Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
12 septembre 2018 3 12 /09 /septembre /2018 10:43
COOL COMME DES SUISSES !!!!

COOL COMME DES SUISSES !!!!

Récit Nono:

Bon, ben je m'y colle alors à ce résumé(tome), avant de commencer à vous raconter nos aventures, prenez une chaise , ensuite je vais essayer de ne pas vous le faire vivre en apnée.

Tout d'abord les points négatifs et les positifs, on commence tjrs par les négatifs:
les km pour se rendre là bas, entre vendredi et dimanche soir, nous avons fait 1010km,( ça pique),les rues en Suisse non répertoriées sur le gps et 90% des rues se terminent en strasse,le 2ème hôtel, le Berghaus Rauslauenen(à tes souhaits), il fallu trouver une dame(imaginez après le marathon ma patience)Portugaise habitant en Suisse et parlant Français qui nous dit c'est en haut du téléphérique(aucune indication), les ravitos, que du sucré, donc forcément j'ai crépi la nature, dommage. Enfin le "bordel" pour le petit train pour retourner en bas dans le village, tout simplement nul.
les+:nos retrouvailles avec nos amis Suisses, le must,la beauté des paysages, les bénévoles, le marathon en lui-même, la gentillesse des gens malgré le problème de la langue, aller c'est parti car c'était juste l'introduction.

Nous voilà donc parti pour ce marathon de la Jungfrau, sans aucune préparation(80km pour moi en août juste en footing because moult blessures)de nous 2, juste un semi une semaine avant, ça va piquer.
Départ en voiture à 12h15, en Franca ça a été mais alors chez eux vogue la galère, des bouchons à Bern à n'en pas finir, on a rendez-vous avec Emma et Stéphane à 19h au restau, j'envoie sms c'est juste impossible, on arrive au dossards à 19h30 et il faut être à l'hôtel avant 21h sachant qu'il y a 35' de route.
On est déçu, en plus on n'a pas mangé mais ouf il y a un restau à 100m du lieu de couchage.

Bon pas de salle de bain ni de toilettes dans la chambre, tant pis c'est pour une nuit mais très mal dormi, bref passons.

Réveil à 6h30, le petit déjeuner rapide, on se prépare, vite, il est 19h30, le temps d'arriver, de trouver une place, de mettre un sac de dépôt dans le camion et le départ est à 8h30, ça va speeder mais on arrive à 8h15, nickel, sms de Emma qui me dit qu'elle rentre dans le sas,la bonne gueule c'est gentil mais lequel celui des 5h, 5h30, re sms, elle est dans le 6h30, zou on va lui faire un bisou et on avance un peu, je sais qu'elle nous rattrapera dans les montées.

Départ donné avec les joueurs de cors, un boum de feu d'artifice et nous voila parti, bon je fais cette course comment, je cogite un petit peu, c'est la 3ème fois, la 1ere je l'ai faite en 2012 lors de mon défi de 12 marathons dans l'année, c'était mon 10eme et j'avais mis 7h03, en 2014 une maladie qui avait duré un mois mais j'avais couru quand même et terminé en 6h50, ce coup-ci je m dis: il y a 2BH, une au 30eme à faire en - de 4h10 et une en 5h35 au 39ème, bon pour l'instant je suis à côté de la petiote.

On restera ensemble pendant 14km ou presque car je m'arrête pour faire les photos donc je re cavale plus vite pour revenir sur elle. Au 14eme une montée elle lâche et me dit vas y, ok je fais ma course, parfois je me retourne pour voir si je l'a vois, ce qui se produit 2 fois, je continue pour raid photos, non mon marathon pardon.
Il fait super bon, environ 14 degrés, parfois frais, mais nickel, je prends tous les ravitos mais burk du sucré donc forcément je serai 2 fois malade mais pas grave.

25eme km, pour l'instant j'ai bien géré, je guette si je vois Emma car je sais qu'elle tourne bien, pas d'Emma et pas de petiote,pouahhhh le mur,il n'a pas changé, wahouuuu ça pique mais là je marche d'un bon pas et je doublerai au moins 100 personnes et j'arrive en haut, mis à part les cuisses et mon talon d'achille, ça va.

30eme km, je passe 43' avant la Bh, génial c'est tout bon mais je sais que le graal arrive, on passe dans de somptueux villages,bon ils ne sont pas au niveau zéro, faut pas rêver, le public est top et les encouragements aussi, je passe près d'une terrasse d'un café et je tends la main au gars qui boit une bière, il me tend celle-ci(le malheureux), je bois une grooooosssse gorgée mdr et je lui rends(non pas vide ptdr).

Les joueurs de cors.

Les joueurs de cors.

Je continue mon safari photo et on va arriver près des joueurs de cors, soir le 39ème km et là j'entends les battements de coeur, je regarde mon cardio=140 mais je cherche de l'air, je n'arrive pas à respirer, il faut que je fasse une pause.
je repars 10m, je m'arrête, essoufflé, on me double, grrr.

Une côte, comme vous en voyez dans les films de montagne, celle où tu te dis que vu la grosseur des gens, tu vas en chier et tjrs pas d'oxygène, on est à peu près à 2000m, j'en chie.

Ah le fameux joueurs de cornemuse, je le filme en pensant à Dany de caf, ok, je repars, légère descente et...ça remonte et on descends vers le lac, ça sent bon l'arrivée, aller encore 300 mètres et là,une main qui prends la mienne, arffff je rêve, c'est la petiote, la vache elle m'a eu en ligne de mire, bravo la petiote tu as gérer et tu vois les Bh tu les as eues.

juste avant le drapeau, j'entends aller Nono(quoi quoi je suis connu en Suisse lol)et c'est Stéphane qui nous encourage, on passe la ligne, une bière(qui ne passe pas), le tee shirt de finischer, là je vois Emma qui...a abandonné.

Je suis triste pour elle, je lui donne une gourde jungfrau , elle sourit, de là on repart après la longue attente en petit train jusqu'à la gare d'interlaken où je suis garé tout proche.

Ce soir nous sommes invités dans l'appart de nos amis avec au programme une fondue, alors là je ne vous raconte pas le délice.

mais avant ça il faut aller à notre hôtel, qui se trouve à 40' environ, seulement on ne trouve pas l'hôtel, après moults moments à chercher, une dame nous dit c'est là, en haut d'un téléphérique, quoi, on monte là, Stéphane nous dira: 7km pour 700 de d+, ouep ben en voiture je regarde pas le paysage là, si je me loupe je vais dans le ravin et si je croise quelqu'un, ben euh...j'espère pas car on ne passe pas à 2.

Ouf on est arrivé, il est 19h30, vite la douche, le panorama est juste grandiose.
Vite il faut redescendre avant la nuit autrement on meurt dans la descente.
arrivé après de nombreux sms chez les amis vers 21h, le bonheur d'une soirée partagée avec eux, de nombreux fou-rire, et on repart vers minuit(un énorme plaisir et un énorme remerciement pour cette soirée avec des échanges de produits locaux lol).
Direction notre hôtel, brrr la nuit, les virages, la côte, la totale quoi, bon zou dodo, on dit que l'on viendra au petit déjeuner vers 9h, pfff tu penses, réveillé à 7h.
Douche , on petit déjeuné et on va faire une rando décrassage qui devait faire 50mn se fera en 2h15 car c'est trop beau, en plus les jambes vont bien des 2 côtes.

Bon il faut repartir, départ 12h15, encore des galères avec les routes et le gps, on arrivera à la maison vers 18h, crevé mais heureux de notre weekend.

Nous terminerons ce marathon en 6h10'58" pour être précis, pour moi c'est mon rp ici, battu de 40mn et la petiote pour une 1ere, elle a fait fort, respect.

Voilà mon 34eme marathon est terminé(clin d'oeil à Fabrice H-et pour son tacle gentil par rapport à son 200kil de l'infernal), maintenant nous sommes en vacances vendredi, nous partons en Guyane lundi où nous savons déjà que nous allons vivre de merveilleuses vacances avec un départ de fusée Ariane et...un semi marathon à Roura.

Bon courage pour la lecture et merci à vous toutes et tous pour vos encouragements.

Nono

marathon de la Jungfrau

Ouf on est arrivé, il est 19h30, vite la douche, le panorama est juste grandiose.
Vite il faut redescendre avant la nuit autrement on meurt dans la descente.
arrivé après de nombreux sms chez les amis vers 21h, le bonheur d'une soirée partagée avec eux, de nombreux fou-rire, et on repart vers minuit(un énorme plaisir et un énorme remerciement pour cette soirée avec des échanges de produits locaux lol).
Direction notre hôtel, brrr la nuit, les virages, la côte, la totale quoi, bon zou dodo, on dit que l'on viendra au petit déjeuner vers 9h, pfff tu penses, réveillé à 7h.
Douche , on petit déjeuné et on va faire une rando décrassage qui devait faire 50mn se fera en 2h15 car c'est trop beau, en plus les jambes vont bien des 2 côtes.

Bon il faut repartir, départ 12h15, encore des galères avec les routes et le gps, on arrivera à la maison vers 18h, crevé mais heureux de notre weekend.

Nous terminerons ce marathon en 6h10'58" pour être précis, pour moi c'est mon rp ici, battu de 40mn et la petiote pour une 1ere, elle a fait fort, respect.

Voilà mon 34eme marathon est terminé(clin d'oeil à Fabrice H-et pour son tacle gentil par rapport à son 200kil de l'infernal), maintenant nous sommes en vacances vendredi, nous partons en Guyane lundi où nous savons déjà que nous allons vivre de merveilleuses vacances avec un départ de fusée Ariane et...un semi marathon à Roura.

Bon courage pour la lecture et merci à vous toutes et tous pour vos encouragements.

Nono

marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau
marathon de la Jungfrau

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV