Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 avril 2016 1 18 /04 /avril /2016 08:50
BRAVO OPHELIE 1ère AU SCRACH FEMININ SUR LE 36km.

BRAVO OPHELIE 1ère AU SCRACH FEMININ SUR LE 36km.

GERALD CONCENTRE AU RAVITO.

GERALD CONCENTRE AU RAVITO.

RECIT CLEMENT BLANCHARD:

Ce dimanche matin direction Epinal avec Anthony Jeancler pour le 18km du Sap'trail organisé par les sapeurs pompiers.
Au retrait des dossards on aurait dû se douter que le parcours allait être ultra boueux.... Le cadeau associé à l'inscription étant un tapis de voiture pour protéger le sol !
Le parcours est annoncé à 18,5km pour 730m de D+ par l'organisation.
Et c'est parti pour de la boue, des ruisseaux, de la boue, de la flotte, encore de la boue et de la boue... Un départ/ arrivée depuis la caserne, des singles sympas, des montées/descentes à répétition (quasiment pas de plat sur le parcours), un passage dans des tranchées... Bref un super parcours avec une organisation au top.
On termine ensemble avec Anthony en 41 et 42e positions/344 participants pour 1h48min de plaisir et de souffrance.

Séverine Bayeul  qui aime elle aussi la boue se classe 304ème en 2h44mn58s.


On a aperçu d'autres vestes "bleues" sur le 36km dont Ophelie Malgras que j'ai pris en photo sur le podium. Elle termine le 36km pour 1350mD+! à la première place au scrach chez les filles et 53ème/133 arivants en 4h14mn13s .

Gérald Bayeul qui adore de plus en plus le trail se classe 47ème en 4h14mn13s un peu devant  Ophélie.

Clément B

https://sites.google.com/site/saptrail/resultats-2016

Partager cet article
Repost0
15 avril 2016 5 15 /04 /avril /2016 08:22
MARATONA DI ROMA -  medianitrail.

MARATONA DI ROMA – 10 avril 2016 RECIT BRUNO G

Pourquoi Rome?  Marathon réputé difficile, tant pis !

Alors d'autres raisons ? Pour la ville, pour une semaine de vacances... mais surtout pour fêter mon 20ème marathon.

Dimanche, jour J :

06h45, après une excellente nuit, exceptionnel pour une veille de marathon, me voilà en route pour rejoindre le site du départ de ce XXIIème Maratona Di Roma. Le ciel est bien  dégagé et le soleil commence à faire son apparition. Une belle journée en perspective, du moins je l'espère. Je n’aime pas souffrir de la chaleur !

Je croise sur le chemin que des sacs à dos estampillés "Maratona Di Roma". Les regards complices ouvrent des sourires entendus et encourageants. L'adrénaline prend le métro en groupe, en cohortes, en fraternité sportive. Les futurs galériens s'entassent dans les rames de métro. Les uns contre les autres nous filons vers le Colisée. Je commence à avoir cette petite boule au ventre et me dire « Vais-je être à la hauteur aujourd'hui ? » après 8 semaines de préparation et 407,283 kms parcourus.

J'arrive au Colisée et constate rapidement que la fourmilière est en marche...Je suis au pied du Colisée, et l'ambiance de l'avant course est bien présente.

08h10, je décide de me diriger vers mon sas de départ pour être bien placé. Je me trouve juste derrière le sas des élites et des dossards privilégiés. Ça commence à s'agglutiner dans les sas.

08h40, les hélicos tournent, la télé sur la grue filme… ça ne va pas tarder à démarrer. Tout le monde se regarde sautille, discute … ou pas ! Le stresse monte et l'hymne national Italien résonne dans les travées. 1 minute avant le départ, tous les sas se resserrent et me font approcher un peu plus de la ligne de départ.

08h50, le starter est donné et nous dévalons via dei Fori imperiali. Passage devant le grandiose monument tout blanc, le Vittoriano. Le parcours est en léger faux plat montant sur les 3 premiers km mais je ne le ressens pas car c’est le début et les jambes sont fraîches. J'ai beaucoup de mal à me faire aux pavés et espère ne pas en trouver tout le long du parcours. J’essaie de me caler sur mon objectif fixer de 4'30'' au kilo sur le premier semi et tenir la même cadence sur le second semi plus montant et cassant. Au 10ème km, je suis en dessous de mon objectif, je suis un peu en avance.

18ème km, j'arrive dans le boulevard Via Della Conciliazione, en face de moi, la basilique St-Pierre,  puis c'est la place sous mes pieds. J'ai des frissons et des larmes aux yeux en la traversant. C’est grandiose !

Je passe la première moitié de ce marathon en 1h31'. Je suis largement dans les temps de mon objectif. Je me sens bien mais je me méfie. Je sais qu’il y a une côte soi-disant « mortelle » au 29ème. Euh, les coureurs sur route n’auront jamais la même définition d’une montée que les trai

lers. Cette côte doit péniblement atteindre les 3%.

26ème km, une crampe se fait sentir derrière la cuisse. Je sens la fatigue dans les jambes...déjà ! Quelle galère ! J'adapte la foulée en fonction des tensions. Je prends un coup au moral. Mon allure est en perte de vitesse mais je m'accroche.

34ème km, la bonne grosse fatigue du marathonien arrive, les jambes sont de plus en plus dures. J'aperçois ma petite famille, je me permets de m'arrêter à leur hauteur pour la photo mais surtout pour m’étirer et boire car la chaleur commence à se faire sentir. Mon fils me fait la surprise de parcourir les derniers kilomètres avec moi du moins jusqu'au 40ème km. Ça me donne la pêche. Bref, la niaque revient et tout va bien ! Je suis fier de lui et il profite du coup de cette chaude ambiance. Je vis une superbe fin de marathon avec un sourire sur mon visage marqué. Les spectateurs sont nombreux, s'amassent de part et d'autre des barrières de sécurité afin d'encourager les runners que certains qualifient de « super man »... J’entends de tous les côtés « Forza Bruno, forza Bruno ». Je crois que les spectateurs me prennent  pour un Italien…C’est génial !

 

40ème km, le fiston m’abandonne (sécurité oblige) juste avant un tunnel montant. Un grand merci à lui. La côte prévue est en face de moi. Bon, on va dire qu’elle est entre 4 et 5%, à vue de nez.  Je puise sur mes dernières réserves physiques et mentales. Je passe la côte et enfin j’aperçois la banderole du dernier km, puis une descente où j'en profite pour augmenter mon allure. Le parcours s'engage sur la voie du forum Impérial, avec au fond le Colisée et avant ça….la ligne d'arrivée. Une haie de gladiateurs et bing c’est fini…3h14'48''. Objectif atteint. Classement : 781ème / 13884 arrivants. 

Rome 2016 : VENI, VIDI, VICI !!!

 

On m’entoure d’une couverture de survie, on me met la médaille autour du cou…Je rejoins ma famille au pied du Colisée,  pas de Romains en vue mais… les Germain.

CONCLUSION :

Les organisateurs de ce Marathon de Rome méritent toutes mes félicitations car tout était parfait, du début à la fin.

Ce n'est pas un marathon facile mais quel plaisir de découvrir Rome de cette manière...

Le tracé est très changeant, agrémenté de beaucoup de virages. Il faut constamment anticiper sa trajectoire pour tourner au plus court ! Le parcours en ville se fait alors dans les rues marquées de pavés très inégaux (plus du tiers du tracé comporte des pavés)…. Ils sont fous ces Romains !

Malgré tout cela, je classe ce marathon comme mon favori. (1er/ 20)

Ciao – Bruno G.

RECIT GERALD:

je suis allé à moyenmoutier  dimanche ou se déroulait le medianitrail.

je me suis lancé sur le 38 km avec 1800 M de D+. Ce trail est vraiment beau avec de super paysages mais il est très éprouvant. L'organisation est parfaite, je le recommande vraiment. ça a été assez dur d'autant plus qu'il fait réelement plus de 40km avec 2000 M de D+. Je termine 38/85 en 5h34.

A bientôt.

Gérald.

Partager cet article
Repost0
7 avril 2016 4 07 /04 /avril /2016 07:44
Un sourire qui en dit long.

Un sourire qui en dit long.

57000 inscrits, 160 nationalités, 46200 dossards retirés pour 43317 coureurs au départ (nouveau record), 41708 finishers. Tels étaient les chiffres « amazing » de cette 40ème  édition du marathon de Paris. Et parmi cette armée de runners ; 4 bleus ont réussis  ce défi en terminant cette course mythique. Que dire de cette épreuve ? Des gens quasiment tout le long du parcours qui crient, qui encouragent, de la musique, un temps magnifique pour cette édition et ce sentiment  indicible de partager quelque chose d’hors norme avec le monde entier.

Honneur à notre seule représentante  bleue, Nathalie P qui, pour son premier marathon, flirte avec les 4 heures  en terminant en 4h03’21 et 15676ème /41708.

Voici son ressenti :

« Après un départ un peu long à mon goût, 15000 coureurs dans mon sas... Le top départ est lancé, l'ambiance est là, les coureurs sont tous sympa! C'est magique....                                                    Parcours agréable, les km se passent sans problème malgré la chaleur et le soleil. J'arrive à maintenir le rythme que je me suis fixé. Km 30 toujours en forme, pas de mur pour moi... Je continue et j'aperçois la ligne d'arrivée avec les spectateurs, Seb, Lucas, les encouragements, les photographes... Je passe la ligne d'arrivée, fier de moi, pas de larmes mais une émotion intérieure assez forte : je suis marathonienne... Mais je crois que je ne vais pas m'arrêter à un seul!! Je tiens à remercier Seb pour son soutien et son aide tout au long de ma préparation et Anne ma partenaire de course lors de cette belle aventure ! ».

Pour nous 3 représentant bleus,

Marathon compliqué pour Bertrand V qui nous dresse son bilan :

«  Le Marathon de Paris 2016 reste un souvenir douloureux. Une préparation stoppée 10 jours avant le jour J (claquage au mollet) et une très grosse sensation de fatigue ne pardonnent pas sur ce type de course. Une météo très clémente et une organisation très bien repensée auraient dû faire de cet évènement une fête. Pour moi, cela a été un parcours du combattant. Dès le 6 km des picotements au mollet (strappé à mort) puis après un passage au semi en 1h40, le début de ennuis. Picotements au bout des doigts, puis gène intestinale. Je n'ai pas vu le mur des 30 km mais celui des 24... Il en restait donc encore un paquet. De quoi, marquer mon parcours avec mon ADN... En tout 15 km de marche avec des haltes fréquentes. Le verdict 4h24 (un record...) et la délivrance en passant la ligne d'arrivée. Un tour sous la tente des toubibs déjà débordés..Puis une fuite dans le métro. La traversée de Paris revue et corrigée. Bref, j'échoue tant bien que mal à la gare de l'Est où je sombre au point de rater mon train (à l'agonie sur un banc)  Une tête de toxico en manque. Finalement, j'embarque dans le train suivant, deux heures après et retrouve Fabrice qui me ramènera chez moi fatigué et quelque peu dégouté. Vieillir c'est dur... ».

Pour Jean-Luc D qui était au départ sans sa moitié Sabine blessée, ce marathon ne restera pas dans ses souvenirs. Diminué par une douleur au mollet il rejoint l’arrivée en 3h55mn, c’est de loin son plus mauvais temps.

Pour Fabrice, ce deuxième marathon restera un peu frustrant. Malgré une préparation plus performante, le résultat brut 3h30’03 et une 5019ème  place est un peu en deçà de mes espérances. Mais ce que je retiendrai  surtout, ce sont ces images dans le métro ou bon nombre de personnes arborent fièrement leur maillot de finishers avec leur médailles ou ces inconnus qui, le pouce levé, vous félicitent pour votre  « performance ».Ce sont ces moments-là, qui resteront gravé dans ma mémoire en ce jour inoubliable. Merci aux bleus pour leur soutien, au nanard pour ses entrainements personnalisés (promis, je ferai mieux la fois prochaine).Je ne saurais que trop vous encourager à tenter cette expérience incroyable pour ceux qui ne l’ont pas fait, cela vaut le coup.

Pour info, le 41ème marathon de paris se déroulera le 9 avril 2017, les inscriptions sont déjà ouvertes …n est ce pas Nathalie !!!!

En pleine action.
En pleine action.

En pleine action.

Partager cet article
Repost0
5 avril 2016 2 05 /04 /avril /2016 09:30
Fabienne et 3 bleus au départ de la course des Misters.

Fabienne et 3 bleus au départ de la course des Misters.

RECIT BENJAMIN
 
1ère édition Trail des Misters à Dombasle

Course réservée aux hommes (Fabienne s'est déguisée pour faire partie de la troupe du jour car la course des Miss avait un kilométrage assez faible) et dans l'esprit Trail mais vraiment Trail : de la boue, de belles côtes à l'arrêt, des relances sur un très beau parcours de 14km.
Un petit peloton prenant le départ avec 4 bleus présent ce jour là (face au marathon de Paris! Résumé à venir...)
Fabienne G. Termina sans problème en 1h13min à la 33ème/56 arrivants (560 au départ mais tellement dur qu'il n'y a que 56 arrivants...!), Gérald B. Et Alain G. en 1h08min main dans la main à la 26ème place et moi même en 55min à la 2ème place derrière William Monmessin en Vainqueur. 
 
Bravo à nos 4 bleus, un carton jaune  pour un trail mysogine.
 
Partager cet article
Repost0
4 avril 2016 1 04 /04 /avril /2016 09:24
Un podium et des sourires.
Un podium et des sourires.

Un podium et des sourires.

RECIT NONO

Trails des Ducs
21.350km 2h07 400d+ environ pour moi (garmin est en mode qu'on peut pas aller dessus grrr)
46ème
Christelle termine 2ème féminine en 2h17 et elle a reçu un coupe +30€ en cadeau chez running conseil,respect.
que dire sur le parcours, c'était un trail urbain donc mi route mi chemin et des escaliers et encore des escaliers.
Le talon a encore souffert mais bon c'est comme ça.
On était sur les hauteurs de Bar le duc, avec des chouettes vues mais je n'ai pas pris de photos, j'essayais de courir.
10€ pour un trail de 21km, un buffet froid ensuite avec hummmm des bières, pour les personnes qui n'ont pas été récompensés,on est allé choisir un lot, une veste pour moi,ça change de certaines courses....
La 1ère côte, elle pique ensuite les escaliers piou y'en a autant que ça à Bar le duc? lol,il était sympa, de la boue(pour rester poli lol),

Partager cet article
Repost0
1 avril 2016 5 01 /04 /avril /2016 09:28
PHOTO DAN.

PHOTO DAN.

Le long Week end pascal s’est conclu ce lundi du côté de Maron ou se déroulait la sixième étape du trophée sport loisir. Les foulées meulsonnes  que l’on aurait pu requalifiées de « moussones » au vue des conditions climatiques, ont rassemblés 250 coureurs sur un parcours de 6.8 km identique aux années passées. Malgré ces conditions particulières (forte pluie et rafale de vent, du jamais vu de mémoire d’organisateurs), les 8 bleus présents ont essayés de tirer leur épingle du jeu.

Chez les féminines,

 Izabel D continue son petit bonhomme de chemin, décrochant une excellente 2ème place /18 en M1.Grâce à ce résultat, elle se retrouve propulsée  à la 2 ème place du classement général du trophée. La dernière manche, prévue à Viterne le 17 avril, va être décisive .On compte sur toi, iza, ne lâche rien !!

Toujours en M1, fabienne G, en mode « dégraissage » après sa 2ème  place sur le  trail des « poilus », la veille, se contente d’une 6ème place.

Chez les messieurs,

Robert M signe sa 2 ème victoire de la saison sur ce trophée en M4 et assure définitivement sa 2ème place au classement général.

Alain M retrouve la forme, et des meilleures sensations que la veille à Toul, terminant 5ème/35 en M2

En M1, les 2 « poilus »  verdunois Gerald B et Alain G se classent respectivement  14ème/36 et 17ème/36 en mode décrassage.

Laurent S, de retour aux affaires, confirme sa belle prestation touloise en finissant 25ème/36.

Enfin, en S2, Fabrice H boucle cette course en 10ème place/ 18.

Partager cet article
Repost0
30 mars 2016 3 30 /03 /mars /2016 17:01
10km de TOUL 2016

RECIT BENJAMIN

4ème Edition 10km FFA TOUL

 

Nouveau parcours pour ce 10km de Toul dans les rues de la ville avec un première partie assez roulante qui contourne le centre-ville puis une seconde partie de course au cœur des remparts avec de nombreux virages et pavés rendus glissant par l’humidité ambiante.

Au départ presque 550 coureurs dont 14 ACGVistes malgré des conditions météos délicates si on n’est pas un mordu ! Pas de pluie pour la course mais un vent assez présent et une chaussée mouillée.

 

Résultats des coureurs bleus :

Alexandre Florimond : 13ème en 35’11 Toujours aussi affuté

Benjamin Thénot : 15ème en 35’14 Nouveau Record, en Progression !

Anthony Jeancler : 111ème en 40’10 Se rapproche tranquillement des – de 40min…

Alain Marchal : 184ème en 43’25 Toujours présent et en forme pour représenter l’ACGV

Sylvain Taxe : 204ème en 43’56 Un bon chrono mais peut mieux faire je pense !!!

Laurent Bègle : 226ème en 44’48 Sous les 45min donc je pense satisfait de lui..

Jean-Luc Vuillaume : 245ème en 45’47 Pas mal pour un traileur à cheveux gris…hihi

Laurent Siatka : 280ème en 47’11 De retour après blessures.

Alexandre Jacquel : 343ème en 50’19 Enchaîne les courses et les combats avec Nathalie !

Nathalie Provins : 349ème en 50’32 En pleine préparation du marathon de Paris

Sébastien Provins : 366ème en 51’37 il s’est fait devancer par sa moitié au finish !

Sandrine Warion : 411ème en 55’21 Nouveau Record, Bravo !

Philippe Verlaine : 425ème en 56’23 L’ancien est toujours affuté et motivé..

Roxanne Gerriet : 431ème en 57’32 Un peu décu d’elle mais cela va venir trankillou.

Merci à Fabrice Hachet pour les photos, les encouragements et la vidéo de cette course. Et également à Bernadette F. et Vanessa T. pour les photos et les encouragements. Et tous les autres qui ont crié « Allez l’ACGV ! » mais on avait tous la tête dans le bitume !!!

RDV sur le prochain 10km officiel dans le département…Mais de mémoire il semble loin.. un 10km en fin d’après-midi au mois de Mai aurait pu être sympa… j’espère l’année prochaine !!! hihihi

Cordialement,

 

PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.
PHOTOS BERNA.

PHOTOS BERNA.

VIDEO FABRICE.

Partager cet article
Repost0
28 mars 2016 1 28 /03 /mars /2016 19:00
Avant le départ du 55km.

Avant le départ du 55km.

En cette 3ème année du centenaire de la grande guerre, trois noms rappelant la Mémoire ont été donnés aux 3 circuits du trail des tranchées :

15km : la baïonnette, en souvenir de la tranchée des baïonnettes.

30km : Le Poilu, surnom populaire donné au soldat français durant la Grande Guerre.

55km : Le Vaillant, dernier pigeon du fort de Vaux, cité à l’ordre de la Nation pour avoir délivré en juin 1916 un ultime message du Commandant Raynal à Verdun.

C’est sur le 30km et le 55km que les trailers bleus ont décidé d’en découdre. Départ à 7h30 du matin pour le circuit vaillant 55km. De la vaillance il va en falloir pour nos 8 participants André V, Dominique C, Michael M, Alexandre C,  Didier L, Sylvain M et Jean-Pierre.

Dès le départ on est tout de suite dans le sujet avec une boue omniprésente du début à la fin du parcours. Les tranchées, les singles, les montées, les descentes, la boue a colonisé les lieux et il parait que certains sangliers se sont suicidés car il y en avait vraiment de trop.

Un circuit très exigeant ou la préparation et la forme du moment seront les armes pour vaincre ce trail.

Didier L, en manque de compétitions arrête sagement au 19ème km, un peu de patience Didier la forme va revenir.

Sylvain M, tout juste revenu de ses vacances  à Cancun, victime du décalage horaire et de quelques excès « Téquila à gogo » stop au 25ème km. Un peu de regret car le plus dur était fait et il était dans les 30 premiers.

Très belle course de Michael M le local de l’étape. « Oui notre président est Meusien. » Il termine 42ème/188 en 6h43mn23s. Un grand bravo.

Alexandre C notre boulimique de km suit en 7h07mn17s à la 73ème place.

Jean-Pierre C et Philippe E terminent main dans la main en 8h25mn30s en 152 et 153ème position. Ils auront bien géré ce parcours très exigeant.

Dominique C 180ème en 9h21mn16s et André V notre super master 181ème en 9h21mn50s auront bouclé ce circuit vaillant en mode diesel.

Sur le parcours « Le poilu 30km » c’est 5 coureurs bleus qui étaient présents sur la ligne de départ à 9h30.

Clément B notre nouveau licencié termine en 3h17mn55s en 133ème position sur 668 classés. Une bien belle performance malgré un petit état de forme (angine). La passion l'a emporté sur la raison.

Alain G toujours performant suit en 3h30mn24s à la 213ème place. Une mention spéciale pour Fabienne  G un couple en or ces deux là. Voilà son commentaire :

« ce dimanche debout 5h30, nouvelle heure pour un départ à Verdun faire le trail des tranchées de 30km. De la boue, de la sueur, que du bonheur ! Je fini en 3h33mn32s 233ème et 2ème V1 »

Madame podium à encore frappé.

Un autre de nos binômes préférés, Séverine B bien motivée par son alter égo boucle son premier trail de 30km main dans la main avec Gérald.  Ils terminent en 570ème et 571ème position en 4h29mn02s.

Une belle journée dans des lieux chargés d’histoire pour nos 13 bleus.

http://www.oct55.com/classements

avant le départ du 30km.

avant le départ du 30km.

TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
TRAIL DES TRANCHEES. VERDUN
Partager cet article
Repost0
22 mars 2016 2 22 /03 /mars /2016 11:18
Ophélie en plein effort et bien entouré !!!

Ophélie en plein effort et bien entouré !!!

une pluie de récompenses pour Ophélie.

une pluie de récompenses pour Ophélie.

 

Une bleue dans les Vosges et un bleu en Alsace.

Récit Ophélie :

Hier j'ai fais mon second trail 21km de jour (le premier c’était celui des roches de 14km)

trail organisé par la chambre d'agriculture des vosges. Le soleil était bien au rendez vous

et au bout du compte une seconde place chez les féminine malgré des sensations pas au top. De belles récompenses gustatives (les vosgiens connaissaient ils ma gourmandise?! même si j'aurais préfère du vin rouge au jus de pommes. hihi Un simple t-shirt aurait été suffisant

Une bonne préparation pour le 36km du Sap Trail le 17avril... même si cela risque d'être très dur...

 

Récit Gérald:

dimanche je suis allé faire un tour du coté de rouffach pour participer au trail du petit ballon.

seul bleu à ma connaissance je me suis lancé sur le 52 km et 2300 de D+.

temps idéal, et conditions parfaites, je suis parti tranquille, ce qui m'a permis de finir en bonne forme et d'apprécier le super parcours.

Je termine 377eme/970 en 5h59.

 

photo non contractuelle.

photo non contractuelle.

Partager cet article
Repost0
21 mars 2016 1 21 /03 /mars /2016 17:27
Nat, Seb, Alex et Ben.

Nat, Seb, Alex et Ben.

RECIT FABRICE.

Pendant que certains  portent haut notre étendart  à l’internationale, d’autres étaient de sortie, ce weekend , du côté de Villers les Nancy ou un 10 km et un semi étaient au programme .Sur un parcours vallonné, exigent  et assez cassant ,11 coureurs bleus ont défendus fièrement les couleurs de l’acgv.4 sur le 10km et 7 sur le semi.

Sur le 10 km , ou 220 coureurs avaient pris le départ ,nouvelle grosse perf de Benjamin T (une fois n’est pas coutume) qui se classe quatrième , en 36’02 ( les spécialistes apprécieront ) sur ce parcours sélectif  .Un trio s’est détaché rapidement à l’avant , notre champion s’est  retrouvé dans un deuxième groupe de 4 coureurs .Il a attendu son heure à l’abri de ses partenaire du  jour, pour les « fumer » , dixit lui-même, dans la dernière montée.

Alexandre J termine 136 ème ( 38ème M1/54), ne lâchant rien dans la montée finale face à la seule bleue de cette course, Nathalie G 139ème . Cette dernière, en mode  prépa marathon de paris, s’offre une 4 ème place en M1/19 !!! Son excellente forme du moment lui permis de déposer  Sébastien G, son coach perso, dans l’ultime difficulté du jour .Ce dernier se classant 144ème  (41ème M1/54).

Sur le semi qui rassemblait 283 coureurs, course d’équipe pour les bleus,

Pascal V, coach du mardi, termine 71ème (11ème M2/52) et devance d’une foulée Fabrice H, 72ème (25ème S/71).

Jean-Luc D sans sa moitié termine 96ème .

Sylvain T ,112ème (42ème M1/86) est talonné par Alain G ,113ème ( 43ème/86) et par Jean Luc V 115ème.Beau tir groupé, à noter, la très belle 2 ème place en M3/15 du dernier nommé.

La seule féminine du semi, Fabienne G ,155ème ( 4ème M1/26) clos la belle prestation matinale de nos coureurs.

Rendez-vous la semaine prochaine au 10 km de Toul et sur le trail des tranchées ou nos couleurs seront très bien représentées.

Fabienne 10ème au scrach féminin.

Fabienne 10ème au scrach féminin.

Petit commentaire de Fabienne.

Ce matin, semi marathon à Villey les Nancy, je fini en un peu plus d'1h46, j'ai retrouvé de belles sensations, mais dur dur sur les deux derniers kilomètres mais j'ai bien tenu mon allure pour ma prepa marathon ! J'arrive dixième au scratch féminin.

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV