Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 octobre 2019 1 21 /10 /octobre /2019 07:13
Les bleus au trail des lumières !!!

Les bleus au trail des lumières !!!

Le trail des Lumières – 21 km Récit Laurence :

Laurence en toute décontraction !!!!

Laurence en toute décontraction !!!!

Le trail des Lumières – 21 km Récit Laurence :

Ça faisait un bout de temps, qu’on avait envie de prendre le départ toutes les 4 : Céline, Coco, Poussin et moi. Les carmes, les brosses ? On a opté pour le moins loin : les lumières.

RDV 16h15 au stade. C’est dur : l’après-midi est coupée, on tourne en rond depuis le matin, la motivation s’est un peu émoussée.

Poussin déborde d’énergie, elle rebooste les troupes en moins de deux. Allez hop c’est parti.

On arrive largement en avance ce qui nous permet de faire des photos. Coach Pascal est là tout sourire : c’est génial : il nous donne pas mal d’énergie. On croise les garçons inscrits sur le 35 : Lolo, Julien, Stéphane, Julien. Ensuite on retrouve nos bleu.es inscrits comme nous sur le 21 : Sandrine, Dom, Maurizio, Audrey et Olivier.

Maurizio la force tranquille !!!

Maurizio la force tranquille !!!

On a hâte que ça commence : on regarde les coureurs du 35 se planter de chemin dès le départ pour le raccourcir (ah ah ah : il va être plus facile comme ça le parcours) et on a bien envie de faire pareil dans 30 min mais le briefing nous remet les points sur les i.

18h00, enfin.

On se met devant : on sait que les singles vont bloquer très vite si on part pas sur un bon rythme. Alors on se donne dès le début de la course. Malheureusement dès les jardins je perds ma coéquipière : j’appelle : « Poussin ? », 1,5k km et c’est déjà foutu : je vais devoir faire la course seule …

Tant pis je m’y étais préparée. Coach Pascal m’a entraînée à courir sans parler : ça devrait le faire.

Je visais un 10km/h mais les montées sont plus dures que prévu. Je marche trop. Je sais que je serai hors temps au bout de 3km. Je pense à Lolo et je vire ma montre : je décide de courir à la sensation.

Jusqu’au ravito : je déroule bien. Je me sens bien. Je discute quand même un peu avec quelques gars sur la course. Pas une nana en vue … pas d’objectif de poursuite … je m’accroche aux semelles des gars pour mieux voir le chemin. Je pense aux entrainements en forêt avec les 3 miss : ça paye !

Le ravito arrive. Erreur fatale : je m’arrête ! Il est en haut de la montée sur le côté. Ça m’arrête net alors que je n’ai pas pu encore relancer. Les jambes sont coupées, elles ne veulent plus repartir.

Et là des filles commencent à me doubler . Rrrrr j’essaie de les suivre mais les jambes ne suivent plus la tête. La fatigue commence à se faire sentir : ma cheville lâche. Une fois / deux fois. Punaise la 3ème fait vraiment mal. J’en suis à 16 km . Hors de question de laisser tomber. Je serre les dents. Elle part encore une fois … la prochaine course , je teste le strappe ! Et puis tout à coup 6 – 7 filles qui déboulent à fond. C’est la tête qui lâche. Je me dis que j’ai mal géré ma course. Je ralentis un peu. Tant pis ! impossible de les accrocher ! Ce n’est qu’à l’arrivée que Poussin m’expliquera qu’elles étaient sur le 14 ! M…E si j’avais su !

Je prends 2 km pour me remobiliser. Un peu de course afghane pour reprendre le rythme : c’est sûr ça fonctionne !

On est au 18, je pense à Poussin : c’est le moment de se faire plaisir et d’y aller : ça descend. J’accroche les gars devant et ne les quitte plus. Derrière un coureur fait pareil avec moi. On y va, on puise dans les réserves.

Arrivée en 2h13. 9,5 km/h. Pas si mal que ça. J’attends Poussin qui arrive peu après. Elle a fait une belle course aussi.

Direction la voiture. On ramène les sacs à Coco et Céline qui ont tenu jusqu’au bout. On est toute super contentes de l’avoir fait et d’avoir échappé à la pluie !

00h00, je regarde les résultats. J’en reviens pas : 2ème V1 ….Ben on n’aurait peut-être pas dû aller à la voiture …. Je ne sais même pas qui ils ont appelé sur le podium. Tant pis, je savoure et pars dans une bonne nuit de sommeil bien méritée !

Je termine le CR et viens de voir que Christelle a mis le sien : ils se font bien miroir

Laurence

Cristelle en jaune poussin !!!!

Cristelle en jaune poussin !!!!

Récit Christelle :

Trail des Lumières 2019: Pour ce trail le pas de photo mais un compte rendu... partie sur le 21 avec Laurence ,Coco et Céline au départ on regrette presque de ne pas être en duo sur le 35... après un échauffement bref mais efficace sous l'objectif du coach Pascal, on démarre rapidement avec Laurence pour pouvoir échapper à marche dans les jardins.
Après quelques kilomètres je perds rapidement Laurence et me retrouve toute seule dans un groupe qui va plutôt vite, mais je tiens le coup et décide de ne pas les quitter pas trop envie de me retrouver toute seule dans la forêt. Ça monte ça monte ,ça tourne ,j'allume ma lampe je me sens plutôt bien dans la nuit ..le terrain est quand même gras et glissant. Je croise un spectateur qui m'annonce 16e féminine waouh!! Vais je arriver à tenir ce classement 😁
Pas trop possible de regarder la montre mais le ravitaillement arrive à tard... et d'ailleurs je regrette presque d'avoir pris un verre d'eau car il n'est pas super bien placé.
Je panique un peu quand je double le service du 35 je ne savais pas qu'on avait une partie du parcours ensemble mais je suis rassuré et continue.

 

Céline et Coco en mode gestion !!!

Céline et Coco en mode gestion !!!

Au 18e km sur la droite arrive une foule de personnes avec des jambes ,de l'énergie et là toutes les filles commence à me doubler je panique je déprime ,je perds confiance j'ai l'impression de ne plus avancer. Et puis dans un moment de génie je me souviens qu'il y a la distance 14 km voilà pourquoi elles sont toutes malines avec leur débardeur et leurs jambes qui vont si vite!!😂😂
Du coup je continue m'accroche m'accroche la descente arrive j'ai mal partout mais je m'arrache et franchit la ligne en 2h19 super contente... Laurence est là pour m'accueillir mais la plus trop de jambes pour m'accompagner sur les derniers mètres il faut dire qu'elle a tout donné aussi. Céline et Coco arrivent par la suite une petite douche et on rentre se coucher même si on n'a pas vraiment réussi à dormir très vite. Finalement sans regret pour le 35 car on en a quand même chier sur le 21.😉 et pas une goutte de pluie quand même!

Sandrine et Dom :

Sandrine et Dom :

Petit récit Sandrine :
Dom n a pas voulu me laisser courir seule peut être avait il peur que je croise le loup ou le sanglier...lol
Je crois qu'au final il regrette car je n avançais pas assez vite à son goût et quand il m a dit que j avais qu'à m entraîner il a vu la foudre dans ma frontale
J ai trouvé le parcours plus dur que les autres années, surtout jusqu'au ravito.
De toute façon j ai décidé de finir l année tranquillement et lui il n en a jamais assez.
Malgré tout je suis allée au bout de ses 21 km même sans trop d entraînement.

Audrey à la chasse aux sanglier !!!!

Audrey à la chasse aux sanglier !!!!

Récit Audrey :

Trail des lumières, j’étais un peu stressée à l’idée de courir de nuit. Je suis une flippette et l’idée de me retrouver seule dans les bois ne me faisait pas vraiment kiffer...
Je n’avais clairement pas de stratégie autre que celle de finir en un seul morceau. J’embarque tout de même ma couverture de survie et de quoi nourrir un régiment dans mon sac de trail.
Les 4 premiers kms font mal, ça grimpe, ça coince, on marche... difficile de se mettre en jambe.
Au km 3 gros bruit derrière moi, cri de ma binôme et là je me dis « merde elle est tombée » je me retourne pour constater les dégâts elle est toujours debout, les mains sur les yeux raide comme un piquet, on a juste croisé un sanglier, je crois que la pauvre bête (le sanglier hein 😜) n’a pas compris ce qui se passait 😂... ça commence bien... Les sensations ne sont pas les mêmes je ne me repère pas et au final je me dis que ça n’est pas plus mal.
On monte « l’Alpes d’huez » je suis hypnotisée par la danse des loupiottes c’était tellement joli, j’en profite. J’avance coûte que coûte, finalement je prends du plaisir malgré ma fesse qui me fait mal depuis le départ (mais je le savais donc je mets ce paramètre de côté).

 

Olivier jamais bien loin !!!!

Olivier jamais bien loin !!!!

Le ravito au 13eme km arrive tout de même un peu tard. On ne s’arrête pas trop, on est bien. Je reste concentrée (pour une fois on papote pas trop). Beaucoup de chute ou de bobo autour de moi alors je redouble de vigilance. Le 12km nous rejoignent et là ça commence à bouchonner, un peu galère, je ne réfléchis plus j’avance.... km 20 je me tord la cheville... aïe... mon binôme crie pour moi, je ne m’arrête pas car je sais que je n’arriverai pas à redémarrer, je serre les dents, plus que 1km en descente qui me semble une éternité. C’était une belle expérience. J’ai plutôt bien encaissé même si le temps est au dessus de ce que j’avais prévu et n’est pas foufou. Je suis quand même contente de l’avoir fait 😊😊 et de l’avoir aussi bien vécu.

Julien et Laurent !!!

Julien et Laurent !!!

Voici mon 1er contre-rendu en tant que coureur de l’ACGV et pas n’importe lequel car c’est sur le trail des lumières format 35km et pour en rajouter une couche en DUO avec Laurent et Stéphane car on aime bien faire nos propres règles 😜😎

A la base, je ne voulais pas m’inscrire car une semaine après les 30 km du trail des Carmes cela aurait fait beaucoup mais vous connaissez Laurent et il sait être convaincant 🤩🤓

Bon c’est parti, il est 17h30 et nous sommes sous l’arche de départ, l’organisation nous annonce une modification de parcours ainsi que du dénivelé, bon pas grave, de toute façon il est trop tard pour faire marche arrière.

La musique démarre sur le ton de l’UTMB, bon on va se détendre, nous faisons que 35km 😂😂

Allez go, c’est parti, comme chaque année le début de course se fait en montée à travers les parcs et jardins de Laxou afin d’arrivé sur le plateau.

3,5km plus loin et 100m de D+, cela chauffe bien les cuisses et le rythme est bien trop rapide pour moi. Laurent et Stéphane semble à l’aise sur ce rythme du coup je m’accroche. Hop une photo 📷, on sourit et on repart.

 

Stéphane avec le duo de chocs !!!

Stéphane avec le duo de chocs !!!

Voilà, nous sommes arrivés sur le plateau, on rentre dans la forêt avec un sol gras et humide 💦 qui reste très glissant et on commence a enchainé les KM avec Stéphane qui part devant et un Laurent qui reste derrière moi.

A ce moment-là, nous allumons les lampes 💡 car les pièges sol commencent à faire mal aux chevilles.

Nous avons un bon rythme et nous avançons jusqu’au 1er ravitaillement qui arrive au 13ème km.

On prend le temps d’une pause chocolat, banane et pain d’épice et on repart sur un rythme régulier et sur la bonne humeur.

Après plusieurs KM, mon rythme commence à diminuer car je commence à sentir le trail de dimanche dernier 😕, bizarre mais le Coach Pascal me l’avait dit avant le départ.

Les encouragements de Laurent commencent à faire du bruit comme ci un père avait peur de perdre son enfant dans cette forêt noir 😂😂📣

A partir du km18, je commence à faiblir et mes des problèmes intestinaux pointent le bout de leur nez et m’offrent des crampes très douloureuses.

Cela m’handicap fortement et le dernier ravitaillement se fait désirer et je morfle de plus en plus. Laurent continu à m’encourager et je prends sur moi et cela à l’air de fonctionner. Etant pressé d’arriver je regarde de plus en plus ma montre, ce qui peut agacer Laurent 🤬🤯😳

Juste au moment où je commence à oublier les douleurs, on arrive sur plusieurs montées ou vous faites 300m pour manger 80m de dénivelé avec un sol gras et glissant, un vrai calvaire 😕

C’est à ce moment là que nous rattrapons Stéphane et il nous indique un problème au genou mais étant tellement concentré, je ne fais pas vraiment attention à lui 😬

Nous arrivons au plus bas du parcours et toujours pas de ravitaillement, il fait froid et j’en chie de plus en plus 💩💩

OUF, KM25 le ravito arrive, on boit, on mange et on prend le temps, pas trop car on se refroidit vite.

Maintenant c’est au mental et rien d’autre, nous venons de faire les 25 premiers kms et 600 de D+, on repart sur une allure plutôt roulante et plus trop de problème jusqu’au 30ème juste avant la passerelle de l’autoroute chaud, chaud, chaud, mais de doubler des concurrents me rebooste et me motive à finir.

Nous arrivons sur le plateau avec un bon vent bien frais et nous savons qu’il reste 3km de descente pour terminer.

Nous continuons de doubler dans cette pente négative qui tire fortement sur les jambes et le ventre.

Allez Juju, voilà la seule phrase en répétition dans ma tête plus celle de Laurent criant mon prénom 😈😈

Voilà nous terminons ce trail des Lumières 2019 de 36km pour 730 D+ en 4h22.

🏆120/200 au Scratch et 19ème en DUO.

Après l'arrivée, je prends le temps de manger un peu et ensuite je repars avec ma femme pour une bonne douche et un bon repas.

J'apprends grâce à Laurent Begle que Stéphane termine dans la douleur et je lui souhaite un bon rétablissement.

Et car je suis certainement sado-maso, ce dimanche j'ai enchainé sur une marche gourmande et toujours avec Laurent 😅😂😂😂😂😂

Merci de m’avoir lu 😁

PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!
PHOTOS COACH PASCAL !!!!

PHOTOS COACH PASCAL !!!!

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV