ,je dois être grenat.
25mn en zone orange et 25 en rouge,ben bruno,je te félicite pas.
Des amuses gueules ensuite et une Grosse bière ensuite le club est appelé car nous sommes les plus nombreux, merci Thibaut de l'aide pour monter sur l'estrade, chouette on gagne une grosse bière.
Blablabla avec le club et les Gaciens et retour à la maison.
C'était bien sympa,super d'avoir vu tout le monde, enfin mon cœur a pris cher avec ces conneries.
 
Il crache un poumon, mais avec le sourire !!!

Il crache un poumon, mais avec le sourire !!!

Partager cet article
Repost0
13 octobre 2022 4 13 /10 /octobre /2022 07:38
YOANN la force tranquille !!!!

YOANN la force tranquille !!!!

Récit Yoann C:
Compte rendu Marathon de Metz Mon premier compte rendu sur ce blog sera pour mon premier marathon, couru à Metz dimanche dernier ! Après les 6, 7 jours du Toulois en juin, je me décide de franchir le pas et tester la distance mythique. Ce sera donc le marathon de Metz ! Une préparation rassurante mais comment savoir si je suis « prêt » ?! Toute la semaine, j’ai hâte d’y être, peut-être est-ce bon signe ?! 7h40, arrivée à Metz avec mon acolyte Romain (ancien footeux comme moi… mais double marathonien), petit tour sur le village du marathon, il fait frais, même froid, je sens la tension monter petit à petit mais « ça va le faire » comme me l’a dit Thomas la veille ! Le temps de retourner à la voiture, de se changer, échauffement rapide et nous voilà dans le sas 3h30, mon objectif du jour. 9h00 pile, le départ est donné, le boulevard est large, la densité assez faible, je peux rapidement me fixer à l’allure prévue. A peine quelques centaines de mètres parcourus et le cardio s’envole par rapport à mes habitudes de la préparation… ouh là là, je ne tiendrai jamais 3h30 à ce rythme… tant pis, je garde mon allure et on verra !
Les 10 premiers km dans la ville sont exigeants, ça tourne, ça monte, ça descend, ça ralentit, ça accélère, difficile de caler correctement son allure. Le meneur est parti un peu vite à mon gout, je temporise et le laisse prendre un peu d’avance. Nous faisons la connaissance de Magali qui se joindra à nous pour la suite de la course. Les km s’égrènent, des petites bosses casse pattes, le peloton s’étire de plus en plus, et nous voilà arrivés au semi. 1h45 tout rond, je suis exactement dans l’objectif, les jambes sont bonnes, le cardio est redescendu mais Romain me rappelle que le plus dur commence….
Le fameux mur ne devrait plus être très loin ! Le meneur 3h30 est toujours quelques centaines de mètres devant. 25ème je reste fidèle à mon plan, un gel avant chaque ravito et une bouteille d’eau. Je conserve le rythme et accélère même légèrement. 30ème Même si cela devient plus difficile, les jambes sont toujours là, mais mes compagnons de route, Magali et Romain, eux, sont dans le dur, je décide de les laisser, on se reverra à l’arrivée. Je me dis qu’il ne me reste « que » 12 km et « que » 60mn, une distance largement connue désormais… il suffit de ne pas penser aux 30 premiers km ! 36ème Je rejoins le meneur 3h30 qui annonce à ses suiveurs (une dizaine tout au plus) que nous avons presque une minute d’avance sur l’objectif.
Et toujours pas ce fameux mur ! Tant mieux… Je reste collé aux basques du meneur, les km continuent de défiler, le moral est bon, les douleurs se font de plus en plus présentes mais je tiens bon ! 42ème, satanée bosse (le mur ?) de fin de parcours (15m de dénivelé… on n’est pas sur un trail hein 😊), mon allure baisse enfin, je pioche mais le public, nombreux sur le bord de la route, m’encourage par mon prénom (merci le dossard) et me donne l’énergie nécessaire pour finir ces fameux 195m ! Voilà, je passe la ligne en 3h30 et 12s, l’objectif est atteint, j’aurai couru les deux semis dans le même temps. Pour une première sans repère, je suis content de mon marathon et surtout d’y avoir pris du plaisir à le faire ! Je peux enfin dire : « je suis marathonien » 😊
 
 
 
Le sourire du finisher !!!

Le sourire du finisher !!!

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 07:35
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Récit Stéphane :
Trail de la croix-des-carmes 14 km..
2022 a fait place à de nouvelles courses🎉
Pont-à-Mousson 8h, arrivée sur site, je retrouve le lolo,
Fred et Sim.
,Retrait des dossards il fait bien frais deux degrés, nous retrouvons Bruno, Thomas Christelle poussin.
Collation the gâteaux, le départ approche, quelques mots des bénévoles, l'ambiance est top.
9h, c'est parti départ cool avec mon binôme première côte , on prend la température.🌲🌲
Nous arrivons dans la forêt, les tranchées de nos fiers poilus., lieu chargé d'histoire.
Sentiers sinueux, nous remontons les concurrents. Passage de relais comme à Saint-Nabord on est dans le rythme🚶‍♂️
Premier ravito nous sommes au kilomètre 7,5 super parcours on déroule , vue sur Pont , grande descente, on se cale à 3.45 Tout va bien.. 😆
Nous arrivons main dans la main comme il y a 1 an sur l'infernal 120👌
1h16.07 32 et 33 em.sur 245
5em dans ma catégorie de vieux lol
Arrivee de Lolo. Poussin, bravo à toutes et à tous
Nous filons faire quelques photos et boire la traditionnelle bière,Sandy se joint à nous.
,
félicitations
 
aux bénévoles pour ce joli tracé et à leur gentillesse. ( on se serait cru à l ATAl😆😆
Trail de la croix-des-carmes 14 km

Récit Bruno :

Une semaine après le trail de Sion et le temps excecrable me voilà parti ce matin pour le Trail de la Croix des Carmes 2022 ,trail que je fais depuis quelques années.
Mon binôme n'est pas avec moi(faignasse lol),je le ferai avec Anne car son chéri n'est pas là, elle cherche un boulet(pour info elle m'a mis 30mn la semaine dernière donc je pense que je vais en chier(Dominique Cable,je te hais).
Blablabla départ donné, 1ere côte, Pff on marche,c'était prévu, ensuite faux plat montant et bouchon dans le bois,mon rp c'est mort lol.
On continue et c'est parti dans les tranchées, tu prends une cuite la veille,tu vomis,faire gaffe aux pierres,aux branches au dessus,la totale quoi.
On sort des tranchées...50 m et c'est reparti, ça va la miss,oui elle suit,ça y est on sort des tranchées, on passe dans un mode plus rapide,elle ne peste pas mais pas loin,je lui dit:Dom,sors de ce corps,c'est bon elle rigole.
Allez on repart dans les tranchées, une femme avion me passe,enfin je me pousse,c'est anais Martin, forcément, elle est sur le 30 et d'un niveau bien plus fort que moi.
On continue,on rattrappe une ex du club,zou on avance,un mono trace,elle est tjrs derrière, la cadence n'est pas trop mal, ensuite le bois s'élargit, je me retourne car elle m'appelle...
Elle marche,son cœur bat trop vite,je lui réponds qu'elle n'a pas de cœur, on rigole.
Bon elle n'est pas au mieux,je lui dis c'est bon ça va aller,goo,enfin là, je crois qu'elle me hait,d'ailleurs j'en suis sûr,lol.
Je me retourne pour voir si elle suit,c'est bon,on traverse le ruisseau ensuite une grosse montée, je regarde,elle marche,je pense qu'avec un arc avec elle...je suis mort.
Aller c'est bon on va redescendre,gogogo,forcément mes jambes sont un peu plus grandes que les siennes donc elle en chie à me suivre,aller on y va,il faut traverser la route,merde les pompiers,je ralentis,zou le chemin ensuite et une nana prends une gamelle devant moi,je la remets sur pieds.
Aller on va arriver et la peste me passe devant,de toute façon je l'aurais laissé passer.
On va se changer,une bière enfin une et demie car elle boit pas(elle est sympa hein?), Julien Didiot ,je peux t'assurer que maintenant elle sait passer sa creve.
 
 
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km
Trail de la croix-des-carmes 14 km

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 07:16
En plein effort !!!!

En plein effort !!!!

Récit Stéphanie :

Le 10km de Metz me titillait depuis un certain temps... cette année, aucune raison de ne pas y aller et les prévisions météo sont top ! Une amie se décide en dernière minute, cool je ne serai pas seule ! On arrive trop tard pour voir le départ du marathon (et non je ne suis pas du matin :-)).

On se gare pas trop loin du départ, traversée d'un parc pour arriver à l'arche. Il fait frisquet dc on attend au soleil ! Départ, on papote un peu, ça va, parcours sympa en centre ville. J'encourage mon amie à aller à son rythme. Il y a des encouragements tout le long du parcours, c'est sympa !

Qq petites montées dc qq petites descentes, c'est cool ! Fabrice H-et nous encourage à différents points de la course, l'intérêt d'une course en centre ville. Niveau chrono, je fais qq minutes de plus que la course de la St Nicolas en novembre 2021. Pas grave. Bruno, je ne suis pas encore à ton niveau, en terme de blabla 🙂

Une médaille bien méritée !!!

Une médaille bien méritée !!!

Partager cet article
Repost0
10 octobre 2022 1 10 /10 /octobre /2022 07:10
Alex avant le départ !!!

Alex avant le départ !!!

Récit Alexandre:
Le marathon de Rome s’est transformé en
Semi-marathon de Lisbonne !!!
Premier dossard depuis ma chute de ski
Je ne vais pas vous la faire à la Bruno Rota ( que j’embrasse d’ailleurs) , je n’ai pas son talent ni dans la course ni dans les comptes rendus d’ailleurs 🤪
Pas de bol une semaine avant le vol, en promenant mon chien j’ai fait mon pierre richard, entorse de la cheville 😩
Rdv pris rapidement chez petit qui me la remet en place
Parti depuis jeudi du Luxembourg avec Céline pour profiter de Lisbonne par la même occasion .
Je ne pensais pas qu’elle allait me tuer les pattes dans les montées de Lisbonne 😥
Prochaine fois visite et surtout bière 🍻 après !!
Dimanche matin direction métro , rdv au centre commercial vasco de gama où il y a des dizaines de bus pour nous acheminer au milieu du pont ( 2eme plus grand pont d’Europe 13 km ). Dans les sas l ambiance est au top 👌
Après la traversée en mode tranquillou sur 5 km avec une vue imprenable sur le Tage et Lisbonne en toile de fond .
Je défile les km en appréciant les orchestres sur le parcours .
Après ça se gâte , pavé , chaleur 🥵 montée en fin de parcours alors que j’ai plus de jus …
Je m’accroche, je vois Céline qui me rebooste et je finis sur les tonnerres d’applaudissements de la foule en délire accueillant leur kenyan blanc 😂
Oups j’allais oublier le chrono 2h06 le même temps que le kenyan sur marathon 😂😂
Bisous 😘
Alex avec la médaille !!!!!

Alex avec la médaille !!!!!

SEMI MARATHON DE LISBONNE
SEMI MARATHON DE LISBONNE
SEMI MARATHON DE LISBONNE

Partager cet article
Repost0