Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 16:13

ALBUM GRP 2014

GRP-2014-0205-copie-1.jpg

 

Plusieurs mois sont passés et déjà notre dossard  entre les mains.

Entraînement 3 fois par semaine voire 4, moyenne 70 kms technique, terrain accidenté et séances de côtes de 2 à 3h. Petites douleurs, mauvais temps, la famille qui nous fait quelques reproches, des repas où l’on arrive en retard… entraînement oblige mais rien n’arrête André, Philippe et moi Denis : « Les trailers bleus ».

5h du matin sur la place du village de Vielle Aure, département 65, Pyrénées.

868 inscrits, 680 au départ, pluie, vent, mais il ne fait pas froid, 14° pour un 22 août, ça va ha ha, tout va bien, on s’élance tous Philippe, André, Bertrand, Jean-Luc, Sabine, Jean-Pierre et moi au top départ. 4 kms sur le macadam avant la montagne 1400 D+ col de Portet, ensuite descendre de 250 D- et 500 D+. Philippe et moi passons en 2h30, Dédé et Bertrand suivent à 15 min environ, les autres ne sont pas loin. Km 20 descendre sur Artigues 1300 D-, il est 11h, 2h d’avance sur la barrière horaire. Km 30 il pleut, ça ne fait rien les trailers bleus courent par tous les temps. Montée vers le Pic du Midi 1700 D+ en 3h pour Philippe et moi, très difficile, la montée au pic se fait dans la tempête, pluie, vent et froid. Au pointage en haut à l’observatoire, il doit faire 0°. L’onglée aux doigts nous empêche d’ouvrir la boucle de nos sacs à dos à 2 800 m, en tenue de coureur il fait froid, les trailers savent de quoi je parle. Philippe tremble de tous ses membres, il faut vite enfiler gants et bonnets, on redescend en courant. Km 45 Bertrand jette l’éponge, il vomit, pour changer… d’où son surnom « Vomito » ha ha. Dédé ne monte pas au pic du midi, ce qui lui vaudra 5h de pénalité suivant le règlement. On repart pour Hautacam, km 65 arrivé 19h30, 2h30 d’avance. La nuit ne tardera pas, Dédé suit « la forme ». Km 75 Pierrefitte base vie, les sacs pour la nuit, vêtement chaud obligatoire. Il pleut et il y a du brouillard. Nous venons de descendre de 2 400 D- (de 2 800 à 400 m). Il faut maintenant monter à 2 300 m soit 1 900 D+ de nuit (le Cabaliros), le brouillard, la boue rendent le terrain glissant, chaussures, chaussettes et pieds mouillés depuis des heures (de la Nok contre les ampoules obligatoire).

DSCI0163

Au ravito à mi-parcours, Philippe vomit, petit passage à vide. On repart au sommet km 90, on descend sur Cauterets il doit être 4h du matin. Le sommeil me gagne, je cours en dormant, impossible de ne pas fermer les yeux. Je lutte en pestant jusqu’à 6h30 du matin. Le jour se lève et le coup de barre disparait avec la nuit. Cauterets km 100 7h15 du matin, Dédé suit toujours. Montée 1 020 D+ et 1 200 D- Km 120 Esquièze 14h10, base vie où l’on récupère nos sacs. Dédé est là, encore un peu il nous double, il est en pleine forme, surexcité. La dernière grande ascension 1 850 D+ soit à 2 500 m. Dans la montée, besoin de m’arrêter 10 min, je dors comme une masse. Je repars en pleine forme et rejoint Dédé qui accuse le coup, il a sommeil lui aussi, il n’avance plus, il va se poser un peu. Je rejoins Philippe qui m’emboite le pas, le ravitaillement à Tournaboup fait du bien, km 135 il est 17h. La deuxième nuit est proche, tout le monde est là. Elles ont été dormir cette nuit, je ne vous ai pas encore parlé d’elles, les « groupies », Edith, Patou, Nadine, Michele et Christine ; Lucie et Jean Louis qui sont des amis très sympa de Bertrand. JP qui a jeté l’éponge à Artigues "genou récalcitrant" ainsi que Sabine à Hautacam "victime du froid" et Jean Luc à Pierrefitte "démoralisé par l'abandon de Sabine" continuent à vivre la course avec nous. Voilà 135 km de parcourus, la dernière ligne droite, la dernière nuit en solitaire nous attend. Il fait beau pour la fin de course, rien ne peut nous arrêter. La montée à 2 500 m d’altitude pour moi et Philippe se fait de jour, arrivée en haut nous assistons à un magnifique coucher de soleil, Dédé passera de nuit. Il faut descendre sur le Merlans, km 150 et dernier pointage. 3h d’avance tout va bien, il est minuit. Après 150 km de roches et de terrain glissants, nous descendons vers l’arrivée environ 15 km 1 400 D- par une piste rouge de ski, « aïe les genoux ». Nous traversons une forêt puis une ligne droite interminable et 2 descentes moitié chemin moitié ruisseau. Nous arrivons à Vielle Aure, Philippe et moi côte à côte à 2h48. Nos groupies sont là, c’est magique ! La médaille et le tee shirt en récompense, symbole de notre effort.

André du haut de ces 65 ans arrive à 5h37 heureux comme un enfant au pied du sapin, malgré un gros stress à environ 20kms de l’arrivée quand avec quelques autres coureurs il est sorti du balisage, ce qui lui a fait perdre plus de 35mn avant de retrouver le chemin.


 

UN GRAND BRAVO A DENIS, PHILIPPE ET ANDRE FINISHERS DU GRP 2014

IMAG0913

Pour info, Alexandre Clop victime d'une tendinite au genou a

mit le clignotant au bout de 117kms sur les 160 de l'UT4M.


Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 16:12
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Album - GRP-2014
Repost 0
Published by - dans album
commenter cet article
2 septembre 2014 2 02 /09 /septembre /2014 12:07

 

ARRIVEE DENIS ET PHILIPPE

  ARRIVEE DEDE

 


 

 

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 13:34

IMG_0301.JPG

Une semaine après l'exploit des 3 trailers pyrénéens sur le GRP (Denis Compagnon, Philippe Etienne,  et André Vachon) Bientôt le compte rendu sur notre blogc'est au tour de Sylvain Mangenot de se mesurer aux pentes des massifs montagneux. Direction Chamonix où se tient du 24 au 31 août  The North Face Ultra Trail du Mont Blanc. Au programme, 5 courses dont l'épreuve reine : l'UTMB (168km et 9600m D+) où Philippe Etienne (encore lui!) se mit en évidence l'an dernier, la TDS (119km, 7250m D+), l'OCC (53km et 3300m D+), la PTL (295km et 26500m D+), et enfin la CCC avec ces 101km et 6100m D+. C'est sur cette dernière que Sylvain s'aligna avec 1940 autres coureurs.

Le départ fut donné à Courmayeur vendredi à 9h dans une ambiance incroyable. L'objectif pour notre jeune trailer bleu était avant tout de terminer la course, mais il partait sur un faux rythme et se faisait prendre par l'euphorie du départ. Les 1500m D+ cumulés dans les 10 premiers kilomètres allaient remettre les pendules à l'heure : manque d'énergie, apparition de crampes, et un gros coup de mou au 15ème km étaient à 2 doigts de faire abandonner (déjà!!!!) Sylvain qui avait sous-estimé les difficultés de la CCC.  En champion, il s'entêta et baissa le rythme. La forme revint peu à peu et il passa le Grand Col Feret sans trop de problème. A mi-parcours, pause d'environ 50 minutes à Champex-Lac pour prendre le temps de se changer et surtout de se ravitailler! Au menu, pâtes bolognaise, chocolat, saucisson, banane, tuc (avalés dans cet ordre!). La pluie tombait depuis environ 2h quand il quitta Champex. La nuit était tombé et la montée de Bovine s'amorçait. Les trailers bleus qui avaient déjà emprunté ces chemins l'avaient prévenus : c'est une montée interminable avec des pourcentages de pente très élevés qui font de cette ascension probablement la plus difficile du parcours. Les kilomètres continuaient à défiler et  notre trailer bleu sentait que l'objectif devenait réalisable. La pluie qui ne cessait de tomber, rendit le parcours encore plus exigeant. Il devenait quasiment impossible de courir à cause de la boue. Les 2 dernières ascensions vers Catogne puis la Tête aux Vents usaient un peu plus Sylvain qui, après une interminable dernière descente le menant à Chamonix, franchissait la ligne d'arrivée en 21h12min49 sec à la 511ème place/1423 arrivants. (262ème SEH). Objectif atteint pour un bien beau champion. Maintenant, repos Sylvain...
Bravo, tu fais parti maintenant de la grande famille des trailers.
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
14 août 2014 4 14 /08 /août /2014 13:10

 

Photo-065.jpg

La grande échéance des trailers bleus approche. Ce n’est pas moins de 8 coureurs de l’ACGV

qui prendront le départ de cet ultra trail de 164kms pour 10000MD+.

Profil2014Ultra.jpg

Seront de cette aventure extrême : 

Desreumaux Sabine dossard 3625, Desreumaux Jean-Luc dossard 3624, André Vachon dossard 3258, Denis Compagnon dossard 3289, Dominique Cablé non partant, Philippe Etienne dossard 3287, Bertrand Vautrin dossard 3346, Jean-Pierre Chauville dossard 3325.

suivi live cliquer sur ultra et taper  le n° de dossard

On leur souhaite une pleine réussite pour ce défi hors norme qui se déroulera dans des paysages magnifiques.

 

 

Parcours

Le départ sera donné le vendredi 22 août à 5 heures depuis Vielle Aure. Les coureurs monteront par des routes carrossables puis des pistes de ski au Col du Portet. Ils basculeront ensuite sur le secteur du Néouvielle pour rejoindre par le Col de Bastanet le refuge de Campana du Cloutou puis le hameau d'Artigues. Ensuite montée vers le Col de Sencours, au Pic du Midi, retour au Col de Sencours avant d'enchaîner les cols de la Bonida, d'Aoube, de Bareilles et d'Ouscouaou pour rejoindre Hautacam. Descente sur Pierrefitte où se trouve la première base vie.

Une très longue montée mène au Pic de Cabaliros d'où l'on redescend à Cauterets avant d'attaquer le Col de Riou pour rejoindre Esquièze-Sère, deuxième base vie. On monte ensuite tranquillement au-dessus de Barèges puis au parking de Tournaboup afin de revenir dans la zone du Néouveille pour passer la Hourquette Nère et rejoindre le Col de Portet qui ramène à Vielle Aure.

Les meilleurs pourraient mettre moins de 22 heures tandis que la barrière horaire est réglée pour que les derniers terminent en moins de 50 heures.

 

 

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 10:54

Le trail du pays Welche 50kms est de l'avis des trailers participants un des plus dur de la région.

marathon-de-marseille-0120.jpg

 

Le dénivelé 2200M D+ concentré en majorité sur les 30 premiers  kms explique en partie cela.

La monté au rocher Hans ou il faut pratiquer sur son final l’escalade est un des gros morceaux de ce parcours,  idéal pour préparer le Grand Raid des Pyrénées.

La pluie des derniers jours  a assouplie le terrain de jeu des coureurs, mais elle a eu aussi pour effet

de rendre les rochers très glissants. Les racines des arbres sont devenues pour l’occasion la bête noire  des mordus de dénivelé.

Avec une température des plus agréables  pour courir et un soleil qui a joué à cache cache avec les nuages les participants avaient des conditions climatiques optimales en ce samedi 12 juillet. Deux ou trois petites averses ont néanmoins rafraichie l’ardeur des trailers.

4 coureurs bleus étaient au départ de ce 50kms.

Sabine et Jean-Luc D, accompagnés par Didier L et Jean-Pierre C.

C’est en mode Pyrénées  et main dans la main que Sabine et Jean-Luc notre couple de trailers boucle ce parcours, pleinement satisfaits de cette journée.

J-P termine juste derrière au courage car très fatigué par l’accumulation des courses ces deux dernières semaines. Victime d’une petite rechute de son claquage, il doit penser à un peu de repos dans les jours à venir.

Didier surf sur la vague de sa forme actuelle mais reconnait avoir eu beaucoup plus de difficulté pour terminer  ici qu’à Gérardmer il y a deux semaines.Un clin d'œil à Gilles, il se reconnaitra, il est sur la photo.

20120708-trailwelche-059.JPG

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
11 juillet 2014 5 11 /07 /juillet /2014 10:40

 


 
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 17:28

photo avec Mélanie- WP 000425

Parti à 5 h du matin comme prévu, départ effectif 5 h 13 aprés briefing sous la pluie.

 

Je pars donc avec la tenue adéquat pour se protéger de la pluie qui durera 1 h 30 environ, sur un bon rythme avec des bonnes sensations.

Le parcours est toujours aussi costaud, j'enchaine le Prarion dans le brouillard et le Tricot sans probléme majeur en avance sur mes prévisions, me surprenant moi même de mon état et arrivant à m'alimenter, j'arrive aux Contamines un peu entamé quand même et me repose un peu, je me dit que je vais pouvoir me farcir le Mont Joly cette fois, j'essaye de me ravitailler avec difficultés , une soupe de vermicelle , Joél est là à me regarder partir.

J'attaque donc le Joly d'un bon pas et dans le milieu de la pente trés raide rapidement j'ai un coup de moins bien, la soupe ne passe pas ce doit être l'effort intense de cette montée qui est différente et encore plus dure que dans mes souvenirs, j'atteins le bifurcation du 60 kms , j'entame la deuxiéme partie du Joly et en attaquant les grosses caillasses j'essaie de m'alimenter à nouveau sans succés tout repart aussitôt avalè, je continue, essaye à nouveau un peu plus haut, me repose et commençe à claquer des dents, je ne suis vraiment plus trés bien, aprés mure réfléxion je décide à ma grande déception de redescendre pour terminer sur le 60 kms, vu mon état je ne pense pas pouvoir reprendre assez de forçe pour attaquer ce qui m'attends derriére le temps se gatant à nouveau, je termine donc le 60 kms en roue libre. La montagn'hard  a encore eu raison de moi, c'est elle la plus forte.

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
6 juillet 2014 7 06 /07 /juillet /2014 11:23

marathon-de-marseille-0115.jpg

Maidières samedi 17h30, 6 bleus étaient au départ de ce 11kms400.

2 boucles à parcourir dont 2 fois la côte du Barisien pas facile du tout.

Gérald B bien remis des 6 jours termine 25ème/85 en 52mn42s

Michael M suit en 55mn10s à la 34ème position.

Abdel K se classe 53ème en 58mn58s

Séverine B 73ème accompagnée par Jean-Pierre 74ème signe un temps de 1h07mn02s.

Alexandre F au courage termine en 1h13mn24 en 79ème position.

Course-de-la-libertee-001.jpg

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
29 juin 2014 7 29 /06 /juin /2014 18:19

ALBUM BERNA BICQUELEY

RESULTATS DE L'EST

RESULTATS DE L'ETAPE

RESULTATS 6 JOURS

RESULTATS EQUIPES

MERCI AU RCV POUR TOUS LES RESULTATS

MERCI A NOTRE REPORTER PREFEREE BERNA POUR LES ALBUMS PHOTOS

 

Bicqueley 14.400kms étape finale des 6 jours du toulois 31ème édition.

10488356_649627698460324_8899439068512933888_n.jpg

 

Il y avait comme un air de nostalgie qui flottait dans les rues de ce tranquille village du toulois

devenu pour l’occasion le théâtre du dernier affrontement de la semaine.

Nostalgie, car après 6 jours de cohabitation sportive des liens se créent, des habitudes sont prises, un rituel est mis en place et la majorité des concurrents pendant cette semaine vivent 6 jours, pensent 6 jours, rêvent 6 jours, le retour à la réalité la semaine prochaine va être dur pour certain.

Sur la dernière étape en générale c’est la fête, déguisements, course groupée, mais cette année il y avait moyen pour beaucoup de coureurs d’améliorer leurs classements et c’est le coté purement sportif qui a prédominé.

Beau vainqueur chez les hommes en la personne d’Anthony Rozalski suivi par Sébastien Nicolas et Christophe Barin.

Chez lesféminines, domination sans partage de notre athlète de l’ACGV Adeline Clerc qui devance de 5mn46s Nadine Jamey sa dauphine et de 13mn Simone Barrat la 3ème.

Place à nos 10 petits bleus au départ de ces 6 jours.

Le bilan est plus que positif, 4 podiums sont à mettre à l’actif des coureurs de Gondreville et Velaine

2 podiums pour Adeline Clerc, 1ère au général féminin et 1ère en senior femme.

1 podium pour Fabienne Georges, 3ème V1 féminine.

1 podium pour Bruno Charpentier 3ème V2 homme.

Les autres petits bleus réalisent eux aussi de biens belles performances.

Sylvain Mangenot qui termine en roue libre se classe 18ème / 122 au général des 6 jours

Bruno Charpentier qui est allé chercher  le podium V2 sur la dernière étape est classé en 28ème position.

Gérald Bayeul en progression tout au long de la semaine termine 35ème

Alain Georges le mari de Fabienne lui aussi c’est bonifié au fil des étapes. 40ème

Adeline Clerc notre Gazelle bleue partie prudemment, elle a ensuite fait preuve d’une autorité de championne  à toute épreuve  « on en parle plus haut » est 43ème au scratch.

Roger Meckler réalise de loin ses meilleurs 6 jours. 48ème

Michael Massini parti prudemment, il termine au mieux cette compétition. 52ème.

Romain Gerriet réalise son meilleur classement sur la dernière étape. Il se classe 59ème au général.

Fabienne Georges qui visait un podium en V2 atteint son objectif après un beau combat tout au long de la semaine.

Eric Friche clos la prestation des bleus, il est 97ème au général.

Sur l'étape de jour belle course de Didier Léger en pleine forme.

Roxane Gerriet aidée par Jean-Pierre boucle la 3ème course de sa jeune carrière de coureur.

 

Félicitations à vous tous de la part d'un président heureux et fier.

10441165_649772938445800_651430852299533741_n.jpg

10351883 649769945112766 6669877629227146808 n

10468639_649767918446302_8994017946811160658_n.jpg

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 103

TOTAL : 109390

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h00 DEVANT LE STADE.

programme-coach-bernard-septembre 2017

 

ANNIVERSAIRES DU MOIS.

ALAIN M 02/09

LAURE H 04/09

FABRICE H 10/09

VINCENT L 10/09

YAËLLE G 13/09

CLÉMENT B 14/09

LAURENT P 16/09

RAPHAËL G 20/09

DAVID G 25/09

DENIS C 26/09

LAURENCE C 28/09