Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 18:44
LE TRAIL DES JUMEAUX

Andy avait envie d'enchainer après l'infernal trail et en un clic

il était inscrit sur ce trail à Saint-Michel-sur-Meurthe.

Un 16km pour 800mD+, rien de méchant mais sait t'on jamais !!!

Un super départ, passage au 3km en 5ème position, tout roule où presque.

 

LE TRAIL DES JUMEAUX

Remonté à la 4ème place au 3ème ravito, il lâche les chevaux pour jouer le podium.

Une belle descente, une fléchage de loupé et c'est au bout d'1km l'interrogation,

où je suis et où je vais ????

Au final ce sera 20km de parcouru, mais une arrivée avec le sourire.

On peut dire que c'est le métier qui rentre.

les jumeaux.

les jumeaux.

Partager cet article
Repost0
18 septembre 2021 6 18 /09 /septembre /2021 18:32
Lolo finisher !!!!

Lolo finisher !!!!

INFERNAL TRAIL 60 septembre 2021

 

IT60 c’est le titre ! 68 km c’est la distance 😊  3200 le D+. Initialement je m’étais inscrit sur le 120 mais pour des raisons de taf et du fait que j’avais les Pestiférés 2 semaines après je me suis rabattu sur le 60.  C’est avec mon pote Yann Schlesser que nous nous sommes calés sur l’IT 60. Et puis je préférais le tee shirt du 60 à la casquette du 120.  ( n’est ce pas stéphane J ?)

Comme maintenant à chaque fois je laisse de côté les bâtons ( Jean Pierre et Jean Luc sont là pour me le rappeler) et surtout j’ignore la montre !  En fait, je coupe la course en fonction des ravitos ( un peu comme les marches gourmandes de Juju 😉).  Et je  me fixe comme objectif de réussir chaque étape, psychologiquement c’est beaucoup plus gérable.  Au diable le fait de savoir où on en est du D+ et de la distance totale de toute manière ça change rien on est là pour finir……  Et puis sans le savoir,  je pratique la méthode Cyrano ( JP m’a appris le nom de cette pratique !) Il suffit d’alterner marche et course en se fixant à chaque fois un objectif. Du genre « je cours jusqu’au mec là-bas qui marche et dès que je l’ai dépassé je marche en comptant jusqu’à 30.  C’est radical !

Côté parcours, c’est totalement différent des épreuves d’avant.  Quand on est dans la difficulté ( comme la cascade du Tendon) on se plaint pas on pense à nos potes qui vont y passer de nuit et avec des dizaines de kilomètres dans les pattes.

 

Cascade du Tendon.

Cascade du Tendon.

Au moment du départ à 9H,  la course a été retardée de 15 minutes pour que tous les coureurs de l’IT60 fassent une haie d’honneur au vainqueur du 200.  Un moment magique qui reflète bien l’esprit trail.  Et puis motivation ultime quand tu vois le vainqueur du 200 qui arrive ……..sans bâtons.

On est parti tranquilles sur le rythme de Yann, c’est ce qu’on avait prévu.  Perso aucun souci physique. Seulement un satané problème digestif à mi course où tu as mal au ventre avec des nausées et une envie de RIEN…. La bouffe c’est un paramètre compliqué à prendre en compte. C’est ce qui a valut l’abandon à Fab sur le 120 en 2019. Quand tu peux plus manger c’est la fin des haricots.

A mi parcours vers 35 kil c’est ce qui m’est arrivé. Peut être qu’en fait j’ai abusé sur les ravitos car sincèrement le covid et les règles sanitaires étaient loin … c’était plutôt la « fête du slip »  des ravitos comme avant.  Des assiettes de jambon, saucisson gruyère pain de campagne le pied quoi ! manquait plus que le canon de rouge.  C’est peut-être là le problème ne pas tout avaler comme un goinfre.

A 15 kil de la fin, cela commençait à devenir difficile pour yann. Il décide de me « libérer » de notre accord ( faire la course à deux)  et me voilà parti  sur un superbe final.   

Voili voilou….ha si !! côté photo je n’en prends jamais… pas le temps ou la flemme donc juste une photo prise au départ. C’est bien une photo sur le photocall de finisher des fois que…..

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 18:40
Laurent en solo aux crêtes.

Laurent en solo aux crêtes.

Trail des crêtes 2021 par Laurent B "article fait sous la torture"

Quoi ?  je n’ai pas fait de compte rendu sur le trail des crêtes ?  ben mince…..

C’est une classique vosgienne qui a lieu chaque année au mois d’aout avant notre trail ATH. Une belle course de rentrée.  Le parcours est chaque année identique, c’est la météo qui fait la différence.

Edition sans bâton et sans montre pour ma part, gérée uniquement à la sensation.

La particularité de cette course de 33km et 1300 de D+, ce n’est pas une boucle comme la plupart des trails.  On prend la navette au lac blanc vers l’auberge du Blancrupt qui nous emmène au Markstein pour prendre le départ. Cette année j’étais le seul bleu aligné au départ.

Peu de coureurs, très peu même c’est la plus mauvaise participation depuis 46 ans. Nous étions 530 contre 900 en 2019 sur le 33 !!!  

Au départ une surprise, je retrouve Florian Wattelet un ancien bleu accompagné de Emilie Dufetelle.

La météo n’était pas de la partie, brouillard, vent et surtout une pluie dès l’arrivée qui ne m’a pas permis de profiter de mon pote Fred Lamulle ( qui ne savait pas encore qu’il serait finisher du 120 de l’infernal)

Résultat : 262ème en 3H55 9ème M4/30

LES CRETES VOSGIENNES
LES CRETES VOSGIENNES
LES CRETES VOSGIENNES
LES CRETES VOSGIENNES
LES CRETES VOSGIENNES
Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 12:14

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 11:05
Un beau podium !!!!

Un beau podium !!!!

Récit Fabienne :
3 distances au programme.
7km-17km-24km
Arrivés sur place vers 9h. Météo parfaite, Pass sanitaire ok, retrait des dossards avec un tee-shirt aux couleurs de la course. L'ambiance est festive avec musique et une coach fitness pour l'échauffement.
Avec Alain nous nous lançons à 9h30 sur le 24 qui démarre par le tour de l'étang de La Ballastière et rejoint le bois de Coulange en traversant la cité jusqu'au 12eme km ou là nous sommes confronté à une ascension digne d'un trail puis direction de l'ancien crassier d'Amnéville avec une technicité d'un terrain très changeant. La traversée du golf juste avant le tour du plan d'eau du Galion et l'on finit par 4km en forêt
et le dernier km tout schuss à travers la cité d'Hagondange. d+ 510m.
A l'arrivée une rose pour les féminine et un petit sac ravito. Un groupe rock ambiance le site. Ça sent les frites et saucisses. Alain fini en 2h25 et moi 2h35 ....podium pour moi 3ème au scratch F et 1er de ma catégorie (la forme était là ).
Une nouvelle belle course pour nous et une fois encore une organisation au top et des bénévoles bienveillants 👍. A faire....
 
 
 
 
 
 
un binôme de chocs !!!!

un binôme de chocs !!!!

Partager cet article
Repost0
16 septembre 2021 4 16 /09 /septembre /2021 07:13
THOMAS A L'ARRIVEE !!!!

THOMAS A L'ARRIVEE !!!!

CR Aravis Sky Pursuit par Thomas P:
Tout commence en avril lorsque mon pote d’Annecy me partage la page de l’aravis sky pursuit avec en commentaire : t’es chaud pour la formule complète ?
Plutôt curieux, je regarde aussitôt en quoi cela consiste 😲😲 : un kv (kilomètre vertical) de 2,9 km avec 1000 D+ le samedi à 17h et une skyrace de 23km avec 2000 D+ le dimanche à 9h. Le tout avec départ en contre la montre.
Un côté de mon cerveau me dit que je ne suis pas assez montagnard pour ce type d’épreuve et l’autre côté est déjà en train de répondre : yes partant.
Arrivé le samedi 11 pour le jour 1 à Manigod en haute Savoie.
14h : retrait des dossards, on nous annonce seulement 35 inscrits sur la formule Kv + skyrace ( C’est très peu et du coup pas rassurant) mon pote me dit que cette formule fait peur 😧 et qu’on y croisera pas de "touriste ".
la relève est assurée !!!!!
la relève est assurée !!!!!

la relève est assurée !!!!!

14h45 : départ des épreuves mini Kv pour Mila et Lola qui finiront toutes les deux 4émes avec respectivement 75 et 55 m de D+. Nous sommes évidemment très fiers d’elles car elles ont tout donné et se sont fait plaisir 😃😃.

 

Le massif des Aravis se mérite

Le massif des Aravis se mérite

16h: descente de 4 km avec mon pote vers le lieu de départ du kv en mode footing, de quoi bien s’échauffer.
17h17 : départ du kv, 30 secondes après mon pote. Ca attaque fort sur un single qui serpente en foret. 1 km et 300 de D+ en zig zag très raide dans les rochers. Le soleil est là et il fait très chaud 🥵. Quelques mètres de relance qui permettent de courir un peu avant d’attaquer cette crête rectiligne de 1,9km et 700 de D+. C’est encore plus raide que la première partie , je rattrape mon pote au début de la crète et on va se relayer tout le long dans les pierres et les roches. On se fait doubler par 4 mecs, mais on garde notre allure car on à toujours en tête que la vraie difficulté est pour le lendemain. On finira dans les nuages en courant sur les 100 derniers mètres.
Une première partie bien gérée, un bon repas et une bonne nuit avant la Skyrace.
Jour 2 , dimanche 12, Skyrace du Passet:
Ça y est , c’est le départ de la partie pour laquelle j’avais le plus d’appréhension. Le soleil est là , conditions au top.
Départ en contre la montre selon le classement du kv (du dernier au premier). Je pars donc de nouveau 30 secondes après mon pote . Ça démarre par une belle descente de 500m de D- mi technique mi roulant dans laquelle je retrouve mon pote dans le but de faire la course ensemble.

 

ça pique !!!

ça pique !!!

On attaque ensuite l’ascension vers le col du Passet, première grosse difficulté, 800 de D+ sur 4km. Ca pique déjà et mon pote me laisse partir un peu devant. Ca grimpe très raide et très technique jusqu’au au sommet du col (et oui merci les bâtons 😉)ou le panorama est magnifique. Et là, la deuxième difficulté, GROSSE descente ultra technique de 1000m de D-. Les quadri prennent très cher, surtout dans la dernière partie zig zag en foret ou l’allure est vraiment rapide.
Arrivé au premier ravito, je recharge les flasques, mon pote arrive et on repart ensemble sur une petite portion de relance (tres courte) puis de nouveau une grosse montée de 500m de D+ dans les bois avec une dernière partie en plein soleil et une looonnngue descente vers le deuxième ravito. Il ne reste plus que 5 km, j’aperçois mon pote qui arrive au ravito au moment où je re décolle "costaud jusqu’au bout" qu’il me dit. Un super single à peu près plat où j’allume un peu en espérant ne pas le regretter. Et ça remonte de nouveau dans les bois pour 700D+, de plus en plus raide , il fait très chaud. Le dernier km sera la première partie du kv de la veille et apparemment il va en achever plus d’un, je double quelques coureurs en difficulté , je maintiens un bon rythme jusqu’en haut pour finir cette Skyrace en 3h45.
Une très belle expérience sur un format et un terrain que je ne connaissais pas.
Parcours magnifique et organisation au Top. Merci à l’Aravis Sky Pursuit. Merci à ma chérie Stephanie Payen et mes deux biquettes pour leur encouragements.
Heureux les montagnards.

Heureux les montagnards.

Partager cet article
Repost0
15 septembre 2021 3 15 /09 /septembre /2021 09:26
Stéphane J concentré avant le départ !!!!!

Stéphane J concentré avant le départ !!!!!

L’IT 120 une nouvelle expérience de course.
Après quelques années au sein de L’ACGV et poussé toujours plus loin dans le trail par notre « Légende » Monsieur Laurent BEGLE.
J’ ai décidé de tester le mode ULTRA et je n’ai pas été déçu.
Mais avant tout ,je remercie du fond du cœur toutes les personnes qui m’ ont soutenues , sms, messenger, facebook et présence, en particulier les accompagnateurs (rices)qui ont été présents de jour comme de nuit, dans le froid, la pluie. (Sur tous les ravitos ).
Un énorme merci à Anne❤️, Charly, Stéphane,, Valerie, Romain et Christine, Marie Annick.
A mon compagnon de course FREDERIC.
L'INFERNAL TRAIL 120km
Je vais essayer de résumer 35 h 00 et 46 secondes de course et semble t’il 137 k et 6000 de d+
et non 129k comme annoncé.
Saint Nabord vendredi 17 h00 , retrait de dossards et sophro 18h00.Repas et dodo ds la tente de Fred, son staff perso gère l intendance.(Quelle équipe).
23h30 contrôle des sacs, la pression augmente. Quelques photos et rires pour se détendre.
0h00 🕛 GO la meute s’étire sous le feu d’artifice et les applaudissements des supporters et bénévoles.
A la sortie du stade dans la nuit épaisse, plus un bruit, les coureurs sont concentrés, l’atmosphère me dit ce n’est pas une course classique.

 

Steph et Fred.

Steph et Fred.

Avec Fred ,on se cale dans les derniers puis on remonte tranquille jusqu au 1er ravito le Syndicat.déja deux bonnes cotes franchies, tout va bien on a plus de 5 minutes d’avance sur nos bases.😊
Nous repartons, le D+ arrive pour de bon et sortons nos bâtons (oui m Begle les bätons…)
On est dans le vif du sujet, cotes infernales, descentes, pierres..la totale.
2em ravito, le col des Hayes 40 em km, le staff en mode hiver toujours vaillant et vive la soupe chaude .
Direction frère Joseph (le saint homme) grande descente grrrrrrrrrrrrrande montée.
11h00 la pluie se joint à nous, un déluge , on sort les sacs poubelle pour se protéger, ca sera toujours mieux que rien. Dernière descente, la belle piste noire détrempée sur lit de cailloux.
Beaucoup de chutes, des coureuses en pleurs , des coureurs dégoutés. Pour ma part 3 belles gamelles dont une dans les pierres, ca calme les ardeurs. Enfin le ravito 60 km, le moral en a pris un coup.
On mange, massage , sieste, le corps souffre. On repart col des Hayes puis Rochesson 82 km , le soleil est revenu. Marie Annick est venue nous soutenir.
On monte, on monte (ca monte quand même les vosges !!!!) 🌲de superbes vues et paysages, ca fait du bien , quelques photos avec Fred , on est pas à 5 minutes.

 

L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
On se détend , on sait que la seconde nuit va être dure.
Elle commence à tomber, le terrain est encore plus exigeant ,grosses montées , descentes de feu ,les cuisses prennent cher.
100km JULIENRUPT , changement de chaussures, petites sieste ,on est frigorifié. Mais enfin les pieds sont au sec.❄️❄️
15 minutes après comment dire.. ???traversées de sentiers plus que boueux ..adieu les pieds secs et vive le trail lol
On est dans le dur , on commence a s’endormir en marchant, Fred me dit on fait une pause.
Nous ne sommes pas les seuls dans cet état, les quelques coureurs croisés au faisceau de la frontale ressemblent à des âmes errantes dans le noir des forêts.
Sentiment très particulier quand on a l’impression d’être à coté de son corps.
Dernier « les Fournelles » 3 °c 7h00 du mat, piètre ravito , plus de soupe…no comment.
Allez faut tenir, c’est interminable, avec Fred on se dit y a plus que 129…
11h00 pour l’apéro, on arrive main dans la main ,une super expérience, autant humaine que sportive.🏁🏁

 

FINISHERS !!!!!

FINISHERS !!!!!

Merci pour vos soutiens, merci Fred pour cette aventure hors norme qui restera gravée à jamais ,ca peut pas s’ oublier.
T as vu on l’a fait …large aux coudes…..😁
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km
L'INFERNAL TRAIL 120km

Partager cet article
Repost0
11 juillet 2021 7 11 /07 /juillet /2021 10:53
24h en bleu !!!!!

24h en bleu !!!!!

Récit Sandrine : 24h du Grand Est
Avec les amis du club, nos supers fidèles supporters, un grand merci à tous d être venus nous encourager et nous remettre du baume au cœur ❤
Ce fut 1 belle et dure épreuve mais les souvenirs resteront gravés car ce genre d' épreuve soude les gens. Une super attention tout au long de la courses, des coureurs, marcheurs accompagnateurs, toujours des mots encourageants. Quel bel esprit! Ça se fait rare. Maintenant je vais dormir 24h 🤣
Motivés 1 !!!!

Motivés 1 !!!!

motivés 2 !!!!

motivés 2 !!!!

Récit Christelle :
Et voilà, 24h de Pont à Mousson terminés. Même si c'était dur, super moments partagés avec les ami(e)s du club, les amis d'Auvergne et les coureurs connus ou rencontrés lors de l'épreuve. Merci aux supporters qui nous ont bien encouragé.
Objectif + de 92 km et si possible 100km réussi malgré le manque d'entrainement, :104,780 km. Maintenant récup
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
La prose à NONO :
Nos amis Auvergnats arrivent la veille à la maison, nous passerons une soirée tranquille.
Nous arrivons sur le lieu, j'essaye de marcher correctement, ce n'est pas gagné,une contracture aux ischios le dimanche d'avant, j'ai boité toute la semaine donc je sens que ça va pas être la joie.
Je vous épargne les blablablas d'avant course et tout le toutim.
24h du Grand Est 2021
 
Go départ à 11h,je pars doucement, j'ai la barre derrière la cuisse mais c'est léger. Un tour, 2 puis 3 et le 4ème...c'est mort je ne peux plus courir, il doit rester 23h30 de course, je fais quoi?
Pour moi personnellement j'ai toujours dit que si je dois abandonner ça ne pouvait-être que sur une blessure, c'est le cas!!!
Le petit diable me dit: Hey Nono, tu vas nous la mettre à l'envers, tu restes sur la piste et tu continues, bon moi j’écoute tjrs(Chris Tell et toute la clique, no comment.)alors je continue.
Là tu commences à faire tes calculs d'enfer, je fais ça au km x par le nombre d'heure =résultat final, oui mais ça, c'est la théorie, en pratique c'est jamais comme ça...admettons.
Bon j'avance mais tiens une nouvelle douleur en bas du tibia, je ne l'a connaissais pas celle-ci, c'est quoi à cet endroit, bon ça va passer(en rêve).
Je m'arrête, je reprends je ne fais que ça, je passe par la case bière, sans succès.
46ème km je m'arrête je n'en peux plus.
Fabienne est là, elle est notre supportrice du jour, son mari, je resterai avec un longggg moment.
Nous avons piqué moult fou-rires tous les 2, aller je vous raconte juste une anecdote: on lorgnait sur un pot de Nutella sur la table, on espérait que la lumière s'éteigne pour le prendre avec du pain, on avait faim, mais alors je suis allé le chercher en boitant, elle explose de rire, la totale discrétion, le reste, ça reste entre elle et moi mais beaucoup de rigolade et ça a fait du bien.
bon 1h30 du matin je suis congelé, je tiens encore 15mn et je me décide d'aller dans la voiture, j'y resterai 5h pas plus autrement je ressortais en esquimau.
Imaginez la sortie, robocop, toujours mal et il faut que je marche un peu, je passerai les 50, ensuite je me dis 51? puis 55 le département ensuite ben j'en sais rien.
Erreur: prendre le départ blessé mais vous connaissez la tête de mule(aucun commentaire les pestes).
Remerciements(je vais essayer de n'oublier personne:tout mon club pour les petits mots gentils, les Foulées Des Roches Marbichonnes(grand merci pour l'accompagnement de Sabine Collard et Sylvain Khamouli sur 6km et à toute votre équipe qui m'avez encouragé et pour votre humour, Patrick pour être venu nous faire un coucou, Amélie la femme d'Anthony,Nathalie Geninet Frédéric Lamulle, Valentin Costa, Philippe de l'organisation pour mon numéro de dossard.
Félicitations: à ma petiote pour son record à 105km, elle a mieux géré qu'au dernier et je ne lui ai mis aucune pression, à mon ami Auvergnat Slyver Doudouche pour son record à 168 et des poussières(je te félicite pas pour l'apéro, je reste ton maître à ce niveau lol) Gérald pour son 1er 24h et qui bat le record du club avec maintenant 160km, Dominique Cable pour sa nouvelle marque à 140(je dois tout faire pour le battre 🙂 ), les 2 kinés qui ont assuré 24h.
point négatifs: aie aie le pire: pas de chrono, la lumière(près de la Moselle, un coup à tomber dedans), le repas du soir(repas de Somalien SANS couverts), rien la nuit, du café le matin c'est bien par contre tu es obligé de boire du café, merde j'en bois pas.
C'est dans la défaite ou dans les défauts que l'on apprend à s'améliorer, je parle de l'orga et de moi-même, j'ai fait une erreur, je ne la referai plus, j'ai fait un bon trail mi-juin, un bon 6 jours fin juin, je ne me suis pas assez reposé pour le 24h, mais je reviendrai sur un 24h, pourquoi pas Albi, hein Slyver Doudouche, bon par contre tu ne me laisses pas poireauter sur le parking en plein cagna(là je sais: tu m'aimes, aller sans rancune) smack
Mon énième tome est fini, comme d'habitude, avec mes mots, mon parler, mes fautes
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
24h du Grand Est 2021
Partager cet article
Repost0
8 juillet 2021 4 08 /07 /juillet /2021 09:37
3 Bleus la tête dans les nuages !!!!!
3 Bleus la tête dans les nuages !!!!!
3 Bleus la tête dans les nuages !!!!!

3 Bleus la tête dans les nuages !!!!!

Récit Stéphanie :
2ème saison du marathon du Mont-blanc pour Lolo, Clément et Sylvain. Fab n'ayant pas été sélectionné sur le 90 l'année dernière, il nous accompagne avec Virginie ! La veille,c'est plâtrée de pâtes, enfin pour les coureurs, nous c'est Pizza de chez Fanfoué, oui on les a sélectionnées nos pizzas, hein Lolo !
Puis réveil (trop) tôt... je ne sais pas exactement ce qui s'est passé à ce moment de la journée... Départ des 3 courageux avec Virginie et Fab pour la ligne de départ. Clément a réussi à gruger en passant du 2ème au 3ème sas.... pour courir en couple avec Lolo 😉. Sylvain est parti 20 minutes plus tard. Fab et Virginie reviennent me chercher, direction le 1er point de rencontre, Le Tour, tout est prévu pour les accueillir ds la plus grande discrétion !
la banderole voyage !!!!

la banderole voyage !!!!

Le couple Lolo/ Clem puis un peu de temps après Sylvain. Virginie l'accompagne un peu.. Pas de pluie à ce moment là. Départ vers le 2ème point de rencontre, la descente de Vallorcine, il y a un groupe qui met de l'ambiance ! Ils passent dans le même ordre (bon Sylvain a pris le temps de prendre des photos en haut des Posettes :-)). On arrive à croiser Sylvain encore 2 fois et là tout va bien encore. Pas de pluie.
 
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021
MARATHON DU MONT BLANC 2021

On va chercher Elena à l'appartement, direction l'arche d'arrivée ! Et là très peu de public ! Normal vu la pluie, le vent et le froid..

le fan club sous la pluie. !!!

le fan club sous la pluie. !!!

les coureurs et coureuses sont frigorifiés ! On voit Clément débouler, qq minutes plus tard Laurent et enfin Sylvain qui a pris un peu plus de temps. Tout le monde rentre directement se réchauffer, dc pas de photo de groupe. Dc voici qq photos tout au long de la course.. dsl, je n'ai pas de vidéos où on entend Virginie encourager ! Clément et Laurent vous en diront peut-être plus 😉. Encore un beau souvenir..

Partager cet article
Repost0
28 juin 2021 1 28 /06 /juin /2021 20:15
motivé le duo !!!!

motivé le duo !!!!

Récit Sandrine

Petit à petit les sites ont commencé à nous reproposer des courses, dont celui des foulées de l'Embanie, qui confirmait le retour du Run'in Park marathon en solo ou en équipe, auparavant exclusivement féminin, il est maintenant ouvert aux hommes. Du coup, n ayant pas trop de copines motivées, j ai proposé à chéri qui m a dit oui.

Donc dimanche, arrivés au parc d'Heillecourt, petit debriefing pour le parcours et le passage de relais. Il y a moins de coureurs que les autres années, mais que des fusées..olala

qu' est ce que je fais là. Il y a 13 solos, 5 duo et 120 équipes de 4 environ. On s'organise avec Dom pour faire chacun 1 tour, pour ne pas avoir trop de temps pour se refroidir et récupérer parce que cette boucle de 3 km avec sa belle côte tue bien quand même. Départ à 8h, je démarre, et on alterne ainsi jusqu à boucler chacun notre semi .

L'ambiance est bonne, toujours 1 petit mot au micro par le speaker à chaque passage de relais..les temps sont affichés chaque tour, je suis régulière, je suis contente, de toute façon je peux pas faire mieux je donne tout. Dom aussi est régulier. On voulait faire le marathon en moins de 4 h ( enfin c'est Dom qui me mettait la pression) résultat 3h47. Remise de notre beau tee shirt et médaille, tout le monde se retrouve pour danser pour 1 vidéo par drone. Dom était ravie mdr .

 

Pendant l'effort !!!Pendant l'effort !!!

Pendant l'effort !!!

Ensuite remise des récompenses, il reste deux marathoniennes solo qui tournent encore.. dur dur Ils appellent les équipes de 4 et récompensent les 1ers équipes femmes, hommes et mixte, pareil pour les duo ,du coup, on a eu notre super coupe en relais mixte . Une belle course et une super organisation. ..suivante...oulala c est les 24h , ça va pas être la même !

très belle coupe pour un très beau couple !!!!

très belle coupe pour un très beau couple !!!!

Partager cet article
Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 51

TOTAL : 148591

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV