Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
22 octobre 2018 1 22 /10 /octobre /2018 18:03
Romain à Amsterdam.

Romain à Amsterdam.

Petit résumé de ma course sur le Tcs Amsterdam marathon.
Après une nuit en Belgique vendredi soir, reprise de la route direction Amsterdam le samedi matin, midi nous voici au stade Olympique pour récupérer les dossards. Déjà un monde de fou de partout 45000 coureurs pour le week-end ça fait du monde, une ambiance super sympa un marathon expo sympathique aussi. Une fois le package récupéré direction l’hôtel dans lequel nous allons séjourner jusque lundi matin. Dépose des bagages puis hop direction le centre-ville pour une petite balade et la découverte de cette magnifique ville, que c’est beau une atmosphère de zénitude, des vélos partout des gens cool des belles boutiques des senteurs d’herbes de Provence dans toutes les rues c’est vraiment surprenant. Un plat de pâtes avalé est direction le lit car demain c’est le Jour J, est comme d’habitude face au marathon, il faut rester humble tout peut arriver en un rien de temps ça bascule tellement vite que la prudence est de mise, il faudra être régulier et répondre présent.
7H le réveil sonne hop il faut y aller un peu de gatosport, un thé ,de l’eau. Nokage des endroits sujets à frottement et hop c’est l’heure de quitter l’hôtel direction le départ du monde, du monde et encore du monde une super ambiance dans le stade avec une armée de Kényans qui vont se disputer la victoire 9h30 booom c parti, très vite accompagné de mon pote Jérôme on imprime une allure plutôt pas mal environ 4’ au 1000 jusqu’ au semi nous resterons ensemble à quelques mètres mais malheureusement un peu dans le dur mon pote doit ralentir un peu. Sur la lancée j’essaye de maintenir le cap j' avale les kms 25 30 tout va bien mais arrive le 35 et là ça commence à se compliquer, les crampes me guettent les 7 derniers vont être longs. Le vent et le circuit pas si roulant que ça sur la fin vont avoir raison de nombreux marathoniens, c ‘est l’hécatombe je double et je slalome entre les coureurs qui tombent de ceux qui s’arrêtent pour tirer les crampes. Quand les miennes arrivent je lève le pied dès que je peux je relance mais c’est dur. Cette fois ci le mental aura une fois de plus fait la différence. Je m’accroche et je limite les dégâts, me voilà au 4ème je rentre de nouveau dans le stade pour franchir la ligne un peu sous les 2h52 pas mécontent du temps vu la fin difficile. Quand j’arrive, j’apprends que le double recordman du monde Bekele qui menait la course a connu la même galère que moi sur la fin et qu’il a abandonné au 40ème comme quoi le marathon ce n’est jamais une chose facile. Maintenant place à la récupération en ville 🍺🍺🍺🍷🍷

TCS AMSTERDAM MARATHON
TCS AMSTERDAM MARATHON
TCS AMSTERDAM MARATHON
TCS AMSTERDAM MARATHON
TCS AMSTERDAM MARATHON
TCS AMSTERDAM MARATHON
TCS AMSTERDAM MARATHON

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV