Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
23 septembre 2019 1 23 /09 /septembre /2019 09:37
Les bleus à Sion !!!!

Les bleus à Sion !!!!

Trail de Sion récit Nono :

nous étions quelques membres du club à y participer, en essayant de n'oublier personne: Audrey et Olivier, ensuite Laurent Siatka, sur le 31: Ma petiote, Sandrine,Séverine,Fabienne,Gerald,Didier,Dom et moi, je ne crois pas avoir oublié quelqu'un.
Départ à 9h30 pour nous, bien sûr je ne serai pas sur la photo générale car, j'ai oublié le dossard dans la voiture, vite un aller-retour juste avant le coup de gong.
Avant toute chose, je ne suis pas Laurent Béglé donc le résumé sera avec mes mots(moi pas poète mdr), autrement ne jamais oublier que je viens du Hdl donc les virgules et les points, à l'école lors des dictées je devais être près du chauffage au fond de la classe, ça c'est dit !!

 

On comprend pourquoi les bleus sont en nombre !!!!

On comprend pourquoi les bleus sont en nombre !!!!

Etape 2: départ donné, mon ami Dom me dit: on fait ensemble?
oui pourquoi pas, il est mille fois meilleur que moi et je pèse mes mots, bon ben c'est parti, je ferai comme je peux, pour les personnes qui me connaissent bien, j'aime bien faire le con , boire un coup(comment ça un, nonnn)

étape 3:Putain ça va vite le départ, tu es sûr Dom, je ne vais pas tenir moi, nous sommes 3, Eric Friche, Dom et moi, tiens on rattrape Didier du club, moments sympas, ensuite on continue, là je suis bien, Dom un peu moins(je me retourne et lui dit de venir à mes côtés), là tu sens qu'il est moins bien ce jour.

Etape 4:Dom ne me lâche pas, là à cet instant je suis sûr qu'il est moins bien que moi, chose qui arrive, je lui dit de venir avec moi et je le connais sur une autre course(cholloy je crois) il m'avait dit je ne veux pas être un boulet, ok je continue, seul.

 

Le narrateur et sa petiote !!!!

Le narrateur et sa petiote !!!!

Etape 5: lors d'une descente où je me sens particulièrement bien je double Gérald, mon Gégé, il n'en revient pas, moi je le double et je lui dit:, je t'aurai doublé au moins une fois dans ma vie, je rigole, moments amicaux.
Etape 6: je vais finir ma course, avec mes moyens, seul le plus souvent, mais ce n'est pas un problème, oui j'ai marché, bien sûr, j'en ai chié, un grand merci aux bénévoles, je terminerai ce trail en 3h41 pour 933 de d+.

Etape 7: l'after: moments géniaux avec le club, Olivier, tu es allé chercher ma petiote et moi j'ai pris soin de la tienne, enfin en toute amitiés. lolll

Etape 8:visite, visite de la cité des paysages, respect à la personne qui nous as accueilli, très joli à voir malgré les escaliers à monter.

Etape 9: lorsque tu pratiques ce sport, la 1ère chose: ce sont les amis que tu vois et j'en ai rencontrés que je n'avais pas vu depuis longtemps, une rencontre, un mot, un instant

Etape 10:merci Fabienne pour tes mots !!!

Etape 11:lorsque ma petiote se joint à vous pour courir, elle est zennnnnnn.

Etape 12: taggle nono
Etape 13: ps, nous avons visité la cité des paysages sur le site, très très sympas

RECIT AUDREY !!!!!

RECIT AUDREY !!!!!

Aujourd’hui c’était Trail de la Colline, prudente, avec mon binôme du CAN on s’inscrit sur le 15km et comme des bonnes élèves ont fait la reconnaissance proposé par l’organisation et Decathlon. 9km sur les 15km et on se dit que ça va piquer un peu.
Au départ je suis électrique, je n’ai qu’une hâte c’est qu’ils nous laissent partir. Une fois en course, les jambes vont bien et mes inquiétudes sur mes lombaires s’envolent, c’est bon je suis dedans !
Je ne suis pas stressée, je me sens bien alors on y va. On reconnaît les passages que l’on a abordé en reco et du coup, on sait où on va. Les 5 premiers km passent comme une lettre à la poste malgré une bonne petite grimpette qui pique un peu les cuisses.
Arrive mon passage préféré singles en forêt, chemin, de quoi se faire plaisir... alors on se fait plaisir, on garde tout de même à l’esprit qu’il ne faut pas s’enflammer car on sait ce qui nous attends sur la fin et on essaie d’en garder sous les Brooks.
Tout va bien pour nous on gère notre course et on se sens bien, on papote (un peu). Les kilomètres de 7 à 12 passent bien même si la fatigue commence tout de même à se faire sentir. Des passages en dévers, un coup à droite un coup à gauche... ça fatigue.
Et là arrive le purgatoire.. le dernier km avec la montée infernale. En bas on retrouve Olivier. 

Audrey la force tranquille !!!

Audrey la force tranquille !!!

Là la voix de Globigérine Orbulina raisonne dans ma tête et on marche, la montée chronométrée on s’en moque. Le plus dur nous attends, les jambes sont fatiguées et la montée associée aux escaliers sont un vrai supplice. Je sens que mes jambes ne veulent plus avancer, je jure (un peu 😂) je motive les autres, ensemble on est plus forts alors on y va tout le monde se motive... et voilà... les MARCHES. 1-2-3-4 oh là là ça n’en finit pas, les jambes se dérobent, la tête tourne, mais non, je vais pas lâcher maintenant, je mobilise ce qu’il me reste de mental et on se remets a courir... les 500 derniers mètres semblent tellement loin. Mais ça y est, main dans la main on passe la ligne en 1h47. On est fière de notre course, on est fières de nous ! On reviendra l’année prochaine.

Récit Sandrine !!!

Récit Sandrine !!!

Sandrine :

Je ne vais pas vous raconter le parcours ,roulant pour certains 😉,difficile pour d autres .En même temps nos objectifs ne sont pas les mêmes et nos entraînements non plus.
Je ne fais pas partie de la team des grands coureurs,mes objectifs ne sont pas dans la compétition mais dans le plaisir,le bien être et le partage de bons ou comme pour cette course de moins bons moments.
Comme vous le savez peut être déjà, j en ai ch..sur ce trail dans tous les sens du terme...lol et ce à partir du 17 ème km.. mes binômes ne m ont pas lâché malgré ma demande de partir faire leur course. J ai même pensé abandonner pour qu elle puisse le faire mais au fond de moi je voulais finir mais sans être 1 boulet.
Christelle a les moyens de faire des perfs mais garde cet état d esprit qui maintenant se fait rare et auquel je veux rendre hommage.
Séverine, mon binôme pour lequel je peux dire binôme d 1 jour,binôme toujours.
On partage les mêmes idées de la course, et même si on sait qu on ne fera jamais les têtes de course on en est pas moins méritantes.
Il faut faire la course pour soi pas pour le regard ou le jugement des autres.

 
l'esprit ACGV !!!!!

l'esprit ACGV !!!!!

Donc ce compte rendu est plus un hommage à la solidarité, à l esprit sportif,aux
encouragements de tous ceux qui sont venus à notre rencontre, qui m ont soutenu et attendu. Je n ai pas vu tout le monde en haut de cette dernière côte, je n étais plus trop lucide..merci à Séverine, Christelle,Dom ,Olivier, nono, Audrey,Fabienne, Gérald, Manue et ceux que j oublies sûrement.

Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!
Photos divers !!!!!

Photos divers !!!!!

Partager cet article

Repost0
21 septembre 2019 6 21 /09 /septembre /2019 07:35
INFERNAL TRAIL 120km
LAURENT FINISHER 120 km

LAURENT FINISHER 120 km

INFERNAL TRAIL 120 PAR LAURENT !!!!

Après le trail du Mont Blanc en Juin, l’idée de passer à une autre étape fait son chemin. L’infernal 120, un autre monde pour moi. A écouter tous les ultras de notre club, l’idée a germé, pourquoi pas. Fab faisant partie de l’affaire, c’est l’occasion allez zou, le 17 juillet date de mes 55 ans je m’inscris va savoir pourquoi ce jour-là. En tout cas c’est là que les choses sérieuses ont commencé :

Préparatifs :

  • Ennuyer mes camarades de course sur Messenger avec mes angoisses ou juste envie de me faire rassurer. Peu importe « caca mou » a emmerdé son monde tous les soirs Clem et Fab et Tac s’en souviennent.
  • Entrainements   120 kil de rando en Bretagne début aout avec 110 kil à Chamonix en une semaine et 11 000 de D+ et forcément course à pied en guise de repos J
  • 3 semaines avant pas une goutte d’alcool, même sous la pression de Sylvain Mangeneot, à une soirée anniversaire rien n’y fait…. Je veux être de la partie du 120. Question bouffe aussi j’ai fait attention, mais pas la tablette de chocolat le soir NOOOOOON  pas ça ! La cigarette et ben coach Pascal n’étant pas loin je dis rien..... Si ce n’est que pas de clopes avant le début d’aprem faut pas exagérer.
  • Des conseils ?  Je crois que j’ai fait le tour des « ultras ACGV » Jean Luc, JP, Didier et notre Gégé n’ont pas été ménagé.  Sans parlé de Fab mais bon il part pour un temps le Fab et moi pour finir, on ne joue pas dans la même cour.
  • Trouver un pote qui m’accompagne, c’est chose faite avec Jean Jacques que vous avez tous déjà croisé sur les courses. Il prépare la Diagonale des fous et a besoin de volume. Un mec hors du commun d’une gentillesse sans faille.
  • Du matos un nouveau sac et des nouveaux bâtons….ah les bâtons !!!  Carbone bien sûr !!des vitamines plein un sac…n’est pas minimaliste qui veut.
Ce qui se passe dans la tente, reste dans la tente !!!!!

Ce qui se passe dans la tente, reste dans la tente !!!!!

Jour J-1  Saint Nabord : installation de la tente. Sans oublier de laisser une petite place juste devant notre tente pour Fabien Carpentier, sa team et ses 3 campings car. Fab me rejoint et hop 1 heure de sophro…. C’est GENIAL tu fais la course dans ta tête, tu t’y crois, tu t’y vois et même, tu pleures à l’arrivée ( dans ta tête) mais au moins t’as pas mal aux jambes J vu que tu es allongé dans l’herbe. Je recommande la sophro si vous voulez essayer l’ultra sans trop de courbatures et sans fatigue !!!

 

Stéphanie l'ange gardien !!!!

Stéphanie l'ange gardien !!!!

Et là arrive notre ACCOMPAGNATRICE, MAMAN, SOIGNEUSE,  CONSEILLÈRE , AMIE ( ça s’arrête là le reste y’a que Fab qui a eu droit) Stéphanie B se pointe sur le campement. A partir de maintenant tu gères que ta course et Stéphanie c’est l’intendance avec un grand I, elle a assuré tout de A à Z à  tous les ravitos. MERCI Steph

JOUR J gâteau sport recette Gégé dans la panse et hop contrôle du sac.  Stress !! ben oui il est 5H55 et là le mec il te demande «  allume ton portable » «  montre ta bande de sparadrap »  «  souffle dans le sifflet » « ta batterie est où ?  et ta couverture »…5H58  sas de départ.  Même pas pressé on part pour 24H avec le JJ J

J-J, Lolo, Fab !!!!

J-J, Lolo, Fab !!!!

Merde !! il est où JJ ?  il fait nuit tu te retournes et t’en prends plein la vue ….les lumières des autres coureurs en pleine face, mais JJ est jamais loin et ça va durer 26 H  « on trottine » « on marche » « trop vite lolo » et ça papote et ça papote (pas pire que not’poussin et coach lolo)    Tu découpes ta course qu’ils disent les pros. C’est exactement ce que je fais IL FAUT tout couper. Pas en quatre comme les poils de Q. Mais en étape.  Si si je vous assure c’est juste génial, façon marche gourmande à la Juju Algisi  ( le nouveau !!) ; 20.5 km un ravito, 17.5 un autre ravito, 20.5 un autre ravito,  etc etc avec bien sûr un peu de dénivelé, entre chaque ravitos sinon c’est pas drôle, 5800 D+ au total..

En mode cool aux ravitaillements !!!

En mode cool aux ravitaillements !!!

Anecdotes :

  • Bâtons cassés : au km 50, bâtons au pluriel car de toutes manière tu en pêtes un les deux sont inutilisables
  • Bienveillance : Km 60 ton pote, Fab abandonne et intérieurement tu te réjouis tu récupères une paire de bâtons.
  • L’Hermitage des frères Joseph base de vie  tu te poses tu t’arrêtes tu te fais masser tu manges et pendant ce temps ta montre continue à marquer les kilomètres, résultats 137 km au compteur à l’arrivée !! les minutes se sont inversées avec les kilomètres.
Edith, Denis, Christian le team de David !!!

Edith, Denis, Christian le team de David !!!

  • Abandon  KM 90  Ravito Les Tronches tu y penses car grosses douleurs au ventre, elles sont là (les tronches ) Denis Edith, Steph et Fab et qu’ils te gavent de citrate de betadine et de spasfon, un vomis et hop tu repars
  • Abandon 90 km toujours ah j’oublie un bobo inavouable que tu sais même pas que ça pouvait exister ….. un érythème fessier  au sang.  Ton pote le pharmacien et sa copine la pharmacienne ( si si c’est vrai)  te filent une crème apaisante à base d’alcool. Le truc qui te dit, fallait pas te plaindre tellement ça te pique encore plus.
  • 85 kil  ravito Reherey pleine nuit. Tu penses que tu transpires comme pas possible en pleine nuit. Non c’est ma flasque qui est percée.
Avec David !!!

Avec David !!!

  • Avant le ravito de Peutet tu récupères David et son pote sur le 200. Son pote est dans les vap. Il dort à moitié sur un matelas de mousse. Allez hop on se lève dernier ravito dans 2 km.
  • Ravito Le Peutet km 107  là tu y crois, cool reste 15 bornes ça va le faire.  Mais les 15 derniers c’est terrible tu entends la musique de l’arrivée 8 km avant l’arrivée. En fait tu fais que tourner en rond et monter-descendre, monter-descendre- monter- descendre……je suis certain que la dernière partie a été balisée par Michael M.  On se croirait à l’ATH.
  • 8H40 ARRIVÉE Très discrète pour ne pas gêner nos bleus qui se concentrent dans le sas du 30. Notre nom n’est même pas annoncé, rien, pas de commentaire, pas de potes…du coup personne pour voir ma p’tite larme à l’arrivée.   Ah si j’ai une pastille jaune sur le dossard, ça veut dire : « bravo, bonjour vous participez à l’enquête sur les troubles gastriques vous pouvez répondre au questionnaire svp ? »  SUPER enfin quelqu’un qui nous attend.

Récupération toute la préparation a payé. Pas plus de maux ou de fatigue que le lendemain d’une course du dimanche avec tes potes. 

MERCI MERCI  à tous pour vos encouragements et votre soutien tout au long de la course.

 

PS : Oui ?  Si j’ai prévu d’en faire un autre ? quelle question !!!!

Fier de sa veste finisher !!!!!

Fier de sa veste finisher !!!!!

Partager cet article

Repost0
18 septembre 2019 3 18 /09 /septembre /2019 09:34
Une super et superbe traileuse est née !!!!!

Une super et superbe traileuse est née !!!!!

Récit Christelle.

C'est dingue !!! Je l'ai fait. ..mais le plus dingue c'est que j'ai hâte de recommencer !!😂😂
Résumé de Mon Infernal :
Déjà il faut quand même dire que ce fût un déplacement en famille, mon mari et mes enfants ont assisté à la course... pour plaire à tous et car la course n'est pas ma seule priorité nous étions le samedi à Fraispertuy city !! Super journée en famille qui m'a permis de ne pas me faire penser à la suite...
😅 sauf quand le soir je découvre sous le pied : une Ampoule!!😨😨
Nous passons ensuite une excellente soirée à Gérardmer avec Coco et Pascal !! De supers hôtes aux petits soins !! Encore un énorme merci 😘😘

 

Avec Laurent qui vient de franchir la ligne du 120km !!!!

Avec Laurent qui vient de franchir la ligne du 120km !!!!

Dimanche matin arrivés sur le site, je fais mon échauffement lorsqu'au retrait des dossards on me demande ma CI qui est dans la voiture...au pas de course je pars la chercher ...puis me voilà dans le carré de départ avec Stéphane pour la photo. ..Jérôme et Fabrice de l'autre côté de la barrière attendent que Clément arrive pour la photo !! Mais là qui arrive derrière... notre super Lolo !! Déçu de ne pas avoir été annoncé et je le comprend ....
Ensuite Clément ...photo ....et paf. ...départ !!

 

 30km c'est parti !!!! pour les bleus.

30km c'est parti !!!! pour les bleus.

Ils m’ont tous dit de gérer les 20 premiers km, du coup je pars tranquille avec en tête un trail en 3 étapes...la première partie avant le premier ravito me plait beaucoup, paysages splendides, coureurs supers joyeux 🤣j'adore !!
Je sympathise avec Laetitia qui comme moi s’émerveille de ce qui nous entoure. .. en voilà une qui papote, Prend des photos et court !!! On s'est bien trouvés😉 . Au 1er ravito en 1h40 je suis très bien ! Les encouragements de Jérôme et Fab me boostent !!
J'attaque la deuxième partie prudente car le parcours est roulant avec peu de côtes surtout des singles et descentes mais il faut en garder sous la semelle pour après !!
Au deuxième ravito pour 12h le fan club est au complet ( les enfants, Coco, Pascal, Fab et Jérôme ) pour m'accompagner dans la super côte juste après. ...et puis arrive la troisième partie !!
😨 et là vers 24 km de course gros passage à vide!! Ça ne fait que monter. ...monter ...je marche ...je m'hydrate car il fait super chaud...je commence à voir des coureurs qui s'arrêtent trop mal sur les côtés. ..ou même en plein milieu 😱 un vrai champ de bataille !!

 

En plein effort !!!!

En plein effort !!!!

Alors là je repense à la marche Afghane (merci Laurence) je plonge dans ma bulle puis repars et retrouve même un rythme. ..j'arrive encore à courir !!!Ouah. .
Et puis là... avec la fatigue et l'élan je manque de me perdre avec un groupe de 6 personnes, heureusement d'autres nous rappellent !
Oufff🤣
Et puis la voix du speaker retenti dans la forêt et me donne un nouveau coup de boost. ..à l'arrivée je retrouve les enfants qui m'accompagnent les derniers mètres !!!!
Je suis super super super contente d'avoir fait cette course ; super bien organisée dans une ambiance extraordinaire !!
Voilà pourquoi j'ai hâte de recommencer 😜
En plus trop fière d'avoir mes premiers points ITRA.

Poussin is back !!!!!!!!!!!!

Poussin is back !!!!!!!!!!!!

Partager cet article

Repost0
17 septembre 2019 2 17 /09 /septembre /2019 09:54
Les Podiums !!!!!

Les Podiums !!!!!

Récit Alain G :

Voici un petit compte rendu de la course des Vendanges 39ème édition

Avec Fabienne on s’est rendu à Pagny sur Moselle ce dimanche , pour une course qu’on apprécie beaucoup malgré sa difficulté , la course des vendanges , qui cette année entre dans le TSL (trophée sport loisir) comme course bonus. Du coup dès 9h20 il y eu des courses pour les plus jeunes catégories.

Quelques minutes avant le départ nous sommes rejoint par Greg W, qui a aussi fait le déplacement.

10h10, le départ des courses est donné. Il y a la traditionnelle course de 15km, et une du format TSL , soit environ 9km, les parcours se séparant vers le 4ème km. Le 15 km est toujours aussi exigent avec ses quasi 12.5km de montée , faux plats montant , et montée…

Le parcours emprunte principalement des chemins blancs et un peu de bitume sur les 2 dernier km.

Le temps est parfait , les bois bien secs, les bénévoles bien sympa sur les 2 ravitos du parcours et à l’arrivée.

Ici pas de chichi , c’est une bouteille de blanc qui récompense les efforts des coureurs.

Ensuite un tirage au sort avec des coffrets de vin , de bière et 3 chèques cadeau de 60 , 80 et 100 euros !

Remise des coupes au trois premiers au classement scratch et au premier de chaque catégorie.

Récompense aussi au dernier arrivé .

Greg , fini 4 éme au scratch du 15km mais surtout premier senior ! Greg n’ayant pas eu l’info de son classement je suis allé récupérer sa coupe.

Fabienne aussi remporte une coupe en se classant 47 au scratch et première V1.

Je suis classé 31 sur 109.

Fabienne the return of the champion !!!!!!

Fabienne the return of the champion !!!!!!

Partager cet article

Repost0
3 septembre 2019 2 03 /09 /septembre /2019 08:26
Gégé la force tranquille !!!!

Gégé la force tranquille !!!!

Inscrit avec trois copains sur le nouveau format de la TDS (traces des ducs de Savoie), nous avons eu la chance d’être tirés au sort.

Nous sommes donc partis lundi direction Chamonix afin de se mettre en condition. Le lendemain nous sommes allés récupérer les dossards, passés le contrôle du matériel obligatoire, et prendre toutes les infos nécessaires pour la course du lendemain.

 Un petit passage au village expo et nous voilà de retour au chalet pour les derniers préparatifs. Réveil à 1h afin de récupérer la navette pour nous véhiculer jusqu'à Courmayeur où se trouve le départ de la course.
 

le parcours en 3D

le parcours en 3D

4h le départ est donné aux 1785 participants pour 145km et 9100mètres de D+, j'en ai la chair de poule. Je me suis vite retrouvé en queue de peloton car malgré la distance le rythme est très élevé.

Les 50 premiers kilomètres jusqu'à la première base de vie se sont assez bien passés, le flot important empêchant de s'enflammer. Beaucoup d'attente à la queue leu leu permettant de souffler malgré le dénivelé important. C'est après que les choses se complique, direction Beaufort au 90eme km, d'entrée 1500 m de D+ en 10km avec comme dénouement le col du Passeur Pragognan à 2550m (merci aux bleus qui m'avaient prévenu de cette difficulté) puis un enchainement de montées / descentes et un final diabolique avec 1350 de D- en moins de 8km accompagné par la tombée de la nuit.

UN PROFIL IMPRESSIONNANT !!!!

UN PROFIL IMPRESSIONNANT !!!!

 Cette descente à fait du mal à de très nombreux coureurs dont moi au point de m'interroger sur mon possible abandon tant les douleurs dans les cuisses étaient importantes. Des mots de réconfort de Séverine m'ont remis sur pied et je suis donc reparti, mais j'étais sûr que je souffrirai jusqu'à la fin. Heureusement cette fin de parcours est moins sélective mais J'ai dû lutter pour garder le rythme dans les descentes au détriment du plaisir de course que je ressens habituellement.

Le passage de la ligne d'arrivée a été une libération avec une sensation d'être totalement vidé. La TDS est une course magnifique mais très difficile. Les paysages sont à couper le souffle mais il est difficile d’en profiter pleinement tant les sentiers sont piégeux. Le beau temps qui nous a accompagné tout au long de la course, a amplifié la beauté des paysages.

 Les ravitos sont gargantuesques, les bénévoles aux petits soins et l’organisation impeccable. Je recommande vraiment cette course, tant pour le parcours que pour l’ambiance générale, mais il faut absolument être au top de sa forme pour en profiter car cela peut rapidement devenir un calvaire.

Belle, technique, sauvage, exigeante, les qualificatifs ne manquent pas pour décrire la TDS®. Acronyme de « Sur les Traces des Ducs de Savoie », la TDS® relie le Val d’Aoste à la Savoie, à la découverte des villages du tour du Mont-Blanc et des massifs qui les entourent.

 

la pierra Menta magnifique !!!

la pierra Menta magnifique !!!

Parcourir ce terrain de jeu unique, c’est emprunter des sentiers où se mêlent l’histoire et la montagne, la technicité du terrain et la bienveillance de ses habitants. En plus de son traditionnel départ à Courmayeur, en 2019, la TDS® part à la découverte du Beaufortain ! En proposant une traversée des lieux incontournables du massif tels que le Pas d’Outray, avec sa vue imprenable sur la Pierra Menta et le Grand Mont, lieux mythiques du ski-alpinisme, mais aussi Hauteluce avec ses hameaux typiques et sa vue imprenable sur le Mont-Blanc, c’est une TDS® revisitée qui attend les coureurs.

un finisher heureux !!!!

un finisher heureux !!!!

Partager cet article

Repost0
27 août 2019 2 27 /08 /août /2019 11:12

Partager cet article

Repost0
19 août 2019 1 19 /08 /août /2019 10:05
bleues sur bleu !!!!!!

bleues sur bleu !!!!!!

Récit Christelle :

Et bien voilà on l'a fait celui là !! mini-crêtes vosgiennes 13,9 km 450m d+


Après un départ bien matinal 5h00 pour moi je rejoins Nabou pour un départ prévu à 5h30 de Gondreville! Un peu dérangé par Momo qui cherche la brocante😂😂😂 une semaine trop tôt !! Le pauvre il vient de Metz quand même. ..
Nous voilà sur place pour prendre la navette a 7h30 ! Sur place nous croisons Christophe qui fait le 30 et qui monte dans la bonne navette car celle d’après aura bien du mal a partir (démarrage en côte difficile ). Pas vu Clément lui aussi sur le 30.
Notre navette sans problème nous amène au col de la Schlucht où nous prenons le départ à 9h30, le temps de se préparer et de se détendre dans l'herbe de la piste qu'il faudra bientôt grimper !!
Le départ est donné on comprend de suite la difficulté de ce trail très technique mais avec un ciel dégagé et un super soleil on ne peut qu’apprécier !!! Avec quand même un bon vent ...
Le parcours est compliqué mais on ne voit cependant pas passer les 7 premiers km; entre cailloux; singles et paysages splendides nous avançons !! Le ravito fait du bien !
Une partie se fait sur le GR5 ou les randonneurs nous supportent! C'est top!!
Au 9eme j'en est quand même un peu marre de tous ces cailloux j'aimerais dérouler mais pas possible !! Annabelle m'attend un peu puis nous voilà dans la fin du parcours super descente sur les pistes de ski, à fond les ballons ...et la patatras je chute à plat dans l'herbe mais me relève très vite histoire de ne pas me faire doubler, j'essaie de rattraper Annabelle mais elle accélère car elle est contente d'avoir doublé Mr Photo😉. Arrivée en 1h48 je la rejoins en 1h49!!!
Le côté très technique de ce trail ne nous fait pas regretter la petite distance !! Et puis le temps ne sera peut être pas aussi clément l'année prochaine !
Super contente de l'avoir fait! Merci Nabou!

on l'a fait !!!!!!!! la preuve le maillot !!!!!

on l'a fait !!!!!!!! la preuve le maillot !!!!!

les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!
les crêtes vosgiennes !!!!!!

Partager cet article

Repost0
7 août 2019 3 07 /08 /août /2019 07:08
Grégory en plein effort !!!!

Grégory en plein effort !!!!

Récit Grégory :

Inscrit depuis novembre 2018, cette première édition du marathon du grand ballon m'avait tout de suite intéressée: 42kms et 2300 D+. Ce sont nos amis belges qui organisent l'événement. J'avais eu l'occasion de participer à la Chouffe Trail l'année dernière ou tout était réglé comme du papier à musique.

Le programme du marathon est assez simple, on fait 13km sur les crêtes, on descend dans la vallée au 21km, ensuite on remonte un petit col de 5km avant de redescendre une nouvelle fois dans la vallée au 30eme et enfin remonter le grand ballon...direction l'observatoire!

Départ 7h, on court en groupe jusqu'au 4/5eme kil après les écarts se creusent. Les paysages sont magnifiques, le temps idéal. Les organisateurs ont annoncé 88% de singles track et ils n'ont pas menti !!

 

des paysages sublimes !!!!

des paysages sublimes !!!!

Dans la descente menant à la vallée, en regardant le mec devant, je bute et je me prends une belle gamelle..genoux en sang, coude, épaule mal au poignet .. j'avoue pendant 10sec avoir hésité à arrêter. Je suis surtout fâché après moi, après 2 kil compliqués, j'arriverai à reprendre les 2 places de perdues au grès de la montée suivante.

Passage en 5eme position au 30eme kil, les jambes commencent à être lourdes et le plus dur reste à venir. Forcément les 12 kil restant avec 1200 D+ vont laisser des traces, je coince tout simplement. Il me manque des kilomètres cette année et sur cette distance il n'y a pas d'à peu près.. on paie cash. Je coupe la ligne finalement 12ème/282..forcément déçu, mais je sais se qui me reste à faire!!

 

les crêtes !!!!

les crêtes !!!!

Le parcours était tout simplement magnifique, le balisage au top, un suivi live avec 6 pointages, 3 ravitos.. Je vous le recommande. Il a un 42/21/13 et des marches.  L'arrivée est à 7km du départ, des navettes sont prévues pour nous ramener à bon port..top.

le regard vers le prochain objectif !!!

le regard vers le prochain objectif !!!

Partager cet article

Repost0
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 20:25

récit lolo alias Tic

MARATHON DU MONT BLANC 2019 44.5 km et 2700 D+

Notre aventure a démarré en septembre 2018 !! Sur une idée de Toc ( Clem) on s’inscrit Tuc ( Fab) Tac ( Sylvain) et moi (Tic) sur la course du Marathon du Mont Blanc, en équipe afin que nous y participions tous ou pas du tout !  Et là, la chance nous sourit, c’est parmi plus de 10 000 inscrits que notre équipe est tirée au sort.

Dans le même temps je préparais la formation de coach, c’était l’occasion rêvée de prendre la préparation de Clem comme rapport de stage.

Notre we a commencé le samedi par la visite de l’aiguille du midi histoire de faire le plein de globules et pour certains de confirmer qu’ils ont le vertige.

MARATHON DU MONT BLANC

Stress pour moi « faut qu’on aille chercher les dossards !!!!  pfff » plein de monde !! et là les boules on est pas dans le même sas de départ la faute aux point ITRA qui nous mettent le Tac dans le dernier sas …..

Ce samedi c’est la présentation des élites, ils  nous appellent pas,  va savoir pourquoi ! Tant pis nous voilà partis avec le Fab et la banderole à la pêche aux signatures histoire de donner de la valeur à la banderole.

MARATHON DU MONT BLANC

Dimanche la course !!

En fait je vais pas vous refaire le film  vous l’avez vécu grâce aux reportages de Virginie.  Et je dois vous dire que la course est une chose mais tous les accotés que nous vivons avec les bénévoles ET LES ACCOMPAGNANTS font une grande partie de la course…. Merci Virginie, Justin, Côme, Colombe, Mathieu, Sa cousine,  et Stéphanie  B,    vous nous avez fait vibrer et verser quelques petites larmes…….

MARATHON DU MONT BLANC

Sinon la course c’est juste génial…..   tout est magnifique : l’ambiance, les bénévoles, les paysages, le temps, les ravitos, la bière à l’arrivée……

L’histoire retiendra que nous sommes tous arrivés ensemble mais que chacun a géré son repos  comme sa course   !!!

MARATHON DU MONT BLANC
MARATHON DU MONT BLANC

Pour info   les 4 sont partants pour se réinscrire l’an prochain !!!!!

Partager cet article

Repost0
19 juin 2019 3 19 /06 /juin /2019 07:13
un trailer heureux !!!!

un trailer heureux !!!!

Récit Gérald:

Samedi à 1h du matin j'ai pris le départ du trail de la vallée des lacs format 90km suite à l'annulation 2 semaines avant des 24h de trail du lac blanc.

Avec une météo moins pire qu'annoncée, nous voilà près de 400 partis sur un trail digne de ce nom. Relativement roulant sur les 45 premiers km malgré le dénivelé, le tracé c'est compliqué par la suite car roches, racines et autres pièges se sont accumulés jusqu'au bout, mêlé de fatigue et de manque de sommeil.

J'ai suivi les conseils des personnes qui connaissaient le parcours (merci DOM et FAB) et donc je ne me suis pas enflammé pour finalement garder le même rythme du début à la fin et terminer en 15h48 75/390 avec le dessous des pieds en feu

 

 

Gégé le roi du dénivelé !!!!!

Gégé le roi du dénivelé !!!!!

C'est un trail que je recommande (sauf pour le prix) car le parcours est super, et il y a une bonne organisation. Attention il faut être bien préparé car il est assez difficile (1/4 d'abandon) et ou le piège reste la facilité des 45 premiers kilomètres. Comme l'a dit le speaker:"prennez du plaisir mais attention votre trail commence au 45eme km"

 trail de la vallée des lacs

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV