Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 octobre 2016 1 31 /10 /octobre /2016 16:56
En plein effort.
En plein effort.

En plein effort.

Pour cette 21ème édition du Challenge solvay,

seulement 4 représentants bleus étaient au départ des 2 formules proposées, un 10km et un trail découverte de 16km.

Un superbe soleil, une température idéale pour la performance malgré un parcours sur le 10km pas tellement plat sont venus récompenser les participants.

Avec pas moins de 319 concurrents sur le 10km et un peu moins de 200 sur le trail, le challenge solvay a encore de belles années devant lui.

Sur le 10km nos deux bleus passent sous les 40mn.

David Gaudin signe un superbe chrono de 38mn59s et se classe 48ème/319 et 1er espoir.

Romain Gerriet n'est pas en reste, avec un temps de 39mn42s il se classe 58ème.

Bravo les jeunes.

Sur le 16km trail, comme prévu, Gérald Bayeul et sa sœur Fabienne Georges sont venus se dégourdir les jambes après le trail du Graoully du samedi soir.

Gérald, décidément insatiable termine 55ème/188 en 1h25mn29s.

Fabienne, les jambes un peu lourdes se classe 158ème en 1h46mn41s.

Bravo les boulimiques.

On attend les comptes rendus du marathon de FRANCFORT.

.

 

 

 

 


 

Photo trail de Graoully.

Photo trail de Graoully.

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
30 octobre 2016 7 30 /10 /octobre /2016 09:59
Sous la porte du Graoully.

Sous la porte du Graoully.

RECIT JP:

3 petits bleus hier soir au départ de la légende du Graoully by night.

24 km pour environ 770mD+ à parcourir sur le territoire de Woippy en Moselle.

Une température idéale, des sentiers à peine gras, de beaux singles, des passages dans quelques villages très sympas, mais aussi 5 terribles côtes, négociées pour 2 d’entre elles à  4 pattes. On appelle cela monter droit dans le pentu. Pour le reste un parcours ou l’on prenait beaucoup de plaisir.

Départ groupé à 18h30 pour Fabienne, Gérald et moi même. Un début de parcours effectué rapidement « à mon goût » jusqu’au 1er ravitaillement placé bizarrement au 5ème km, le 2ème se trouvant au 18ème.

Après un arrêt technique pour Fabienne « non ce n’est pas des problèmes de périnée Christelle, mais des problèmes de laçage de chaussures » c’est le moment choisi par le duo Fabienne Gérald pour fausser compagnie à JP.

Pour les frérots de l’ACGV, arrivée en binôme à Woippy après 2h55mn34s aux 150ème et 151ème positions sur 276 classés. Gérald qui en a gardé sous la semelle décide dès le passage de l’arche d’arrivée de participer ce matin au trail de la Saline à Varangéville. Fabienne qui retrouve petit à petit des sensations 8ème au scrach féminin et 4ème V1 envisage de l’accompagner. Je les soupçonne d’être boulimiques.

Pour ma pomme, après pas mal d’hésitations sur ma participation suite à mon petit souci de mercredi,  j’ai pris le départ avec pour seul objectif de finir. Je termine en 3h05mn41s avec de bonnes jambes et pas plus de soucis que cela, si ce n’est cette maudite frontale qui m’a lâché à plus de 5km de l’arrivée, m’obligeant à une vigilance de tous les instants.

Je me classe 182ème et cela est anecdotique 2ème V3 sur les 4 courageux engagés.

Coup de chapeau pour une organisation aux petits oignons «  flambeaux et bougies sur certains Passages dans les bois » et des bénévoles très sympas et dévoués.

 

la légende du Graoully by night.

La bière d’arrivée à été dégustée avec bonheur autour des braséros allumés pour l’occasion.

Ci-dessous le classement.

 https://www.gotiming.fr/result/g-live.html?f=resultats/legendedugraoullybynight/legendedugraoullybynight.clax

la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
la légende du Graoully by night.
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
28 octobre 2016 5 28 /10 /octobre /2016 08:44
ET UN PODIUM, UN DE PLUS.

ET UN PODIUM, UN DE PLUS.

RECIT FABRICE:

Vathimenil était le lieu de la deuxième  étape du TSL ce week end. Pour son entrée dans le trophée, les foulées de vathimenil ont rassemblé 176 coureurs (130 hommes et 46 femmes).Le parcours est à l’image de l’esprit du trophée alternant bitume et chemin forestier, le tout sur une distance de 8.6km. 3 bleus avaient fait le déplacement  dans la région lunévilloise.

Chez les féminines, nouvelle belle perf d’Iza D qui, à peine l’ekiden bouclé (elle faisait partie de l’équipe 1 des filles 3ème en championnat open), nous gratifie d’une 5ème place au scratch/46 et d’une 2ème  dans sa catégorie M1, nouveau podium pour elle. La gôniche ne lâchera pas comme ça son titre obtenu l’année dernière, qu’on se le dise !!!

Du côté des hommes, Robert M, 108ème/130 échoue au pied du podium de sa catégorie  M4, terminant 4ème.

Enfin Fabrice H, présent également à l’ekiden, termine 38ème/130 au scratch et 16ème /42  en M1.

Prochain rendez-vous  à Villey st Etienne le dimanche 6 novembre, avis aux amateurs.

RECIT D'IZABEL SUR SA COURSE :

Après l'Ekiden du matin, je me rends à Vathiménil, pour la 2ème étape du
Trophée Sport Loisir. En route, j'appréhende et me demande dans quoi je
me suis embarquée... C'est une première pour moi ; je n'ai jamais couru
2 fois dans la même journée.
Arrivée sur place, je récupère mon dossard et discute avec quelques
coureurs ; je suis bavarde parfois. Certains ont couru l'Ekiden,
d'autres à Pont-à-Mousson. Je me prépare et vais m'échauffer un peu. Je
sens que les mollets sont un peu raides. L'heure du départ approche. Je
me place et me mets dans ma bulle grâce à la musique. Le coup d'envoi
est donné. Advienne que pourra...
Je cours, sans connaître mon allure et je m'en fiche. De toute façon,
courir au feeling me réussit davantage. Je savoure le parcours qui est
varié comme je les aime : un peu de bitume, quelques montées et virages,
du chemin, de l'herbe. Curieusement, j'oublie ma peur et me motive ; et
oui, je me parle "dans ma tête" et je sens que je suis encore bien
excitée de la matinée, de cette "folle" ambiance qui régnait à l'Ekiden.
On revient sur le village par une descente, où je me laisse désormais
aller et embarque un gars avec moi au passage qui me demande s'il y a
ensuite une côte. Mais je n'en sais rien et à ce moment là je m'en fiche
: on verra bien par la suite...Et oui, une dernière "petite" montée pour
le fun, que je trouve cette fois-ci interminable avant de finir par une
ligne droite plate où mon mari et mes enfants m'ont fait la surprise de
m'attendre. A l'arrivée, je découvre mon chrono : agréablement surprise
et satisfaite (39'32 pour 8,540 km).

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
26 octobre 2016 3 26 /10 /octobre /2016 10:02
4 bleus au trail de la croix des carmes.

4 bleus au trail de la croix des carmes.

En ce weekend d'Ekiden 4 traileurs du club avaient choisi de porter haut les couleurs de l'ACGV à Pont A Mousson.

Trail de la croix des carmes.
Le 12 km pour Sandrine et le 25 km pour les 3 mousquetaires André, Philippe et Dominique. .
Super parcours et belle organisation.
Il y avait tout ce qu il fallait..des côtes, des descentes, des tranchées, de la corde et un ruisseau.

Sur le 12km Sandrine se classe 216ème/278 en 1h35mn00s.

Sur le 25km: Philippe termine 87ème/177 en 3h01mn23s.

Dominique est 156ème en 3h39mn46s

et André en 3h52mn05s accroche une belle 162ème place.

Trail de la croix des carmes.
Trail de la croix des carmes.
Trail de la croix des carmes.
Trail de la croix des carmes.
Trail de la croix des carmes.
Trail de la croix des carmes.
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
24 octobre 2016 1 24 /10 /octobre /2016 17:02
EKIDEN DE VILLERS 2016

Pour cette édition de l'Ekiden, la grisaille, le froid, le brouillard étaient au rendez vous.

Cela n'a aucunement refroidi l'ardeur de nos 36 participants (es) bleus.

Oui, il y avait bien 6 équipes de l'ACGV au départ ce dimanche matin à Villers les Nancy.

Un état d'esprit incroyable , de l'entraide, de la bonne humeur et des performances de belles qualités pour l'ensemble de nos petits bleus.

Une mention spéciale pour la belle 3ème place Open de l'équipe ACGV fille 1 et bien évidemment un grand bravo à l'ensemble de nos concurrents  et concurrentes.

Ci dessous les classements ou chacun d'entre vous pourra analyser sa prestation.

 

 

Un Ekiden pas comme les autres ! récit en immersion de Raphaël Galante dans l'équipe 1 masculine.

Pour mon premier Ekiden avec l’ACGV, j’avais à cœur de bien faire. Pas facile, depuis quelques temps, ma préparation a été perturbée par un nerf sciatique qui se fait plus présent. Pas moyen de digérer la séance de 300m du mercredi.

Le jour de l’Ekiden, au réveil, la douleur était descendue jusqu’au mollet… Mais rien ne pouvait entamer ma motivation ; je ne connais pas bien mes coéquipiers du jour, mais tout ce que je savais, c’est que j’étais dans l’équipe des flèches de l’ACGV. Quel honneur d’en faire partie !

Laurent m’a proposé de le rejoindre à 7h30 à la gare routière. Brouillard et froid au programme…

Sur la route de Maron Laurent m’apprend qu’il est avant dernier relais et qu’en gros il est là pour moi. Merci mon pote, tu as vraiment un super esprit ! Je lui confie mes doutes et aussi mon envie de performer sans calculer…

 

EKIDEN DE VILLERS 2016

Arrivé sur le site de la course, nous filons un coup de pouce pour monter la tente du club, je prends connaissance de la liste de mes coéquipiers. Je transmets une partie des dossards et commence à m’échauffer légèrement. Toujours pas rassuré, ça pince déjà ! Mais en bon capitaine d’équipe, je me montre volontaire et promet de faire tout ce que je peux… Objectif faire moins de 20’ sur le 5 km…

J’étais concentré au départ, mais je me suis tout de même fait surprendre par le départ. Pas grave, une fois doublé par quelques concurrents je relance mon allure et oublie progressivement ma douleur. Je m’accroche à quelques concurrents et en bataillant pour conserver une belle allure, je passe les deux premiers kilomètres en 11’31 sans ressentir la douleur. Bernard essaie de me motiver pour que j’aille chercher les deux devant, je râle un peu, mais j’y vais tout de même .Je continue sur ma lancée en pensant fort à mon équipe. Malgré une deuxième partie plus difficile, je termine en 19’25’’. Très excité, je fais part de ma satisfaction à Alan et Amaury. Ces deux jeunes sont formidables et j’étais trop fier de pouvoir leur offrir ce départ correct pour notre équipe.

Je décide de les laisser se préparer et d’aller faire un tour à pied pour prendre un maximum de photos et notamment mes premiers coéquipiers du jour…

EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016

De retour au départ, j’apprends qu’Amaury c’est fait mal. Il est à l’infirmerie, je pense que ce n’est pas trop grave et repars faire mon petit reportage photo… Malheureusement, c’était un peu plus grave que prévu, Amaury c’est tordu la cheville en s’échauffant. N’en aillant pas encore eu l’occasion, j’en profite pour lui souhaiter un prompt rétablissement ! J’apprends la catastrophe en prenant les photos. Je ne saurais que plus tard qu’Alain a été remplacé au pied levé Amaury alors qu’il avait déjà couru… Merci au nom de toute l’équipe, ton courage nous a évité la disqualification !

Au final, 2h49’08’’ c’est beau !

Mon appareil photo ayant de gros signe de faiblesse, je décide d’aller vers la tente de l’ACGV. Quelle ambiance ! Tout le monde discute, rigole, s’amuse et bien sûr encourage leurs copains. Vraiment un très bon moment. La journée se terminera sur cette note joyeuse, autour de pizza froide, d’un Tetris avec une tente, des tables, des bancs et un kangoo et même quelques photos improbables…

Pour l’équipe masculine 2,  c’est Florian R, appelé de dernière minute (merci à lui) pour compléter l’équipe, qui prend le départ en tant  que premier relais .Bien que peu entrainé dernièrement,  il n’en reste pas moins qu’il assure son rôle améliorant au passage son temps par rapport à l’année dernière, il finit en 22’04 et 43ème au scratch et lance de bien belle façon notre équipe.

Alain Mdont l’ekiden n’a plus de secret, lui succède : « En 10 participations et après avoir occupé tous les postes, c’est dossard 2 que j’ai pris le relais de Florian R. qui a su donner le rythme quasi constant qui allait être adopté par l’équipe. Si je n’ai pas pu donner la vitesse escomptée, j’ai essayé de maintenir l’allure aidé par le double objectif de ne pas se faire doubler mais aussi de rattraper celui de devant. Il faut faire au mieux et puiser la force dans le collectif sur un circuit en boucle qui me convient. Il ne restait qu’à assurer le passage de témoin à Sylvain T. » Alain boucle le 2ème relais en 43’37, 61ème au scratch.

 Sylvain T, 3ème relayeur, part sans objectif précis de temps pour ce deuxième 5km.Malgré tout, il s’en sort très bien et signe en 21’47 une honorable 34ème place au scratch.

 

 Romain G lui succède pour le deuxième et dernier 10km, « Venu pour faire un entrainement, ayant roulé la veille en vélo, je suis parti bien malade avec des difficultés pour respirer... Je finis le premier tour bien et j'enchaine le deuxième de la même façon. Au final je fais exactement le même temps que l'année dernière à la seconde près, en étant bien moins entrainé en course à pied !  De bons augures pour les 10 à venir ? A voir :) » Effectivement son temps de 41’45, 41ème au scratch sur ce type de parcours pas évident  peut lui  laisser entrevoir de belles perf, notamment du côté de Bar le duc fin novembre…

 

Cinquième et avant dernier relais, Laurent S raconte « Pour ma part, relais 5 pour 5 km, quand je prends le relais de Romain G, je pars comme une balle. Les deux premiers kilomètres à la moyenne de 4’12 et 4’19. Le km 3 est plus dur, besoin de trouver un second souffle. Plus que 2. La dernière ligne droite me parait bien longue. Je m’arrache, je vois Fabrice H à qui je tends le bandana relais. Au final, 22’27, 39e de mon scratch relais 5. Pouvait sans doute mieux faire. Mais l’essentiel était ailleurs ce matin, prendre part à une belle expérience d’équipe…. »

Dernier relayeur  mon objectif est simple, ne pas me faire doubler .Dans le sas  relais, je guette les coureurs  ayant un dossard rouge, signifiant  qu’ils sont eux aussi dans la même position que moi. Parti prudemment pour la première petite boucle, je prends confiance, encouragé par la horde bleue, et finit à une bonne allure en 29’59mn les 7.195km, 26ème au scratch.

Au final, notre équipe se classe 35ème en 3h01’36 à la satisfaction de tous ses membres.

FABRICE.

 

Ils sont fous !!!!!!!

Ils sont fous !!!!!!!

En plus, Alain et moi sommes monté sur le podium pour récupérer les récompenses de notre équipe 1 féminine, que du bonheur !

Merci beaucoup à l’ACGV, si vous n’existiez pas, il faudrait vous inventer .

 

 

RECIT DE LAURENCE CHRETIEN.CAPITAINE EQUIPE FILLES N°1

3ème participation à l’EKIDEN avec l’ACGV pour ma part. Même si le parcours est un peu trop bituminé à mon goût c’est l’ambiance d’équipe qui me plait par-dessus tout. Et je dois dire que cette année elle fut vraiment exceptionnelle !

Avec Christelle, nous arrivons dès 8h30 sur place et sommes fières d’aller aussitôt chercher les 36 dossards des bleu(e)s.

La pression monte doucement mais le froid nous anesthésie un peu. Nos relayeuses arrivent doucement et l’équipe n’est pas au complet alors que Christelle doit déjà s’élancer sur ses 5 km. Elle fait une belle course et donne tout sur le sprint jusqu’à l’arche de l’arrivée …. puis s’aperçoit que le passage se fait encore plus loin. Du coup les derniers mètres sont plus durs que prévu mais elle passe sous les 25 min. C’est génial! (24’31).  Adeline prend le relais et court avec brio les 10 km en 45’30. Pour l’anecdote au premier passage d’Adeline, Izabel se précipite en panique - jetant sa veste au passage - pour aller dans le sas …. sauf qu’elle n’était qu’à mi-course. Fous rires garantis ! Le relais se fera normalement 20 min plus tard. De mon côté je commence à m’échauffer et je suis soulagée de voir qu’Alexe est bien arrivée. Heureusement que je me tiens prête car Izabel m’amène le fameux tour de cou dès 22’32 de course pour ses 5km ! Quelle performance sachant qu’elle participe au trophée sports loisirs l’après-midi. Si ce n’est pas avoir l’esprit d’équipe ça ! Pour ma part je fais ¾ de la course avec Benoît : nous nous doublons tour à tour sur les derniers km. Nous échangeons nos prénoms et Christelle finit par l’encourager autant que moi. Heureusement qu’elle est là dans toutes les côtes pour me rebooster.  C’est super car Benoît et bien je ne le connais pas ! Mon objectif est atteint : passer sous la barre des 50 min pour 10 km (48’38). Tous les encouragements du club m’ont vraiment aidée (des plus loufoques aux plus subtiles …). Je suis aux anges mais sitôt le relais passé à Alexe  je m’effondre à l’arrivée. Mika est là pour me féliciter et me relever. Merci coach !  Je ne vois pas la course d’Alexe car je récupère et elle fait un super chrono : 24’14 pour ses 5km. Pendant ce temps les bleu(e)s courent partout pour encourager les gens du club et puis à la fin il n’y a plus de distinction on se met à encourager tout le monde ! Bénédicte s’élance pour son 7,195 km. Elle est posée au départ et réalise à son tour un super temps en 34’58.

Nous bouclons ce marathon en 3 heures 20’19’’. Vraiment chacune a donné le meilleur d’elle-même ! BRAVO les filles !

5 équipes/6 sont arrivées mais nous partons encourager Céline et Corinne de l’équipe femmes N°2.

Céline n’hésite pas à hurler dans le cône de chantier pour Coco.

L’ambiance est à son paroxysme. Pierrine a déjà parcouru le marathon à elle seule à force d’encourager tout le monde.

Nous terminons cette belle journée par une séance photos mémorable.

Et sur le retour avec Christelle nous spéculons par rapport aux résultats de l’année dernière. Nous visons une 5ème place dans le classement open. Alors quand le mail de Raphaël tombe quelques heures après pour nous dire que nous sommes sur le podium, nous savourons pleinement cette 3ème place !  MERCI l’ACGV !!! Nous avons découvert un club avec des valeurs humaines en or !

BRAVO les filles !

EKIDEN DE VILLERS 2016

RECIT DE CORINNE NICOLAZZI.CAPITAINE EQUIPE FILLES N°2

Dimanche 23 octobre, 8h00 du matin, avec Céline, mon chauffeur préféré et co-équipière de l’équipe filles 2, nous prenons la route pour nous rendre à l’EKIDEN !

Brouillard, 2° au thermomètre, mais il est où le soleil ! Pourquoi nous ne sommes pas restées sous la couette ?

Arrivées sur les lieux nous voici rassurées, des rayons de soleil en veux-tu en voilà : le sourire des bleus déjà sur place pour nous accueillir !

Rapidement distribution des dossards ! Ouf l’équipe et au complet ; y a plus qu’à…

9h15 notre équipe est sur les starting-blocks pour courir en relais les 42.195 KM 

C’est Perrine qui commence sur 5 KM réalisés en 25’34 puis 10 KM pour Christelle D en 51’13 qui passe le relais à Virginie pour 5 KM en 28’24 avec ensuite Annabelle pour de nouveau un 10 KM en 53’32 puis le dernier 5 KM pour Céline en 27’05 et je termine par le 7.195 KM en 39’04.

Course bouclée en 3h45’10 franchement les filles nous pouvons être fières !

Félicitations aux 5 autres équipes bleues participantes et tout particulièrement à l’équipe fille 1 qui a réussi à décrocher la 3° place sur le podium Open.

Parce que c’est cela aussi l’EKIDEN, des cris, des encouragements, de la joie, des pleurs parfois, bref beaucoup d’émotion, de bonne humeur et de partage.

Merci aux coachs qui nous aident à progresser, aux bleus (et autres supporters) pour leur soutien (et les photos) sur le  parcours et pour le prêt à certaines de maillots qui nous ont permis de courir aux couleurs du club dont je suis fière de faire partie.

Cet EKIDEN 2016 restera pour moi (et je pense aussi pour mes co-équipières) un grand moment d’échanges et de partage.

C’était ma 2ème participation (j’avais couru 5KM en 2015) et comme on dit jamais 2 sans 3.

Sincèrement bleue

Corinne

RECIT DE VIRGINIE HEY EQUIPE 2 FILLE.

"Première fois que je me réveille hyper stressée de la course qui m'attend (et pourtant ce n'est qu'un 5kms....mais en équipe alors que d'habitude je fais cavalier seul d'où certainement la pression que je me mets), à tel point que je ne peux rien avaler du tout. Me voilà donc partie le ventre vide.

A peine arrivée mon équipe est soulagée de me voir, inquiète que je ne sois pas là plus tôt (il va falloir vous y faire les filles, je déteste me lever tôt et encore moi pour aller courir....heureusement Sylvain aussi courait sinon me connaissant je serais arrivée encore bien plus tard!!!). Corinne et Pierrine me prennent en charge : accrochage de la puce et du dossard et hop je pars m'échauffer avec Izabel (après un coup de stress dû à certains qui nous crient d'aller dans le sas en apercevant nos passeurs de témoin .....sauf qu'il leur restait encore un tour.....).

Je me retrouve dans le sas à sautiller en musique en attendant Christelle... ça y est la voilà, je m'élance... surtout ne pas aller trop vite .... sauf que je vois et j'entends à ma droite Bernard et Christian qui crient "allez allez".....bon pas le choix faut que j'accélère... mais dès le départ je sens que c'est dur, j'ai l'impression de ne pas sentir mes jambes et donc de ne pas avancer...un coup d'œil sur la montre, mince 6'au km mais qu'est-ce que je fous allez plus vite...j'aperçois Rose au loin...je me rapproche doucement....je passe devant...elle me dit qu'elle en peut plus....rassures toi Rose moi c'est pareil j'en ai déjà marre, ça monte, ça descend, ça remonte mais il est où le plat, je récupère quand moi ???

Allez courage faut continuer, je passe devant le stand et là les encouragements du club se font entendre mais surtout "Super Pierrine" m'accompagne dans la côte et me prodigue ses bons conseils qui me permettent de passer devant la blonde au cheveux courts devant moi (tiens on a la même coupe...ou presque)....laquelle me rattrape dans la descente...tant pis on continue, on verra plus tard...et toi le pt'it bonhomme vert qui me talonne, tu vas m'lâcher ou quoi???.....une descente, les encouragements de Philippe qui me dit que ce que je fais est bien et on remonte (encore!!!)...on redescend, j'ai la tête dans du coton, virage à droite et là j'aperçois au loin mon pt'it mari, puis Bernard à gauche qui m'encourage (enfin vu sa tête c'était plus du genre "bouge toi le cul"). J'arrive au niveau de Sylvain et en super mari qu'il est il se met à courir à mes côtés en me disant de récupérer un peu mais que c'est pas fini, qu'il faut y aller tranquille sur le faux plat montant pour ensuite relancer avant l'arrivée, Pierrine est là aussi et me dit de me redresser, de regarder devant moi au loin, Izabel à gauche qui m'encourage aussi, ça y est le feux rouge, virage à droite et faut y aller, tout donner, j'entends les cris et encouragements des supers supporters bleus mais je ne vois personne (tellement concentrée sur l'effort que je dois donner et que j'ai peur de ne pas arriver à donner), j'accélère, je talonne le pt'it bonhomme vert et là j'entend les hurlements de Christelle "Bouffe le, allez bouffe le",

j'accélère encore, je suis à son niveau, l'arche noir est là mais ce n'est pas fini (merci Pierrine pour l'info) allez encore un effort je passe enfin devant le bonhomme vert mais le virage me fait ralentir et je perd dans la relance....merde le pt'it bonhomme vert accélère et me passe devant....tant pis, j'aperçois Anabelle sur les starting bloc, je lui passe le relais et ça y est c'est fini, je peux enfin m'arrêter  mais je mets plusieurs minutes à récupérer près du podium, haletante, les jambes qui flageolent et la tête qui tourne (bah oui nunuche t'as rien dans le ventre, souviens-toi!!!).

Un coup d'œil à la montre, cool 28'24", moi qui avais peur de faire plus de 30' vu ce que j'entendais du parcours, ça va j'ai évité la casse. Contente donc mais comme à chaque fois je me refais la course dans ma tête et j'ai envie de la refaire, certaine de pouvoir faire mieux....vivement l'année prochaine...et cette fois je mangerais avant c'est promis!!"

PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.
PHOTOS SPECIALES FILLES.

PHOTOS SPECIALES FILLES.

EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
EKIDEN DE VILLERS 2016
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
22 octobre 2016 6 22 /10 /octobre /2016 15:41
Les bleues ont du coeur !!!!!!
Les bleues ont du coeur !!!!!!

Les bleues ont du coeur !!!!!!

RECIT LAURENCE.
 

     Pour la troisième édition de notre Women’s run by night, ce ne sont pas moins de 32 filles du club qui ont répondu présentes ! BRAVO …..  record à battre en 2017 !

 

     Avec trois entrainements différents dans la semaine, nous n’avons pas toujours la possibilité de nous rencontrer mais cette belle sortie nocturne de 12 km soigneusement concoctée par nos coachs Michaël et Jean-Pierre a permis de bien faire connaissance.

 

     Quelques moments inoubliables resteront dans les annales du club :

 

- Une belle photo de départ aux couleurs d’Octobre rose : notre façon à nous de participer à la lutte  contre le cancer du sein. La cagnotte récoltée (d’un montant de 148 euros) sera reversée à la ligue la semaine prochaine.

- Le jeu de "la killeuse" (pour les néophytes, chaque fille avait pour but d’en "killer" une autre en accomplissant une mission plus ou moins farfelue) aura provoqué bon nombre de fous rires.

Et c’est Fabienne qui remporte haut la main le titre de winneuse du jour !

 

 

- Le chant des bleues sur le retour et l’arrêt devant le camion de pizzas de Rénald , qui pour l’occasion, nous livrait le repas à domicile.

 

- Christelle et sa formation sur "le périnée de la coureuse" qui nous aura tant faire rigoler. Désormais nous penserons à elle pour tous les gestes du quotidien : de l’éternuement à ….. oh non, nous ne pouvons pas tout écrire ici !

 

Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !

En résumé la soirée fut sportivement et solidairement une belle réussite.

Merci à toutes les filles pour leur bonne humeur.

Et une mention spéciale pour nos deux coachs et leur bienveillance à notre égard !

 

Laurence

Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Pour octobre, les bleues se sont parées de rose !
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
19 octobre 2016 3 19 /10 /octobre /2016 09:31
Octobre Rose Toul 5kms - 10km de Saint Dié

RECIT BERNARD:

Résumé Octobre Rose Toul 5kms

Deux bleues se sont élancées dans les rues de Toul pour l'occasion de la course organisée par Cora et Us Toul.
Pierrine PERRARD et Virginie HEY.
Pierrine et Virginie partent sensiblement sur une allure commune. Mais Pierrine fini par lâché sa coéquipière de club.
Elle tient une bonne allure mais ne parviens pas à se forcer pour aller chercher un chrono.
A l'arrivée, une très belle 4ème place et un chrono de 25'19 sur 200 participantes. Il semblerait que le parcours fasse un peu plus de 5 kms.
Virginie tient son rang en tenant une allure très encourageante de 5'28 au kilomètre. A l'arrivée 26'52 et une belle 24ème place.
Virginie est contente de sa course, juste un peu déçue car douleur cervicale au 3ème km qui l'empêchait de relancer dans le dernier km, du coup elle n'a pu suivre un petit paquet de 6-7 coureuses sur la fin de course.
Bravo à nos deux bleues, de bonne augure pour l'Ekiden dimanche prochain !

Résumé 10km de Saint Dié
2 bleus et 1 bleue ont fait le déplacement au 10km de Saint Dié.
Malgré le changement de parcours avec 3 épingles à passer, le parcours restait relativement très roulant.
Que du plat, du plat et encore du plat.
Ce n'est moins de 261 participants qui se sont élancés sur le bitume déodatien.
Après un départ en grande pompe de nos bleus. Matthieu et Fabrice font course commune jusqu'au 2ème km.
Fabrice passe en 7'50 au 2ème km suivi de Matthieu à une vingtaine de mètres derrière lui.
Bénédicte n'a pas respecté les consignes du coach pour le départ mais passe au 2ème en 9'16, bien dans les clous...
Au quatrième kilomètre, notre Fabrice se bat comme un lion pour accomplir son objectif (taper la barre des 40' sur 10 km.
Objectif ambitieux mais une semaine après son marathon et son copieux décrassage au TSL de Messein, Fabrice y croit.)
Passage de ce dernier en 15'54. Matthieu lâche du mou mais reste largement dans la course pour son objectif (chrono < 42' sur 10km) en atteignant le 4ème km franchi en 16'08
Bénédicte continue son entreprise en passant en 18'44 au 4ème et ce en conservant un bon état de fraicheur (Objectif entre 48' et 49' bien que sur les derniers entrainements, Béné peut prétendre à bien mieux)
A la mi course, 5ème km : Fabrice passe tout juste en 20'02. Il semble malheureusement résigné à capituler bien qu'un espoir demeure.
Matthieu n'abdique pas, il passe en 20'46. Béné ne lâche rien et passe en 23'37... Ceci dit, à ce moment là elle court avec un petit groupe qui va un peu l'endormir.
On rentre dans le vif du sujet, sur un 10 bornes, c'est le passage entre le 6 et 8ème km.
Au 7ème km : Fabrice tire la grimace mais n'a pas encore lâché prise... 5" de retard seulement par rapport à son objectif !
Matthieu est dans le dur, se tenant les hanches à plusieurs reprises, à la dérive, il s'accroche tant bien que mal où il est sur des bases encore de 41'50.
Béné passe en 33'23 et est toujours accompagné du petit groupe. A 3 kilomètres de l'arrivée, Béné est sûre de faire moins de 48', et il y a place pour aller chercher une très bonne perf voir même son record personnel (47'10)
Les deux derniers kilomètres font mal à Fabrice, qui ne parvient pas à tenir la cadence. Il se fait doubler par 5-6 coureurs. Au final, 40'47, 76ème place au scratch et 28ème place Sénior. Une semaine après son marathon, ce n'est pas une mauvaise perf'. Fabrice a fait le job.
Je ne doute pas une seconde que Fabrice tapera la barre des 40' et ce dans un avenir proche, il en a largement le potentiel !
Matthieu à la dérive, trouvait les ressources pour s'arracher en toute fin de course, un réveil malheureusement un peu tard qui lui vaut un chrono très frustrant de 42'00 !!! 98ème au scratch, 37ème sénior. Matthieu est frustré d'avoir fait 42'00 mais tout comme Fabrice, la barre des 40' devrait pouvoir se faire.
Béné relance pas mal sur les derniers kilomètres mais le chrono tourne aussi. A 300m de la ligne d'arrivée, je l'encourage vivement à démarrer son sprint pour déjà dépasser la féminine la devançant tout juste et grapiller quelques secondes au chrono final.
Béné tarde à démarrer son sprint, c'est finalement à 100-120m de l'arrivée que Béné déclenche une accélération franche...
A l'arrivée, 47'47 156ème au scratch, 17ème femme et 6ème V1F et ... Qualifiée au championnat de France de 10km ! En effet, les minimas pour les V1F sont de 48' ! Bravo à elle!
Béné est un peu déçue à chaud, car elle a senti qu'elle avait les capacités pour faire bien mieux... Pas grave Béné, prochain 10 km roulant : objectif : < 47' !
Pour résumé :
Fabrice HACHET 40'47 76ème au scratch, 28ème SEH
Matthieu VANNIERE 42'00 98ème au scratch, 37ème SEH

Bénédicte THIRIOT 47'47 156ème au scratch, 17ème F, 6ème V1F QLF

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
18 octobre 2016 2 18 /10 /octobre /2016 10:11
10km et 16km de Void Vacon

Résumé 10km et de 16km de Void Vacon :

Robert Marie. 76 printemps et toujours vert. Il s'aligne sur le 16 km. Au final : une 102e place sur 136 et un temps de 1 h34mn41. 1er V4 comme d'habitude !


3 bleus ont pris part au 10km de Void Vacon.
Laurent SIATKA avait à cœur de confirmer son 10000m sur piste.
Un chrono autour de 43'30 était envisageable étant donné les derniers entrainements réalisés et la forme du moment.
Laurent démarre bien son 10km en passant au 1er km en 4'20 puis 8'45 au 2nd kilomètres.
Laurent sens qu'il a les jambes sur la première partie de course, passage en 22', il se sent bien à l'aise dans l'allure.
Il sent qu'il peut espérer un chrono inférieur à 44' voir titiller un bon 43'.
Puis c'est le gros trou noir, une belle côte qui va ruiner les pensées de Laurent qu'il entreprenait à mi-course.
5'40 entre le 5ème et 6ème kilomètre, c'est beaucoup.
Ceci dit, Laurent au mental ne lâche rien et retrouve peu à peu ses sensations sur les derniers kilomètres.
Il fini comme une balle en 45'36...47ème au scratch, 15ème V1H.
Content de sa course mais déçu d'avoir laisser beaucoup de temps dans la côte.
A part son incident sur la côte, Laurent confirme son niveau actuel,il a les jambes pour tenir un 43'30 sur un 10km roulant.

Izabel DESERT avait une bonne occasion pour confirmer son excellent état de forme actuel.
Elle a les jambes pour faire 45' minimum sur un 10km roulant.
Izabel part prudemment (4'33 au 1er kilomètre) et suit un rythme en moyenne de 4'40 jusqu'au 5ème kilomètre.
Tout comme Laurent, elle prends de plein fouet le mur du 6ème kilomètre qu'elle passe en 5'44 en marchant quelques mètres...
Mais après le mur,notre championne fini très très fort. 4'42 au 7ème kilomètre, 4'12 au 8ème, 4'03 au 9ème et 3'59 au 10ème !!!
Quelle fin de course d'Iza ! qui réalise une excellente deuxième partie de course.
Un chrono référence à l'arrivée : 46'05, 3ème VIF et 5ème Femme.
Izabel est sans doute capable de mieux, car sans le mur, et vu sa fin de course, elle a largement les capacités pour réaliser un chrono de 45' sur 10km et passer cette barre.
Et ce, dans un avenir très proche.
Elle termine à 30" de Laurent.

Troisième bleu, Alexandre JACQUEL conclut également une belle perf en 53'21 112èlme au scratch, 22ème V1H.

BERNARD.

 

10km et 16km de Void Vacon
10km et 16km de Void Vacon
10km et 16km de Void Vacon
10km et 16km de Void Vacon
10km et 16km de Void Vacon
10km et 16km de Void Vacon
10km et 16km de Void Vacon
Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
16 octobre 2016 7 16 /10 /octobre /2016 18:59
TRAIL DES LUMIÈRES 2017.

TRAIL DES LUMIÈRES 2017.

Belle affluence bleue pour cette 12ème édition du trail des lumières.

Ce n’est pas moins de 24 ACGVISTES  qui étaient au départ des 3 distances proposées.

Une température idéale pour un mois de novembre, un terrain roulant « pas de boue comme l’année dernière » beaucoup de monde + de 1700 coureurs sur les 3 courses. Les bleus dans leurs ensembles ont réalisé de bien belles prestations avec 2 podiums.

Honneur au 33 km duo.

Le duo Alexandre F et Benjamin T termine sur la plus haute marche du podium 1er/50 équipes en 2h38mn05s. Ils signent aussi une belle 5ème place/213 au scratch du 33 en individuel.

Notre duo féminin Adeline C et Valérie H se classe 34ème en 3h46mn42s. Elles montent sur le podium féminin 2ème /5 et terminent 166ème au scratch.

Sur le 33 individuel :

Belle perf d’Alexandre C 41ème/213 en 3h06mn35s.

Jean-Luc V notre V3 se classe 99ème en 3h26mn40s

Fabienne G et Gérald B la sœur et le frère après une escapade au marathon de Metz terminent en 3h45mn12s aux 161 et 162ème places.

Sur le 20km :

très belle prestation de David G le copain de Roxanne. Il se classe 14ème/692 en 1h33mn29s.

Romain G en forme suit en 1h44mn29s en 63ème position.

Laurent B se classe 191ème en 1h56mn58s belle course.

Il est suivi de Hugues D 200ème en 1h57mn20s qui fut accompagné un moment par Bertrand V

« sans dossard «  il termine en 1h50mn.

Jean-Pierre c en mode prudence se classe 410ème en 2h14mn38s

Didier L le revenant se classe 531ème en 2h23mn38s.

Alain F gêné par une petite douleur termine 576ème en 2h30mn35s.

Sur le 12km :

Florian R de retour aux affaires accroche une belle 110ème/651  position en 1h11mn10s

Roger M malgré un mal de dos est 137èmeen 1h13mn23s.

Maxime B pour une première est 153ème en 1h14mn51s.

Christelle O signe une belle 162ème place en 1h15mn09s.

Elle est suivi par Laurence C 173ème en 1h15mn25s.

Sandrine W se classe 412ème en 1h27mn52

Elle précède son inséparable Dominique C 422ème en 1h28mn40s qui sur la fin est resté avec Kelly B.

Une grosse pensée pour Roxanne G victime d’une mauvaise entorse  et qui n’a pas fini sa course.

 On pense bien à elle.

ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.
ALBUM BERNA ET AUTRES.

ALBUM BERNA ET AUTRES.

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article
12 octobre 2016 3 12 /10 /octobre /2016 16:22
DES LE DEPART UN RYTME ELEVE.

DES LE DEPART UN RYTME ELEVE.

MARATHON METZ MIRABELLE PAR FABRICE H.

Il y avait du monde, ce dimanche, pour la  7ème édition du marathon de Metz. Entre les participants des foulées Haganis  (7km dans la ville de Metz,), les courses enfants, le marathon relais thermapolis à 2 ou 4 et le marathon Metz mirabelle, pas moins de 6506 coureurs DONT 1258 ARRIVANTS SUR LE MARATHON se sont élancés avec beaucoup d’enthousiasme. Les bleus n’étaient pas en reste, puisque 8 d’entre eux se sont alignés sur l’épreuve reine du marathon ainsi que 2 sur le relais …à 2.

C’est sous quelques gouttes que le départ est donné, les premiers kilomètres sont à négocier avec prudence car le parcours emprunte le quartier historique avec ses pavés. Un trio, composé de Bruno G, Anthony J et Fabrice H, se forme avec pour objectif  commun de réaliser un temps aux alentours des 3h15. Les autres compères bleus, à savoir, Alain M, Gerald B, Alex C, Mickael M et Sylvain T, n’ont pas d’objectif précis  si ce n’est d’aller au bout car finir ce genre d’épreuve  est toujours un défi (d’après  certains marathonien d’expérience) et de se faire plaisir. De notre  côté la cadence est bonne  , les kilomètres  défilent , les encouragements de la famille G  nous motivent ,  44mn au 10km , 1h32 au semi , il faut dire que notre métronome , Bruno G , imprime un excellent  rythme .Anthony et moi pouvons apprécier sa connaissance du parcours et ses conseils sportifs qu’il nous distille toujours à bon escient , en même temps ,il participait à son 21ème marathon,  ce qui force le respect  . Le 2ème semi, qui s’annonce, sera celui de la vérité .Jusqu’au 30ème, le trio reste ensemble même si le rythme diminue quelque peu. Malgré tout, l’objectif visé reste dans les cordes. 33ème ,34ème , je ressens  un coup de moins bien , je vois Bruno et  Anto me prendre 5m puis 10m , je m’accroche mais le corps ne suis plus ,quelques hectomètres plus tard , Bruno est victime de crampes mais arrive à gérer  son état physique et relance la machine. 35ème ,36ème, malgré les encouragements  appréciables et appréciés  de not’ nono et de Christelle, le moral est en berne et  l’allure s’en ressent .Tandis que nono motive Anto et Bruno, Christelle m’accompagne quelques kilomètres, me permettant de ne pas m’effondrer  complètement, grand merci à elle. Puis, regain  d‘énergie ou perspective d’arrivée, toujours est- il que je retrouve un semblant  de motivation et d’envie .39ème, 40ème, le mental reprend le dessus sur le physique, on rentre dans le centre-ville. Les spectateurs,  dont la famille présidentielle, se font plus nombreux et nous incitent  à aller chercher  au fond de nous le peu qu’il nous reste. 41ème, ça devient  bon … virage à droite, virage à gauche, dernière ligne droite.

 

FABRICE.

FABRICE.

je reconnais les derniers hectomètres, j’entends le speaker, allez, jusqu’au bout, allez, allez et le verdict tombe …. 138ème/1258 classés en 3h15’46, pfff  …46sec, fais ch..r. Anthony arrive en 3h13’27, 118ème,  et Bruno en 3h14’25, 125ème, ils me félicitent mais ces 46 secondes vont me trotter dans la tête pendant quelque temps.

 

ANTHONY.

ANTHONY.

Anthony , pour sa part, savoure , objectif atteint « c’était un super marathon, temps idéal , bonne jambe , le fait d’avoir couru tous les 3 un bon moment a bien aidé, on trouve le temps moins long et on se motive mutuellement. Un peu plus dur à partir du 33ème mais j’ai réussi à retrouver des forces dans les 2 derniers km »

 

BRUNO.

BRUNO.

Bruno G, notre guide pour ce marathon « mon objectif premier était de pouvoir vous (Anto et Fabrice) emmener sous la barre des 3h15, de très bonnes sensations jusqu’au 34ème et à partir de là, les crampes se sont faites ressentir, j’ai passé les 8 derniers km à ralentir, a m’étirer puis à accélérer. Je n’ai pas pu rejoindre Anto qui se trouvait à quelques hectomètres devant. La ligne d’arrivée passée, mon visage traduit le soulagement d‘en avoir terminé mais surtout la fierté d’avoir  accompli mon objectif en vous faisant  pulvériser vos records personnels »

 

ALAIN.

ALAIN.

Le reste de la délégation bleue n’est pas en reste puisque

Alain M termine 316ème en 3h32’48 « En l’état actuel, la perspective de 3h30 est l’objectif adéquat et raisonnable du moment. En courant à la sensation et non au chrono cela m’a permis d’arriver sereinement en 3h32’50’’. La seconde partie est plus pénalisante mais les nombreux encouragements liés à nos prénoms sur le dossard font du bien. Et je suis arrivé avant le déluge par une météo fraiche mais idéale sur le parcours. »

 

GERALD.

GERALD.

Gerald B finit 430ème en 3h45’12 « Pour moi, marathon sans objectif précis. Je pars tranquille en me forçant à ralentir pour finir par me caler sur une vitesse de 11.5 km/h.

Les kilomètres sont assez bien passés, je fais mon deuxième semi en 2 min de moins que le premier (1h52 et 1h50). Une crampe au 41 km a failli avoir raison de moi mais je fini satisfait à la limite des larmes. C'est toujours un moment intense l'arrivé d'un marathon. On peut aussi dire que les conditions étaient idéales. »

Alex C « marathon man » est 478ème en 3h45’06 ,objectif impec en tant que meneur d’allure de 3h45. Pas de photo.

 

 

 

MICHAEL.

MICHAEL.

Michael M termine l’épreuve en 3h51’07 en 545ème position « pour ma part, 2eme marathon un peu mieux que ma 1ere expérience de l'année dernière avec 6 minutes de moins à la clé, malgré des derniers kilomètres difficile terminés sous la pluie »

 

 

SYLVAIN.

SYLVAIN.

Sylvain T finit 570ème en3h52’50 «  10 ans ont passé depuis mon dernier marathon  , cela se ressent , une préparation minimale , parti sans objectif précis , je termine avec un temps qui me convient , content de ma prestation ».

Ce long  résumé   ne serait pas complet sans mentionner  et féliciter , par la même  occasion, notre duo de choc liverdunois .En effet , fabienne et Alain G s’étaient inscrits  sur le marathon relais par équipe de 2 , le coureur 1 parcourt 20.195 et le 2ème 22km , ils nous livrent , en exclu , leur réaction «  pour nous le duo s'est bien déroulé , Fabienne en petite forme avant le départ ( ndlr : comme d’habitude) , me surprend en arrivant en 1h39 au relais, je n'ai pas le choix , il faut que je me bouge notre duo fini en 3h22, 51 sur 280 , on est content en fin de parcours je reviens sur Sylvain qui m'a l'air bien malgré les kilomètres déjà effectué .A l'arrivée je retrouve Gérald content de sa perf, puis Sylvain content de  lui ,  Alexandre et ses cheveux bleus nous rejoint quelques instant , et enfin  Fabienne .Entre temps la pluie c'est invité à la fête, on se dépêche de retrouver la voiture. ».

CI DESSOUS LES CLASSEMENTS.

http://media.wix.com/ugd/a6bf7b_0f5671bba130474b9cadfdc185dc1e70.pdf

ALBUM PHOTOS RAPHAEL G.

PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.
PHOTOS DIVERS.

PHOTOS DIVERS.

Repost 0
Published by jpc
commenter cet article

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 22

TOTAL : 106585

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h00 DEVANT LE STADE.

programme-coach-bernard-JUILLET

 

ANNIVERSAIRES DU MOIS.

SEBASTIEN P 02/08

CLAIRE P 09/08

PASCALE J 10/08

MATTHIEU V 20/08

CHRISTOPHE Z 21/08

JEAN-PIERRE C 25/08

ADELINE F 27/08

EMILIE M 27/08

ANNABELLE P 29/08