Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 septembre 2017 5 15 /09 /septembre /2017 10:25
L'INFERNAL TRAIL.
Fab, Jean-Luc et Lolo tout sourire !!!!!

Fab, Jean-Luc et Lolo tout sourire !!!!!

RECIT FAB:

Il est 6h03 en ce samedi 9 septembre, alors que la pluie redouble d’intensité et que le briefing d’avant course vient d’être effectué, l’instant tant attendu que redouté s’annonce. Les baffles de la structure d’arrivée font monter la pression  au travers de «  March of the templars » .

.je, ils, nous ne pouvons plus renoncer, le décompte est lancé, le coup de sifflet retenti, c’est parti … enfin, presque soulagé. Il faut dire que l’avant course est toujours un moment délicat à gérer. La séance de sophrologie offerte la veille par les organisateurs nous avait permis  d’appréhender un peu mieux ce moment. Le repas pris avec Jean Luc V et un ami du CAN nous permet de faire un dernier point sur les différents  matériels à emporter. Quant à  la nuit, malgré  les circonstances, elle s’était plutôt bien passée  quoique un peu à l’étroit dans ma Clio !!! Réveillé vers 4 h par le bruit de la pluie sur les vitres de la voiture, je me dis qu’il va falloir être costaud mentalement face au défi qui s’annonce, un petit déjeuner copieux précédé par un contrôle urinaire et sanguin en vue d’une étude  sur  l’évaluation du risque rénal en ultra trail et nous voilà face à l’inconnu. Emmitouflé dans nos tenues de traileurs, je n’ai même pas l’occasion de saluer Jean Luc V au départ.

L'INFERNAL TRAIL.

9h19 : km 20.6, 1er ravito, tout va bien (encore heureux), rien de particulier. Le rythme est bon. La montée qui s’annonce vers le Haut du Tôt, lieu du 2ème  ravito sera un premier juge de paix.

10h58 : km 30.2, 2ème ravito, le 1er écueil a été plutôt bien gérer, la remontada est en marche, nous passons de la 124ème place à la 96ème mais cela est bien anecdotique si ce n’est que nous soyons un  peu  surpris par certains traileurs déjà en difficulté à ce moment - là de l’épreuve.  La 1ère barrière horaire est passée sans encombre, une bonne soupe me  réchauffe et l’immense bienveillance des bénévoles à  notre égard  nous fait extrêmement  plaisir.

13h33 : km 45.3, le 1er tiers du trail est passé, cela est- il sensé nous rassurer, rien n’est moins sûr… Le rituel du ravito s’installe, soupe, gruyère, pain, saucisson, un vrai franchouillard …

14h37 : km 51.6, après avoir subi une grosse averse dans les rues de Cornimont, nous sommes bipper par un couple d’amis traileurs bénévoles sur cette course, quelques échanges et encouragements et nous voilà reparti vers la base de vie de l’Ermitage Frère Joseph. C’est  en haut nous disent- ils.

16h27 : km58.3, effectivement c’était en haut, quasi 2h pour faire à peine 7km, pfiouuu comme dirait certaine.... La 2ème barrière horaire est franchie, sauf imprévu, cela devrait le faire mais le chemin est encore long, très long. Nous profitons de l’endroit pour se changer, en effet, cette structure est une base ou l’on peut, si on le désire, se laver, se faire masser. Requinqué par un gros plat de pâtes à la sauce tomate et quelques autres victuailles, notre enthousiasme est vite refroidi par le mur qui nous attend, la montée d’une piste noire du Ventron, rien que ça ,200D+ dans les mollets !!!Nous arrivons au point culminant de ce trail à quasi 1100m d’altitude. Cela ne s’appelle pas l’Infernal pour rien. C’est à ce point- là que nous rejoignons le parcours du 200. J’en profite pour consulter mon portable et je suis agréablement surpris d’y apprendre que JP et d’autres nous suivent à la trace via l’application livetrail et les différents  messages d’encouragements me font chaud au cœur.

18h37 : km 70.7, l’effet euphorisant du soutien des potos a fait son effet, quasi  6km/h depuis la base de vie. Le moral est au beau fixe, les jambes répondent bien, la pluie nous laisse un peu de répit. Profitons- en !!!

21h26 : km 84.8, nous venons de passer les 2 tiers de course. Mon esprit ne sait que penser face à cette nouvelle. Un rapide calcul m’indique qu’il me reste encore au moins … 8h de course …

 

j’essaie de me rassurer en me disant  le plus dur est passé mais ma lucidité me fait craindre le pire sachant ce qui nous attend. En effet, l’Infernal emprunte une partie du trail du Tumulus, la montée du Reherrey, trail que j’ai déjà effectué à plusieurs reprise dont 2 fois avec  Clem B. Paradoxalement, la montée est bien gérer et l’aventure continue.

00h41 : km 96.2, tiens, on est dimanche, ma montre m’a lâchée, ma frontale fait des siennes, la pluie redouble, le terrain est très gras, j’ai froid et il me reste 25 km soit au bas mot 6h, en effet, l’allure a fortement chuté ,3.5km/h .Ca cogite fort, le mental est touché, j’en ai plein le c.l, je doute fortement, bref, gros coup de moins bien , mon inexpérience de ce type d’effort va-t-elle m’être fatale ???  Que nenni, bousculé psychologiquement par un bénévole « tu vas pas lâcher maintenant, y’a plus que 700mD+jusqu’à l’arrivée qui sont bien reparti sur tout le reste du parcours, pose toi 15mn, prend ta couverture de survie, mets- toi dedans, je t’apporte une soupe, des pâtes, et ça va repartir ». Ces paroles, bien que directives, me font un bien fou, elles me  permettent  d’aller au-delà de mes capacités psychiques.

3h05 : km106.5, dernier ravito, j’ai sommeil, il faut que je dorme, mes paupières sont lourdes, les derniers km ont été effectués de manière lobotomisé. Il faut que je me pose ; assis, en appui sur mes bâtons, une micro sieste de 5mn me permet de me régénérer, une soupe, un petit café,  et nous voilà reparti, il reste 15km, à ce jour, cela a été les 15km les plus long à effectuer…

6h52 : cette dernière partie  a été très compliqués, nous empruntons le même parcours que le 200 et 60, ce qui veut  dire qu’environ 500 coureurs sont déjà passé par le même chemin, je vous laisse imaginer l’’état du parcours, ça glisse, les appuis se dérobent .Jusqu’au bout, il n’y aura pas de répit mais  ça y est, cette pu..in de ligne, tant attendue, est en vue .J’aperçois Jean Luc V et je comprends qu’il n’a pas pu rallié l’arrivée en tant que coureur. Grâce au suivi de JP, je savais qu’il était en tête de sa catégorie sur la 1ère partie du parcours. Ayant des difficultés à s’alimenter et n’ayant plus rien à se (nous) prouver, il a sagement pris la décision stopper  cet infernal à la base de vie du Frère Joseph.

 

arrivée de Fab sur le 120km de l'infernal.

6h53 : km 121.5, 24h50 plus tard, c’est fait, j’ai franchi l’arche d’arrivée,  j’ai ma médaille et ma belle veste de FINISHER, je suis un VRAI ultratraileur. "71ème en 24h50mn10s" Pas d’émotion particulière, mais, content  d’en avoir fini. Un passage à l’équipe médicale pour me soumettre, à nouveau, à un prélèvement urinaire et sanguin en vue de l’étude, une bonne douche et me voilà prêt à encourager lolo qui va s’aligner sur le 30km.

au bout du courage, la veste tant désirée !!

au bout du courage, la veste tant désirée !!

Voici le résumé de Lolo (il est proportionnel à la distance :

Dès l’arrivée la pression monte …..Une organisation grandiose avec une aire d’arrivée digne des grandes courses ! Je suis prêt pour mon 3ème trial de 30 km ! Oui oui petite carrière de traileur débutée cette année.

Tout d’abord un café avec les pros du 120 km Fab et Jean Luc, frais comme des gardons, rien que d’entendre leur « après course » cela me booste, bravo les gars. Sur leur conseil je me place devant la raquette de départ pour prendre la première montée et éviter les bouchons. Ensuite y’a plus qu’à dérouler et s’adapter avec une course magnifique, des décors splendides, des singles roulants, bref une belle course.

A l’arrivée, une surprise, Fab a décidé de m’attendre, qu’à cela ne tienne je ne boirai pas ma bière tout seul et zou j’accélère et j’en grille deux avant l’arrivée.

133/622 V2 H 14/61 03:43:38 à 01:11:49 du premier

 

 

arrivée de Lolo sur le 33km de l'infernal

Quel bilan tirer de cette épreuve, même si ce terme semble galvauder, cela est bien une belle aventure humaine, si lors de ce résumé, j’emploie le nous, ce n’est par hasard. Je dois une fière chandelle à mon acolyte du jour, mon pote Jean Jacques alias JJ sans qui, je n’aurais pas été au bout .Présent à chaque instant, d’une régularité de métronome, il s’est toujours mis à mon rythme sans jamais rechigner. Merci encore pour ton dévouement, ton sacerdoce.

Merci aussi à tous ceux qui m’ont encouragé, à tous les traileurs confirmés du club qui, lors d’échanges, de conversations, distillent leurs petits trucs, leur expérience, .fort bien utile.

Enfin, énorme coup de chapeau à l’organisation, un balisage tip top, des ravitos extrêmement bien achalandés, des bénévoles à notre service, quelques soit le lieu où l’horaire, et toujours enthousiastes, grand merci à eux pour leur soutien indéfectible.

RDV l’année prochaine sur le 2.........  #jeracontemalife !!!!!

Parlons des autres bleus qui ont participé à cette épreuve.

Sur le 120km Jean-Luc en délicatesse avec la nourriture stop au 60ème km faute de carburant.

« Je pense maintenant que les distances plus courtes seront ma tasse de thé  »

Sur le 60km 2 couples.

Sabine et Jean-Luc Desreumaux terminent main dans la main en 11h41mn42s aux 212 et 213ème places/338 arrivants. Ils sont fous de trail, et le prouvent encore une fois.

Sabine et Jean-Luc D arrivée sur le 60km c'est le 3ème binôme sur la vidéo.

Le 2ème binôme, c'est Philippe Etienne qui accompagnait pour son 1er ultra sa fille Vanessa.

Bravo, ils terminent en 14h14mn54s aux 317 et 318ème position.Une première réussie !!!

 

Arrivée de philou et de sa fille sur le 60km. Sous le déluge !!!

A noter, l'arrêt au 30ème km de Dominique Cablé, le corps meurtri avant le départ par 15 jours de vendange.

Partager cet article

Repost0
13 septembre 2017 3 13 /09 /septembre /2017 08:34
 "la courir à Saint Max".
Récit Alain Georges :
Ce weekend on est aller courir un 10km à Saint Max, première édition de "la courir à Saint Max".
Apparemment Moi et Fabienne nous étions les seuls bleus au départ, mais pas sur le parcours , nous y avons croisé Benjamin T, en mode papa poule, Nathalie et Seb Provins.
Départ 10h15 du stade Raymond Petit, facile d'accès et de parking.
Le peloton de départ était bien fourni car la populaire nous accompagnait environ sur un km.
le parcours empruntait quelques rues de saint max puis de nombreux passages très agréables sur les bords de Meurthe , avec le passage de la passerelle suspendue à Tomblaine .
Retour sur le stade pour une arrivée sous les acclamation du public et les commentaires chaleureux des organisateurs du jour.
Une 52ème place pour moi , classé en sénior,  j'ai rajeuni! et un podium , première V1 pour Fabienne.
je n'ai malheureusement aucune photos de l'événement; juste le lien du site des organisateurs
ALAIN
 
https://sites.google.com/view/la-saint-max

Partager cet article

Repost0
6 septembre 2017 3 06 /09 /septembre /2017 10:18
LE SOURIRE DES BLEUS.

LE SOURIRE DES BLEUS.

Il y avait encore pas mal de bleus pour cette 29ème édition de la Caldéniacienne.

Un brouillard à couper au couteau au départ , qui laissa rapidement la place au soleil.

Nos 21 bleus profitèrent pleinement de ce premier rendez vous festif de la rentrée !!!

 

1h19mn48s Bravo champion !!!!

1h19mn48s Bravo champion !!!!

Résumé de la course de Grégory notre TGV bleu :

Petit retour sur la calde où nous sommes partis dans un léger brouillard. Le parcours reste inchangé avec son profil nature qui a la particularité de monter légèrement pendant 14 km jusqu'au fort de Villey le Sec, avant de redescendre jusqu'à l'arrivée.

Les nombreuses animations rythment le parcours (concerts, chanteurs, spectacles de rues, jongleurs...).  Cela reste une grosse manifestation avec plus de 700 coureurs sur chacune  des courses et ce sans compter les marcheurs.

Concernant la course, elle a été intéressante même si je reste un peu déçu du final. Le 1er est au dessus du lot, après le "tierce" est arrivé dans le désordre...😭. Après avoir été 4ème durant 14 kilomètres, je passe le 17ème à la 2nd place pour au final terminer 5eme. Les autres concurrents étaient plus fort et ont terminé très fort... félicitations à eux.

Je n'ai pas fait le tour de tous mes camardes ...ne pensant pas faire le résumé.

Sur le semi :

Félicitations à Annabelle et Christelle sur le semi qui ont amélioré leurs temps de plusieurs minutes. Sylvain s'étonne d'un chrono qui stagne... mais mon petit doigt m'a dit que les temps de bavardages aux ravitaillements comptent dans le temps de course!!!😜

 

 

29 éditions, 29 participations. Bravo Pascal.

29 éditions, 29 participations. Bravo Pascal.

Sur le 10 :

Notre coach pascal revient aux affaires avec une course de reprise pour le recordman de l'épreuve.

J'ai aperçu Alain et Fabienne, Bruno en boucher, Laurent S,Virginie, Isabelle, Romain.. et je m'excuse pour ceux que je n'ai pas vu ou oublié .

Et merci aux supporters placés aux endroits stratégiques... JP / Fabrice et Bernard...

photo des 6 jours.

photo des 6 jours.

Récit de Laurent S:

21e Caldé pour moi ! La première en 1990, j’avais 17 ans…. Je ne change pas mes habitudes : je suis l’un des premiers sur le parking, comme boosté par le massage si spécial que l’on m’a prodigué 48 heures avant. Quelques pas et voilà que je croise Nono qui se transformera bientôt en boucher. Mais que va-t-il inventer pour la 30e édition ? Raphaël m’accompagne au café du matin. Il est contraint de faire la marche. Courage Raph ! Et voilà Iza, Annabelle, Christelle : ça papote et ça rigole ! Pas de souci, les Bleues et les Bleus sont déjà de bonne humeur. Et il y en a encore un bon paquet cette année. Bon, il est l’heure de se mettre en tenue. Un petit besoin naturel et direction la ligne. Quel brouillard en cette matinée ! Le 10 km vient de s’élancer. Place à notre semi. Abel me fait une frayeur. A 5 minutes du départ, on doit retourner à sa voiture garée loin de la ligne. Pas de panique. Cela aurait bête de louper le départ. On sera dans les temps. C’est parti ! La forêt, des chemins, les galeries du fort et puis ces déguisements, cette musique partout. Cela donne la pêche. Encouragements de coach Bernard, Popeye, Fab. Je franchis la ligne, presque frais comme un gardon. Le temps de récupérer le joli tee-shirt noir, de souffler un peu. Et je me dis, une de plus au compteur. Vivement la 22e !

 

PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!
PHOTOS EN VRACS !!!

PHOTOS EN VRACS !!!

Classement des bleus sur le semi qui compte 704 arrivants:

Grégory W 5ème en 1h19mn48s.

Romain L 32ème en 1h29mn50s

Alain G 149ème en 1h41mn29s

Sylvain T 168ème en 1h42mn54s

Laurent S 232ème en 1h47mn23s

Izabel D 260ème en 1h48mn53s

Abdel 278ème en 1h49mn49s

Annabelle P 453ème en 1h59mn39s

Bruno R 454ème en 1h59mn39s

Fabienne G 469ème en 2h00mn21s

Christelle O 494ème en 2h02mn35s

Alexandre J 513ème en 2h03mn28s

Christelle D et Sandrine W les 118-208 terminent 649 et 650ème en 2h25mn43s.

Sur le 10km 655 arrivants:

Pascal V 78ème en 45mn46s

Bénédicte T 141ème en 49mn49s

Virginie H 225ème en 53mn46s

Jérome B 241ème en 54mn19s

Alain F et Marc H 380 et 381ème en 59mn40s

Virginie H 435ème en 1h01mn34s

ICI RESULTATS COMPLETS

 

 

Partager cet article

Repost0
5 septembre 2017 2 05 /09 /septembre /2017 10:22
photo du trail de Gérardmer.

photo du trail de Gérardmer.

Récit Didier Léger:

Enfin c'est arrivé. Participation à l'ultra trail du haut koenigsbourg; 108Km et 4540 D+.

176 traileurs au départ samedi 21 heures. Une quarantaine d'abandons et je les comprends. Des montées infernales avec pour certaines un 1000 D+.

21 heures et 10 minutes plus tard je franchis la ligne d'arrivée. Un temps qui aurait pu être en dessous sans une douleur depuis le 50ème km derrière le genou et qui m' empêchait de courir dans les descentes.

La cerise sur le gâteau, j'apprends à mon arrivée que je finis premier V3. Première coupe en 40 ans de course,

Première coupe !!!!! Champagne !!!! Non, Crémant......

Première coupe !!!!! Champagne !!!! Non, Crémant......

Partager cet article

Repost0
29 août 2017 2 29 /08 /août /2017 12:26

Partager cet article

Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 15:36

Vous avez soif d'aventure? Vous aimez les risques mesurés? Vous cherchez un parcours inédit dans la région? Un site exceptionnel? Alors, venez trailer le 27 août, vous ne le regretterez pas! Promis!

Partager cet article

Repost0
24 août 2017 4 24 /08 /août /2017 13:56
HEUREUX COMME DES FINISHERS !!!!

HEUREUX COMME DES FINISHERS !!!!

Les crêtes Vosgiennes 2017

 

En fait c’est plus difficile de se coller au compte rendu que de courir !!

C'est Laurent qui parle !!!!

Alors pour une fois une vidéo EXCEPTIONNELLE vaut mieux qu’un long discours .

Voilà ce qu'ont vécu les 7 courageux de l'ACGV.

 

 

 

 

 

Tout est dans cette vidéo : le temps, les coureurs, le parcours, l’organisation de l’arrivée …….La Beauté des lieux.

LA COURSE :

33 km 1000 D+

834 finishers  le premier fini en 2H20 soit 14 km/h de moyenne !

LES RESULTATS :

301ème BEGLE Laurent  n°379    27 V2M    284M  03:45:30

302 ème HACHET Fabrice   n°380  93 V1M 285M  03:45:30  ( vous noterez dossard qui se suivent et arrivée simultanée)

453ème HERGOTT Noel   n°553  54 V2M 421M 04:02:42

519ème TAXE Sylvain  n°433  155 V1M   474M  04:10:57

680ème LEGER Didier n°425  22 V3M 608M 04:32:57

814ème WATTELET Florian n°448  224 V1M   703M 05:15:48  (Florian tu aurais pu laisser ta femme devant !!)

815ème DUFETELLE Emilie  n°447  49 SEF  112 F 05:15:48

Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017
Les crêtes Vosgiennes 2017

Partager cet article

Repost0
17 août 2017 4 17 /08 /août /2017 09:40
La Bretagne le terrain de jeu de Grégory !!!!!

La Bretagne le terrain de jeu de Grégory !!!!!

Récit Grégory Winwa :

Petit coucou de vacances en Bretagne ou j'en ai profité pour participer aux 30eme Foulées de Billiers. Rendez vous  incontournable du secteur, j'avais repéré cette course il y a quelques semaines. Une seule distance au programme un 10 km labellisé FFA, avec 6,6 kms sur route et 3,4 kms de chemins côtiers.

Au départ 647 participants prêt à en découdre sous un beau soleil breton. Mal positionné au départ je passe le premier kilomètre aux alentours de la 30eme place.
Les kilomètres sur route passent vite, suivent les chemins côtiers qui cassent le rythme mais qui offrent un panorama magnifique.
Au fil des kilomètres je continue à remonter pour au final finir 6eme en 37'13 juste derrière la championne de France en titre du 10000m sur piste.

Au jeu des récompenses, comme ils ne cumulaient les récompenses scratch et catégories je repars avec une coupe😋.

Côté festivité, Bretagne oblige, il y avait du cidre à la pression et des crêpes...

Kenavo

Fière de son papa !!!!
Fière de son papa !!!!

Fière de son papa !!!!

Partager cet article

Repost0
11 août 2017 5 11 /08 /août /2017 09:13
la belle ligne bleue des Vosges !!!!!!

la belle ligne bleue des Vosges !!!!!!

Récit Fabrice H:

Il y avait du monde pour cette 30ème édition des foulées de Longemer ce dimanche. Pas loin de 500 athlètes se sont élancés sur ce 10 km labélisé IAAF. Dans ce bel écrin de verdure comme les Vosges peuvent nous le proposer, 2 tours de lac étaient au programme de cette matinée. Une petite délégation bleue avait fait le déplacement, histoire de se remettre dans le rythme.

Chez les filles, tir groupé de nos représentantes :

Annabelle P et Christelle O, 2 de nos sprinteuses ont délaissé la piste et se sont bien tirés la bourre, pour parler trivialement, elles terminent respectivement 356ème /460 en 54’24 et 362ème en 55’05.

Corinne N n’est pas en reste. Sur ses terres, elle met un point d’honneur à tout donner et finit en 55’52 369ème.

Enfin, Céline M, notre lanceuse de disque, clos la prestation des filles en 1h05’02 ,438ème.

Chez les garçons,

Fabrice H termine 107ème en 42’11, il est suivi par coach Bernard, de retour aux affaires, en 43’03,129ème.

Enfin, Philippe R, plus habitué au tartan et roi de la ligne droite, gère son premier 10km en 1h05’03 accompagné et encouragé par Céline M tout au long du parcours.

A noter la présence sur la course populaire longue de 3km, de Paul N 6ème /40, Jérôme O 9ème et Théo N 13ème.

 

Simon et Victor la relève !!!!

Simon et Victor la relève !!!!

Pour finir, mention spéciale à Simon et Victor O qui, coaché par leur maman Christelle, et arborant fièrement leur beau maillot bleus des foulées gondrevilloises, font mieux que se défendre. Rendant respectivement jusqu’à 2 et 4 ans à d’autre enfants présents sur la course, ils terminent 14ème /63 et 24ème de cette course de 650m. Bravo à eux, leurs parents peuvent être fiers.

30ème édition des foulées de Longemer30ème édition des foulées de Longemer
30ème édition des foulées de Longemer30ème édition des foulées de Longemer
30ème édition des foulées de Longemer30ème édition des foulées de Longemer

Partager cet article

Repost0
9 août 2017 3 09 /08 /août /2017 09:20
SAIZ’TRAIL

RECIT Greg:

 

3 bleus étaient au départ dimanche matin du SAIZ’TRAIL. 2 parcours étaient au programme 12 et 23 km et nous nous sommes alignés tous les 3 sur le 23 km.

 

Très peu de communication a été faite autour de cette course qui ne comptera que 129 participants au global (record battu) soit 72 sur le 12 km et 57 seulement sur le 23 km. Sans un échange avec clément sur son programme des prochaines semaines lors d’un entrainement, je n’aurai jamais eu connaissance de cette course.     

 

Donc 23 km pour environ 650mD+ à parcourir autour de Saizerais.

 

Le soleil était au rendez vous sur la ligne de départ ou le départ commun pour le 12&23 km qui  allait être donné.

 

Une température idéale, quelques singles sympas sur les hauteurs de Marbache et 2 côtes, principales pouvant être négociées en courant, le parcours est très roulant pour du trail.

 

Pour ma part je pars avec un groupe de 6 coureurs, 2 bifurquerons au 3 km sur le 12 km.  Nous restons donc 4 à l’avant de ce 23 km. Au 10ème km arrive la première difficulté, je suis le seul à accrocher le vainqueur du jour. J’arriverai à le suivre jusqu’au 17 km ou cette fois je saute dans la seconde bosse du jour. Au final 24,3 km. Je termine 2ème en 1h46mn42 s à 1min du vainqueur.

 

Félicitations à Clément qui malgré son entorse termine 10ème en 2h09mn23s et Gerald 36ème en 2h28mn43s

 

Il ne manque pas grand-chose à cette manifestation pour en faire un rendez vous sympa surtout à cette période pauvre en manifestation. Car l’organisation est bien faite, le balisage était nickel sauf pour le départ ou au bout de 50m nous nous sommes tous trompés. Et faire un classement distinctif entre le 12 et le 23 d’autant que le dernier du 12 km termine juste avant le 1er de 23 km !!!

 

 

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV