Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2019 3 20 /03 /mars /2019 06:54
Les 3 Alsaciens !!!!

Les 3 Alsaciens !!!!

Récit Lolo le nouveau ultra trailer !!!!!!

3 bleus  parmi des milliers de participants de différents pays…France Allemagne Suisse Hollande et même un américain sur le Petit Ballon !!  Séverine B, Gérald B et Laurent B.  On se sentait bien seuls au covoiturage au stade à 5 H !!!!

Course de Séverine B qui a décidé de nous accompagner à cet événement en participant au Trail des Grands Crus.  28 Km et 1040 D+.   1295 engagés.

Séverine a pris le départ sans se mettre la pression. Sa persévérance et sa régularité l’ont conduite à finir à la 1061 ° place et 242° féminine !

C’est qu’elle n’avait pas que cela à faire Séverine….. Elle  s’est gentiment occupée de nous. Des tenues chaudes nous attendaient à l’arrivée et la voiture était avancée pile poil devant les douches pour que nous ne prenions pas froid !!!  Un grand merci pour cette logistique. 

Côté des 2 autres bleus, c’est le Trail du Petit Ballon  55 km et 2300 D+ et 1180 engagés

 J’étais très stressé au départ ( comme d’hab) c’est mon premier 55km.

Un grand soleil au départ, mais c’était sans compter sur un changement de temps attendu après 30 mn du départ, du vent avec des rafales frisant les 100km/h et de la pluie sur la fin. La montée du sommet s’est avérée épique, impossible d’utiliser les bâtons et de se maintenir droit !!

Dans le sas du départ j’écoute avec attention les conseils du pro :

 «  On se met au milieu du peloton et on gère chacun sa course »

« Au pied d’une côte tu t’imagines en fin de course et si vers la fin tu penses que tu la monteras en marchant alors tu fais idem dès le début de ta course, comme ça tu gères »

Et nous voilà partis….. à travers les vignes dans un premier temps puis sur des singles pour attaquer la montée au sommet du petit ballon à 1300 mètres d’altitude…et là ça fait seulement 4 h qu’on court et c’est pas fini…….

 Gérald  et moi avons fait une Gégé  pour les connaisseurs !!  On s’est glissé au milieu du peloton dès le départ sans stress puis remontée petit à petit vers la tête de course. Par exemple Gérald 669° après 1H17 de course pour finir 259 °/1180 en  6H47’  et 96/340 V1. Pour ma part même stratégie mais un peu moins bien 612° après 1H15’ pour finir 332°/1180 en 7h00 !!  et 48 /227 V2.

Côté expérience perso c’était magique comme me l’avait prédit Fabrice…..   Quel KIF !!  Lorsque ma montre a indiqué 40 km  du jamais fait pour moi et alors la p’tite larme quand tu passes les 50 km….  Et l’arrivée je vous explique même pas la saveur de la bière.

Gégé tu crois qu'il y aura de la bière à l'arrivée ?

Gégé tu crois qu'il y aura de la bière à l'arrivée ?

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 07:09
Histoire d'un premier semi !!!!!!!
Histoire d'un premier semi !!!!!!!
Histoire d'un premier semi !!!!!!!
Histoire d'un premier semi !!!!!!!

Semi de Nancy par AUDREY:

1er semi ! Je l'attendais mais d'une force ! Mes jambes tressaillaient depuis plusieurs jours. Je pense avoir saoulé mes collègues avec ça, c'était un vrai défi pour moi je voulais prouver que je pouvais le faire ! Ma copine chérie m'accompagne ainsi que Olivier Pabst.
Je démarre tranquille sans me mettre la pression, pour le moment le temps est avec nous pas de pluie ! Je passe les 10km en 1h je suis bien, mes jambes sont là, le mental aussi. J'essaie de ne pas aller trop vite et d'en garder sous le pieds car je garde à l'esprit les précieux conseils de mon coach Laurent Siatka, je prends bien tous les ravitos et j'anticipe les 5 derniers km en restant sur une allure constante.
Pas de réelle difficultés hormis la pluie et le vent qui se sont invités depuis le 7 ème km. Pas grave, je me mets dans ma bulle et je passe en mode machine plus rien ne m atteint (bon, je suis mouillée quand même hein 😊) les fameux 5 derniers km arrivent et contrairement à ce que je croyais, mes jambes et mon mental sont très bons, je continue sur mon rythme et je suis heureuse d'être là. Malgré la pluie, le vent et le froid, je kiffe. Tout du long du parcours Philou est là pour nous encourager !
Je vois la ligne (et mon mari qui est déjà arrivé en 1h 59), je me dis je l'ai fait, t'as réussi, j'ai envie de pleurer tellement je suis fière. Je termine en 2h06m59. Merci à Laurent pour tous ses conseils, merci à vous tous ACGVISTE de votre soutient, de vos encouragements tout ça est précieux et fait partie de la réussite.

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 07:04
Photo non contractuelle.

Photo non contractuelle.

Depuis mi octobre et ma déchirure au mollet à Lisbonne je n'avais pas fait de compets et ça me manquait car je cumule les blessures.
Reprenant un peu du poil de la bête j'avais décidé de faire ce petit trail urbain de Bar le Duc.
Ayant passé un IRM de mon épaule et vu le verdict je me dis:tant pis je vais être arrêté un moment alors je vais faire cette course(pour info 3 mois d'arrêts (je meurs )pour une perforation de 2 tendons en gros...2 trous dans l'épaule...Chiotte.
Bref revenons à aujourd'hui.
Direction la course,ils ont annoncé de la pluie à 9h, pile poil lorsque nous y serons.
8h45 c'est le déluge eh merde J aime pas l'eau enfin si...dans le Ricard lol.
9h30 on démarre sous une flotte de...
Je suis avec Frederique une fille bien sympa de la Meuse.
5'39 1er kilo on va mourir elle et moi.

On fera quelques kilos ensemble sous la flotte mais elle connaît trop de monde,pire que moi, des amis,son papa etc.
Arf nous voilà dans les bois et la patinoire. Même une corde et moi qui descend très mal et elle c'est pas mieux.
Je la reverrai à l'arrivée 4mn après moi et avec une bière dans la main...oui oui tu es cernée.

On continue,je sens un peu mon épaule mais ça va ,j'ai+ peur de la gamelle dans les descentes.
On m'annonce 80eme(sur 135)mais là je vous avoue que je m'en fous.
16km pour moi ce n'est pas grand chose mais aujourd'hui si.

Bon courir dans ce qui est gras de chez gras N est pas mon fort...loin de là, au MDS il n'y avait pas de boue.

Lorsque je peux je regarde ma montre et je me dit que j'arriverai au bout(heureusement mdr).
Aller il reste 5km environ on est dans les bois ok ça glisse(le mot est faible),il y a des racines (je ne vois que ca).
J'ai ma casquette et heureusement car avec des lunettes c'est pas top.
Le gars derrière moi me dit de prendre les côtés car dans le lierre ça va mieux.

Effectivement ça va mieux,je suis juste devant lui et on descends un single et là....Je vois un flash,ce qui ne m'est jamais arrivé ,je ne réalise pas sûr le coup mais je viens de me péter un énorme branche(la saloperie elle n'a pas cassé )au niveau du front et je me retrouve un genou par terre.
En toute honnêteté je suis sonné,je tourne,le gars derrière moi s'arrête avec une dame juste derrière, ils me demandent si je vais bien, je réponds oui mais je pense que ma réponse est fausse je ne suis pas au top et je pense que ces 2 personnes l'ont vu.
Le gars me dit :je reste derrière toi et je regarde(esprit trail trop la classe ça ).
Je continue, je tourne un peu Mais je(paraît )suis lucide.
Je terminerai ce 16km en 1h et un peu moins de 40mn
Chris Tell a fait le 9km en 1h04 et des brouettes elle terminé 2eme de sa catégorie pas de bol ils récompensent les 1ers
Au niveau de lorga je dirais qu'ils ont été GÉANTS,des bénévoles aux petits soins,
Un trail de 16km avec 2 ravitos et un repas,complet à moins de 13 euros avec la douche moi je dis respect.
Repas:entrée de carottes, poisson,taboulé, saucisson sec,ensuite spaghettis à la bolognaise, fromage et une banane +1 bouteille d'eau...la classe.
Bière à 1,50.
Merci Jo Husson Cochener pour la 2eme
Résumé un peu long mais au bout de si longtemps...

Partager cet article

Repost0
18 mars 2019 1 18 /03 /mars /2019 06:54
Les bleus à Thaon.

Les bleus à Thaon.

Semi de Thaon 17 mars. Récit Bernard :
Noté au calendrier depuis plusieurs semaines, cette compétition était un projet collectif où une dizaine de bleus aurait pu s'exprimer sur cette distance.
Malheureusement les pépins physique, les méformes ont eu raison d'une majorité de bleus.
Mais une poignée résistait pour s'aligner sur ce semi.
Semi qui était en concurrence frontale avec le très popularisé semi de Nancy.
On respire la nature, la vraie, vive les Vosges lol.
J'avais pour ma part noté ce rendez vous depuis un moment, mais malheureusement une vilaine blessure au mollet est venue taire mes ambitions.
C'est donc en mode coach - vélo que j'accompagnais nos irréductibles bleus.
Fab, Annabelle, Laurent S et Pascal V sont donc de la partie.
Inquiétude : la météo.
Arrivé sur les lieux du départ une bonne heure avant, le vent souffle, mais pas de pluie.
Il fait froid. Bien froid. Il faut se réchauffer... Un petit footing d'échauffement, des bons éducatifs et c'est parti!
Le vent souffle toujours mais ça semble être dans un sens et tourné un peu. Pas de signe de pluie. On croise les doigts.
Tous les bleus sont prêts. En particulier Annabelle, qui a le regard vif.
Ca part très vite pour nos bleus, au dessus même des prévisions du temps de passage de coach. C'est grisant.
3'56 au 1er km pour Fab/ 4'07 pour Pascal V/4'17 pour Laurent et 4'35 pour Annabelle.
Espérons que ce départ de fou ne leur joue pas des tours pour la suite.
Fab s'accroche à une certaine Céline D sur ces premiers kms. Bien concentré, notre Fab est entré dans sa course. 12'11 au 3ème km.
Il est suivi à distance par Pascal V qui réalise un bon début de course. Moins de 12'30 pour lui.
Laurent S réalise aussi une entame de course parfaite, 13'15 au 3ème km. Annabelle continue sa marche en avant et passe le 3ème en moins de 14'30.
Entre le 3ème et 5ème, y a des beaux coups de cul... Mais en s'élançant bien en amont, ça passe.
5ème km. Fab franchit le 5ème en 21'30, il suit de près de Céline D.
Pascal est à une centaine de mètres derrière lui.
Laurent S a de l'avance sur les prévisions, mais s'arrête au ravito du 5ème km...Et repart en restant toujours dans les clous...
Annabelle franchi le 5ème en 24'20 a le regard déterminé.
Je retrouve Fab vers le 8ème km qui a perdu contact avec sa charmante compagnie, il gagne au change deux vosgiens bien bavard mettant en évidence ses jambes longues.
Fab est calé derrière eux mais je sens que sa foulée n'est pas optimale, je l'invite à déballer ses enjambées, c'est ce qu'il fait. Il décroche un temps ses deux compères vosgiens, et puis se fait rattraper.
Je l'encourage. Fab est concentré mais a déjà le masque de l'effort. Il faut qu'il accroche ces comparses. Je reste avec lui jusqu'au 10ème. Fab franchi le 10ème en 41'28. Il bascule sur la seconde partie de parcours.
Je repars à l'encontre de nos bleus. Pascal, tient toujours bon derrière. Il franchi le 10ème en 42'?
Laurent S n'est pas mal, il semble être toujours dans une bonne dynamique. 46'30 au 10ème.
Je retrouve Annabelle toujours en ligne, belle cadence. 49'00 au 10ème ! Annabelle a le sourire. A la mi course, elle a rempli le contrat.Il faut maintenant qu'elle assure la seconde partie de course.
Je fonce vers Fab que je rejoins au 14ème km. Fab n'a pas pu suivre ses deux comparses, mais semble être dans le dur... Mais la vision du vélo du coach lui redonne du peps et il se remet en scelle pour la fin de course.
Je motive notre Fab sur ces derniers km. Il ne doit pas lâcher un coureur cible. C'est le wagon de l'objectif. Faut pas lâcher Fab !!!
Le temps défile mais Fab se bat bien. Je ne lâche pas d'une semelle notre flamboyant guerrier qui va se transcender dans les derniers hectomètres pour aller son RP! 1H29'35 ! RP battu de deux secondes ! Vu les conditions météos, une forme mitigée sur la prépa, Fab peut être super content de sa perf !
Pascal n'a pas pu tenir son rythme jusqu'au bout, et doit un peu céder vers le 15ème, 17ème km. A l'arrivée 1h32 pour un chrono de 1h35 pas mal notre coach Pascal !
Seconde partie délicate pour Laurent S qui va souffrir du vent et va se retrouver isoler. Or sur ce genre de parcours, c'est souvent pas bon de se retrouver isolé.
Laurent S termine en 1h45 loin de son objectif visé au départ. Il faut retenir tout de même le positif même si le chrono final n'est pas à la hauteur de ses espérances. Une bonne prépa, une bonne première partie de course...


 

Annabelle record battu !!!

Annabelle record battu !!!

Annabelle est en feu !!! Je vois Annabelle au 19ème km toujours en course pour le gros objectif 1h45-1h46. Elle est en bonne compagnie où elle suit un master qui lui sert de lièvre.
Annabelle n'est pas lucide sur sa course quand je lui dis qu'elle vas faire moins de 1h47... C'est un chrono énorme pour elle, elle peine à le croire...
Annabelle s'arrache, entrée sur le stade, dernier tour de piste, ça elle connaît, 1h46'36 au final ! Waou ! Bravo Annabelle !
Le travail paye toujours ! Une prépa dure, mais le chrono a le mérite de récompenser ses efforts.
Annabelle avoua à la fin qu'elle s'était fais mal aux mollets au trail du fort de Blainville. Sans ce trail, avec de la fraîcheur, Annabelle aurait pu gagner facilement 45"... et titiller la barre des 1h45...
Un bon semi à taille humaine et qui a son charme. On reviendra et plus nombreux !
Sinon le prochain semi qui pourrait être sympa à faire à plusieurs... Le semi de Sélestat fin septembre...
Un déplacement des bleus en terre alsacienne avec pourquoi la possibilité de louer un gîte?
Cette course a aussi l'avantage de proposer d'autres distances tel qu'un 5km et un 10km...

Partager cet article

Repost0
11 mars 2019 1 11 /03 /mars /2019 07:41
Du rose pour les bleues !!!!

Du rose pour les bleues !!!!

 

Ce matin par un temps plus que douteux 🌪💦🌬💨 on a embarqué notre Julie Becker au trail des arbres sur le 9km qui au passage en fait 9,63km (ça compte😆) ! Elle nous annonce des pluies éparses entre 10h00 et 12h00 nickel ça tombe bien 10h c’est l’heure du départ ! On valide l’arrêt de la pluie pour 10h00.

 Malheureusement notre miss météo s’est carrément gourée 😂 on propose d’ailleurs à Olivier Pabst de l’attendre dans la voiture. On veut pas sortir nous, non non non. Il pleut, y’a un vent de fou et plus plus on va être toute sale parceque y’a plein de boue. Le vent nous pousse jusqu’a la ligne départ. Bon ben on y va hein ?!? C’est parti ! Première montée et paf j’ai déjà les pieds mouillés, ça patauge ça patauge.

Les quatres 1er kilomètres sont hard, heureusement qu’on a des pompes de trail. Bon, j’ai déjà perdu Olivier qui est parti devant et Julie qui est derrière. J’avance j’avance mais au détour d’un coup de vent ma casquette s’envole et je cours derrière, en sens inverse évidemment. Je perds un peu de temps mais peu importe je profite du parcours et finalement c’est kiffant de patauger dans la boue, personne ne pourra râler c’est pas d’ma faute 😇.

Un petit doute sur le balisage fait perdre du temps à pas mal de concurrents. Le parcours est sympa de belles montées, de belles descentes qui permettent de s’éclater. La montée au point de vue de la Base Favieres pique les jambes mais la vue vaut l’effort ! Dernière ligne droite, plein vent de face une horreur, j’entends derrière moi un concurrent qui cherche à me rattraper, ah non non pas maintenant, il ne passera pas, je finis au sprint ! Il est pas passé.

ELLE EST CONTENTE !
 

Bain de boue  !!!!

Bain de boue !!!!

Olivier est déjà arrivé, on attends notre juju et on se dit qu’elle va nous haïr de l’avoir embarquée dans cette galère ! Elle arrive tout sourire, elle est fière d’elle et nous sommes tous fiers d’elle. Plus tard arrive Maurizio Spanu qui était engagé sur le 17km ! Ravi aussi ! Et le soleil arrive aussi... Pour résumer un trail sympathique malgré les conditions climatiques bien pourrie. On s’est amusés et on a bien profité ! Bref on a pris notre pied !

Un petit résumé de Didier L du trail des arbres à Favières ce week-end.

TRAIL DES ARBRES

Pluie, vent, mais clément au niveau de la température. Il me semble être le seul bleu sur le départ des 17km. Juste avant le départ, le plaisir de discuter avec Mickaél Woirppy, le futur vainqueur, un super gars, mais surtout un grand champion. Quand il est arrivé, pris sa douche et sur le retour, moi j'étais toujours sur le parcours. 165 participants au départ. Beaucoup de boue, des côtes qui font très mal. Un parcours vraiment agréable, bien fléché, des ravitos bien garnis, même pour la queue du peloton. Heureusement que l'organisateur nous prévient juste avant le départ, que  lorsque nous arriverons à une dizaine de mètres de l'arrivée, nous serions déviés pour effectuer une boucle autour du lac avec une belle montée. Résultat, 02H16 et une trentaine de concurrents derrière moi.

Partager cet article

Repost0
7 mars 2019 4 07 /03 /mars /2019 13:04
Annabelle tout sourire.

Annabelle tout sourire.

Voici mon résumé bisous
Annabelle.

J’avais hésité à m’inscrire sur ce nouveau trail du fait de la préparation du semi de Thaon le 17 mars et puis comme je ne suis pas raisonnable du tout j’ai craqué, j’avais envie de découvrir ce parcours de 24km transformé en 26 et quelques ...
Je pars avec Anne Thernier, tranquille on discute bien les 8 premiers kilomètres après elle s’échappe dès la 1ere montée je ne la reverrai plus...ou peut-être plus tard😉


Les 15 premiers kms sont assez roulant, le parcours est sympa, souvent dans les bois, je me sens bien, je cours à la sensation car grosse séance la veille, les kms défilent je ne les vois pas passer, je prends beaucoup de plaisir


Arrivée dans cette fameuse toundra qui est..... comme dirait Sylvain 😁 j’aperçois au loin Anne je la rattrape juste avant de rentrer dans le fort et on termine ensemble en 2h50
Très beau parcours, assez roulant et sympa mais un peu interminable sur la fin et plus de ravitos à l’arrivée 😔dommage

FORT EN TRAIL TOME 2

Partager cet article

Repost0
5 mars 2019 2 05 /03 /mars /2019 07:09
Ils ont fait l'effort de faire le fort !!!!!!

Ils ont fait l'effort de faire le fort !!!!!!

A fond vers St Tropez !!!!!!

A fond vers St Tropez !!!!!!

Récit Sandrine:

Trail prévu de longue date et reporté ce dimanche 3 mars. Allez, ça va nous faire 1 belle sortie longue avec D+, impec pour notre prépa et qui plus est à 1/2 h de la maison, l’occasion aussi de retrouver une belle brochette de bleu(e)s.
Mis à part le vent bien présent, les kms en plus et le décalage de l’horaire de départ, on est tous content de se retrouver et prêts à en découdre.

un binôme de chocs !!!!

un binôme de chocs !!!!


Je retrouve ma binôme de choc, Séverine et comme prévu on laisse nos hommes partir devant et on fait notre course ensemble.
Ils nous charrient en disant qu’on va "taper de la gueule"...Mdr pas notre genre voyons !
On prend notre rythme, même si c’est roulant et un peu rapide, on sait bien que ça ne va pas durer et qu il faut tenir les 24 ? 25? 26 ? 27km ?
On garde le moral et on apprend en route qu’il faut gainer nos chevilles. Ça fait la maline mais on l’a grillé. 😂
Le parcours est sympa, mis à part la fin avec la traversée d’un champ interminable en plein vent avant de finir dans le fort avec ses escaliers, ses dédales plus ou moins éclairés et la libération à 26,5 km au final.
On termine en 3h33, contentes de nous et avec en prime une médaille. Tous les autres bleus sont arrivés un peu (voire beaucoup) avant nous.
Dom termine en 3h01.
Je n’ai pas noté les résultats de tout le monde. Je leur laisse le soin de faire leur cr.

 

un 2ème binôme de choc !!!

un 2ème binôme de choc !!!

Récit Olivier :

Fort en Trail 10 km qui est en fait un 12,4 km ! avec L'eau Drey et Chris Telle
Retour sur la première édition de ce trail. On part pour une fois un peu plus tôt avec Audrey en espérant voir les bleus du 23 km (qui s'avèrera faire 26,3 km) avant le départ. On arrive tranquille 20 min avant le départ du 23 et on tombe juste sur tous les bleus prêts à faire la photo. Il fait froid et il y a du vent ! ET là on nous annonce que les départs sont repoussés de 30 min pour cause de débalisage sauvage ... du coup on a une heure à rien faire.... On retrouve Christelle dans le fort qui a loupé la photo.

On a retrouvé Christelle !!!

On a retrouvé Christelle !!!

Papotage pour savoir comment se vêtir, pipi, on se réchauffe, le 23 part dans une belle ambiance, on part s'échauffer et c'est à notre tour de prendre le départ. Christelle part devant et je reste avec Audrey pour partir plus tranquillement, je me méfie du retour car j'ai vu qu'il y avait quasi 7 km de descente puis 5 de montée. Les jambes sont pas trop mauvaises donc je pars un peu en espérant qu'Audrey suivra à distance. Je rejoins et double Christelle vers le km 4. A partir du km 7 ça ne fait que monter comme je m'y attendais avec 2 belles côtes avant d'arriver sur la plaine ... 1 km avec un balisage limite, faux plat légèrement montant et du vent en rafale en pleine face ...

on arrive enfin au fort, je regarde ma montre et suis juste à 11,5 km environ, il en manque ... et là belle surprise, on rentre et serpente dans le fort, descend des escaliers, remonte des escaliers, on traverse de multiples couloirs, vraiment sympa ! et au bout la lumière et la ligne d'arrivée ! Avec la belle surprise de voir arriver Audrey seulement 4 min après moi et Christelle juste derrière !
Une belle première édition avec une belle organisation dans un joli cadre !

A suivre, en principe, d'autres récits ???? des participants bleus.

 

FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
FORT EN TRAIL !!!!
Coach Pascal !!!!!

Coach Pascal !!!!!

Partager cet article

Repost0
3 mars 2019 7 03 /03 /mars /2019 19:06
Le solitaire de la Meuse.

Le solitaire de la Meuse.

3 mars 2019, trail des Côtes de Meuse par Laurent S:

 

Sur les chemins… pas à bicyclette… mais les shoes de trail aux pieds en ce dimanche de fête des grands-mères. Au cœur de ma préparation pour le semi-marathon de Thaon, j’oublie le temps d’une matinée les exercices sur piste et de vitesse pour me rendre à Vigneulles-Lès-Hattonchâtel, pas très loin du lac de Madine, pour un trail de 10 km. Point de classement, de chrono, de perf en tête, juste faire tourner les jambes, prendre un bon bol d’air… et besoin de savoir la réaction d’un dos capricieux ces temps derniers.

J’avais découvert ce trail des Côtes de Meuse l’an passé, j’avais bien aimé sa simplicité, l’accueil des bénévoles et le parcours. Le départ étant fixé à 9 h 30, j’arrive bien avant. Retrait du dossard, papotage, café…  Le temps de prendre un selfie près d’un tas de bois (j’ai voulu faire un clin d’œil à Charles Ingalls mais n’est pas Charles qui veut, surtout dans le maniement de la hache). Bref. C’est l’heure de l’échauffement. Talons fesses, pas chassés, montées de genoux… On connait tous cela les Bleues et les Bleus, hein ? Justement, je suis le seul Acgviste au départ.

Un peu d’attente sur la ligne et le starter nous libère. Ça commence par une grosse montée d’entrée, avant de longer les coteaux. Jolis paysages. J’accroche bien en ce début de course. Les premiers kilomètres se passent nickel. Première marche pour gravir les coteaux du vignoble local. Long passage dans la forêt. Je me retrouve alors en duo avec une demoiselle qui me donne du fil à retordre. On va ainsi serpenter, monter, descendre jusqu’au ravito. Je la lâche sur les parties roulantes, elle me rattrape sur les singles techniques.  Le parcours n’est pas monotone.

On passe au château de Hattonchâtel, super point de vue sur les côtes de Meuse. Il doit rester 2 ou 3 kilomètres. Je mets la gomme. La grande descente finale annonce l’arche d’arrivée. Je me crois tout seul, savoure les rangées de spectateurs. Soudain, un avion arrive derrière moi… la jeune demoiselle. Elle me grille au finish. C’est fini. Chrono anecdotique : 1 h 11.

L’heure de se réchauffer et de se restaurer dans la grande salle, de prendre des nouvelles des uns et des autres. Toi ça va et toi ?

La traditionnelle binouze!!!

La traditionnelle binouze!!!

Une binouze incontournable requinque. Aller retour voiture douche, elle fait du bien celle-là ! Sur le chemin du retour, détour par le lac de Madine. Juste pour le point de vue. Ca vente et ça caille ! Ce sera mieux le 30 mai pour les 20 km. Ce 3 mars marque le début d’un mois très course à pied : 17 mars semi de Thaon, 24 mars 10 km de Toul… et le 16 mars examen de coach avec Lolo C et Lolo B. En attendant retour sur la piste de Gondreville dès cette semaine.   

 trail des Côtes de Meuse

Partager cet article

Repost0
25 février 2019 1 25 /02 /février /2019 07:18
Des sourires et des podiums !!!!!Des sourires et des podiums !!!!!

Des sourires et des podiums !!!!!

Récit Alain C :

Après quelques run & bike dans le froid et une entorse à la cheville moins de 2 semaines avant pour Pierrine, retour sur le TSL et ses courses nature. Le temps est splendide et les 16°C donnent plus envie de lézarder sur une terrasse que d’aller courir 9 km.

Echauffement convenable pour la cheville, c’est préférable. On se met en place et c’est parti. Une longue ligne droite de bitume, petite cuvette sur la droite et on entre en sous-bois. Il fait beau, le sol est meuble, juste ce qu’il faut. Conditions optimales mais l’impression que ça grimpe tout le temps. Pas beaucoup mais tout le temps quand même. Retour près du départ et c’est reparti pour la grande boucle. Un peu de bitume, la même ligne droite, la même cuvette et on prend un petit chemin qui ne sent pas encore la noisette avant de rattraper le sous-bois.

 Ça commence à devenir dur, la gorge sèche. On serait tellement bien assis devant une petite bière mais ce n’est pas encore le moment. Dernières enfilades de bitume avant l’arrivée. Là, je retrouve Pierrine et Emilie qui sont arrivées quasiment ensemble quelques minutes avant moi. Un petit coucou à l’autre Alain (Marchal) qui récupère dans son coin.

 La cheville a tenu mais le rythme était difficile à trouver pour Pierrine qui régulièrement aurait bien apprécié de récupérer son vélo pour récupérer sur 4 ou 500 m. Vivement Toul et ses remparts. Au final, 2è place pour Emilie en S2 et 3è place pour Pierrine en M1

Partager cet article

Repost0
24 février 2019 7 24 /02 /février /2019 15:34
En pleine prépa marathon !!!!!!!!
En pleine prépa marathon !!!!!!!!

En pleine prépa marathon !!!!!!!!

Récit Sandrine:

Notre plan d’entraînement nous proposait 1 semi en compétition, n'en n’ayant pas trouvé dans les coins, nous nous sommes décidés vendredi soir pour cette course de 16,2 km avec 3 côtes chez nos voisins mosellans ! Une bonne prépa pour le marathon de St Tropez qui n’est pas plat....
Arrivés sur place, bonne ambiance à la prise des dossards, un bonnet en cadeau ,et le soleil, tout semblait parfait !
On cherche un peu mais pas d’autres bleus à l’horizon.
10 h départ des 2 courses, le 9 et le 16.
Tout se déroule sur route et on ne pense pas si bien dire. Après la 1ere côte au 2eme km ,de loooonnnngues lignes droites et de la nationale !
450 coureurs sur 1 nationale sans que la circulation soit coupée ou déviée, c’est un peu limite....(quand on voit les autorisations qu’ il faut chez nous, on ne comprend pas de trop)
Au 9ème km on lâche ceux de l’autre course au point de départ, avant d’attaquer la 2ème côte dans le village et là on suit la route et bizarre on se retrouve près de l’arrivée, on s’interroge, plusieurs coureurs s’arrêtent et finalement demi-tour ( 600 m en trop car aucun balisage ,ni signaleur)
🎼mais t’es où, pas là, mais t’es pas là, mais t’es où...
Bref ,on reprend au passage 1 quinzaine de coureurs qui faisaient comme nous, certains n’ont pas fait demi-tour et sont allés jusqu'à l’arrivée.
Puis pour ces derniers km et dernière côte, de la nationale de nouveau et toujours aucun balisage à part les km, des signaleurs les bras croisés à qui c’est nous qui demandions la direction... bof bof.😕
On termine cette course Dom un peu devant avec quasi 17 km. Une bonne prépa mais qui me confirme que la course sur route n’est pas pour moi, trop monotone. Rien ne vaut 1 bon trail avec mes binômes.
Dernier point très très très important IL N’Y AVAIT MEME PAS DE BIÈRE. 😱

La course des 3 côtes, Nouilly

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV