Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
14 juin 2018 4 14 /06 /juin /2018 18:45
24H DE CHAMPIGNEULLES SOLO !!!!!!
Michaël 29ème 151km200

Michaël 29ème 151km200

Récit Michael : La 1ere édition m’avait tenté, mais j’étais sur un autre objectif trail.
La 2ᵉ fut la bonne.
Inscrit en solo, j’avais néanmoins la chance de faire partie de la fratrie bleue.
Des personnes plus adorables  les unes que les autres, qui vous déballent le tapis rouge dans le QG, qui pensent à tout ! qui prépare le terrain, monte et démonte  les installations éphémères  
Tous ces gestes d’encouragements et de solidarités incessants qui ont jalonnés mon parcours.
Je me douté de l’issue de la course, mon manque de préparation, ma fatigue actuelle m’envoyai vers une course pénible,
j’y été préparé mentalement, elle le fût !
Le plan était de courir le marathon à faible allure et de faire le point ensuite,
le point fût vite fait ! 3 h de course couru à allure plus faible que prévu et déjà dans le dur.
On se met donc en mode survie, on marche, on court, impossible de courir plus d’un demi-tour, on fait le dos rond, on optimise ce que l’on peut, le temps de ravitaillement, on prend les victuailles et la boisson à la volée.
Le repos, on prend le minimum de temps d’arrêt sinon on ne repart plus, et on fait le compte à rebours, on sectionne le temps, on se projette à très court terme, step by step !
Les ennuis s’accumulent, forcément, la pluie a fait son œuvre les ampoules sous les pieds arrivent de bonne heure elles éclaireront mon chemin toutes la nuit !
Des problèmes rénaux viennent corser le tout dès la 4eme h, donc vous m’avez forcement vu faire une pause pipi( sur la base de 20h de course, sachant que je ne pouvais pas faire plus de 2 tours sans me soulager, j’ai dû m’arrêter une cinquantaine de fois, c’est pour ça que j’ai marché toute la nuit, pour pas être vu!)

Malgré tout, les heures défilent, la bienveillance de tous les bleus et le soutien inconditionnel de mon épouse me permette de terminer ce 24h frais comme un gardon !
Nul doute que cette épreuve restera graver dans ma mémoire !
Un grand merci à tous les supporters venus en nombre tout au long de ces 24h nous soutenir !
Et un grand bravo à tous les bleus en solo ou en équipe qui ont dompté cette épreuve !

Michael

Fabienne 47ème 136km080 4ème féminine !!!!

Fabienne 47ème 136km080 4ème féminine !!!!

Récit Fabienne G :

Pour mon CR des 24h, je tiens aujourd'hui à remercier et aussi féliciter de façon générale :
Les bénévoles et l'organisateur de cette magnifique course. Tout était parfait https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/fc2/1.5/16/1f452.png👒
Mes amis de l'ACGV qu'ils aient participé en individuels ou en équipes ou qu'ils aient pour ce week-end été supportaires. Vous êtes formidables https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/fc4/1.5/16/1f3c3_200d_2642.png🏃https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/fc5/1.5/16/1f4aa.png💪
Mes amis coureurs, ou non, présents également sur cette course.
Ma collègue et l'ensemble des résidents de l'EHPAD où je travaille pour le soutien et les encouragements à distance .
Tous mes amis et ma famille que j'ai rencontré sur ces 2 jours ou qui m' ont envoyé des messages.
Mon mari https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/ff3/1.5/16/2764.png
Tout comme les ondes dans l'eau qui élargissent constamment, vous avez créé autour de moi un formidable moment de partage, de solidarité et de bonheur.
C'était un immense plaisir d'être avec vous tous à Champigneulles ce week-end.

Jean-Luc 51ème 134km820

Jean-Luc 51ème 134km820

Récit Jean-Luc :

Je m'étais inscrit sur cette épreuve pour essayer au moins une fois (quand on a pas tout essayer on a rien essayer) 24 h  à courir où marcher sur un circuit fermé, tout le contraire de ce que j'aime et en plus à petite vitesse et sans dénivelé c'est pas mon trip.

Pour moi tout à commencer par une deuxième déception après le forfait de Jean Pierre c'est celui de Denis qui à force de s'entrainer comme un damné s’est blessé quand il ne fallait pas, 2 piliers de l'ancien groupe de trailers fous (séquence  nostalgie ). Même en m'entrainant à vitesse très lente 9 km / h j'étais encore trop rapide, un 7, 5 km / h est plus adapté pour durer 24 H. 

Toutes et tous sont là au retrait des dossards, tous souriants, les filles sont belles et en pleine forme avec toujours ce sourire et cette joie communicative qui les caractérise bien, le coin des équipes relais est en place et les individuels comme moi sont plus dans leur bulle, l'ambiance est lancée pour 24 H. 

Top départ avec un soleil resplendissant et une grosse chaleur annonçant peut être des orages, les tours s'enchainent tranquillement  et à chaque passage devant le stand de l'ACGV c'est fête avec des encouragements et des " allez Jean Luc "qui booste. Une quarantaine de bornes en essayant d'aller le plus lentement possible, j'essaye de me caler dans le rythme idéal de NONO,DOM et Dédé les 3 daltons qui ne se quittent pas, je vais déjà trop vite, Mika est dans sa bulle, Didier dans une autre, Fabienne semble très à l'aise, Sandrine et Christelle ont encore le smile. 

Nous sommes doublés régulièrement par tous les membres des relais ACGV qui ne sont pas avare d'encouragements (merci encore ça fait du bien), avant que je fasse une pose d'un quart d'heure dans l'herbe, ensuite un bel orage nous accompagne et nous fait barboter, cette pluie me fait du bien, la course continuera et je marcherai beaucoup avec Mika et toutes la troupe jusqu'a 100 kms.

 

Là DODO pendant une heure, reprise des hostilités en alternant marche  et un peu de course, Christelle viendra me réconforter  dans une phase moins bonne, je repars, je retape dans le dur. 

ReDODO pendant une heure et demi, envie de fermer les yeux, je reprendrai la course et après  3 tartines de confitures et 2 cafés très sucrés que j'avalerai goulûment alors que j'étais saturé par les ravitaillement classique, je repart avec un mental bien remonté et recommence à courir alors que je me trainer à marcher, j'ai remis la machine en route et elle ne s'arrêtera plus jusqu'au tour final des 24 H, preuve une fois de plus que ce sont souvent des détails qui font tout ( mon expérience d'Ultra Trail  parle), et rebelote les encouragements sont toujours au passage du stand ACGV ( quel pêche ils et elles ont) même les autres stand à côté connaissent mon prénom à force de l'entendre, dans les dernières heures je verrais mes camarades dans l'individuel souffrir, Mika, Didier, Nono,Dom,Dédé,Sandrine,Christelle, même Fabienne marche à faible allure et moi je suis reparti, je trottine et marche, j'ai mal pour eux. 

Les 24 h se termine en 134 kms et 820 m pour moi et j'en suis désolé mais j'ai sans le vouloir pris la 51éme place que NONO avait dans le viseur, Monsieur NONO 51. Pour te faire plaisir MON NONO ,comme j'ai fait le même kilométrage que la 50éme, je devrais être 50éme également ce qui te donne la 51éme place de droit.

Bravo à tous, vous êtes toutes et tous des champions.

Nono 52ème 133km560

Nono 52ème 133km560

Récit Nono :

Bon alors je commence par quoi pour ce résumé des 24h, allez zou par les remerciements.
d'abord merci à nos amis Auvergnats d'être venus partager ce 24h avec nous.
Merci à Philippe pour ce 24h, je n'ai pas fait partie de l'organisation mais je sais que ton équipe et toi vous avez fait fort pour que l'on soit bien.
Merci à toute l'équipe de bénévoles qui ont été formidables comme en 2016
merci aussi à vous toutes et tous les amis avec qui j'ai partagé ce moment..
Merci à maman (bon elle n'est pas sur fb d'être venu nous voir, merci également aux filles de caf et Carmen pour leur message.
c'est parti:
départ 11h zut c'est l'heure de l'apéro ça,lol.
Je démarre comment, avec un claquage et une côte cassée? Bref je suis là et je vais faire comme je peux.
c'est parti:
24?oh putain Philippe je suis mal, mais bon je , enfin nous sommes là donc je ferai avec.
go blablabla c'est top départ, avec Dominique et André Vachon qui resteront avec moi de nombreuses heures.
arf j'ai oublié de citer notre club qui a été top au niveau encouragement ainsi que Sabine et son club et un couple de retraités qui ont été géniaux et Béatrice Patizel, bon bref je vais en oublier, reprenons nos moutons.
Donc je commence la course avec mes 2 compères avec qui je resterai wahouuuuu presque tt le temps et avec qui j'ai partagé des moments qui m'ont touchés, bon pour boire une bière avec eux c'est pas gagné pfff, trop sérieux les 2 là, Dédé je t'adore, Dom un peu moins lol.
bon on enchaine les km,au bout de quelques km le mollet hurle, je passe devant mon club et je demande si on peut me strapper, merci mon Laurent, ça a tenu jusqu'au bout, merci à Dom aussi pour la nok https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/fa5/1.5/16/1f642.png:)
Je enfin j'essaye de décider Dom et Dédé de courir à "ma façon" c'est à dire de courir d'un point à un autre,on court jusqu'à l'arbre avant la montée et ensuite on marche et on repart, nickel on est bien.
on enchaine , on se parle, parfois non, mais pas besoin de parler, on se comprends, magie de la course, oui certainement.
j'ai peur que le mollet de tienne pas, si il faut, dom plaisante avec moi et me touche la côte ouf c'est l'autre côté, dans ce résumé, bcp de point positifs et un peu de négatifs bien sûr, je vois la petiote qui me dit je vais me reposer dans la voiture et Sandrine également, bon les pestes n'écoutent rien, là je suis mort.
c'est mon 4ème 24h, mon record c'est 125 km le 1er, au niveau perf, je ne suis pas un géant mais au fond de moi, très loin je me dis pourquoi pas battre pas ce rp si et seulement si mon mollet et ma côte peuvent suivre.
mes autres 24h je me suis couché,1h ou 2 ou pire 8h dans ce même 24h il y a 2 ans où j'avais fait 80km agonisant, aller, tais-toi et avance.
ok lors du parcours tu avances, seul ou pas seul mais souvent avec Dominique, wahouuuu top lors du passage devant le club et un couple d'anciens terribles qui disaient aller Dom et Bruno, des moments intenses, bon bref je suis là, je me dis: il me reste tant à faire pour battre mon rp,jouable, mais il ne faut pas que je m'arrête, pfff 24 heures une nuit blanche, en général c'est en bringue que je peux tenir ça https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/fa5/1.5/16/1f642.png:).
juste un moment de fatigue, je vais me poser 15mn,j'entends Dom dire, 101 km et moi j'en suis à 105 et j'entends dire le barbeau il a voulu jouer les beaux, grrr enfoiré.
aller je repars... en crabes, c'est horrible de repartir les 1ers 200m sont handisports et ensuite ça va mieux, je marche et marche et dom me demande ce que j'ai mangé ptdr,.
je cogite je peux arriver à battre ce rp, pour moi, tant du kilo et tu y arrives, c'est bon si le mollet tient c'est gagné et apres?130,wahouuu marie annick du club me dit tu vas y arriver?oui Marie je fais tt pour, j’avance, je fais comme je peux, rp battu, aller j'essaye 130, mon rp est à 125, là le zombie avance, aller une nuit blanche c'est bon j'ai réussiiiiiiii, trop content 134 km record perso, l'état on en parle ps, merci Dom pour la nok, je sais tu ne m'aimes plus, moi si, tu sais pourquoi, grand merci à vous ttes et tous, je termine 52eme sur 163 au départ, merde un pote du club me chippe la 51eme place et merci à Jean -Pierre pour le km partagé ensemble, total: 133.960km , ma petiote terminera avec 92.080lm à la 111eme place, juste devant Sandrine https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/ff8/1.5/16/1f61b.png

Dominique 65ème 122km220

Dominique 65ème 122km220

Récit (petit) de Dominique par Sandrine :

Il a fait sa course avec ses potos Dédé et Bruno...il a eu un p'tit coup de mou mais a quand même bien géré sans se poser et a bouclé 122 km. Il espérait battre son record de 133 km et est un peu déçu. La prochaine fois (et oui il faudra revenir pour battre nos records) il m’écoutera et se reposera un peu, pour mieux repartir.

 

Didier 75ème 115km920

Didier 75ème 115km920

Récit Didier L :

Premier 24 heures pour moi. Je partais dans l'inconnu pour cette course. Pas de dénivelé, passé plusieurs fois au même endroit, bref, beaucoup d'incertitudes. J’avais prévu un tableau de marche, mais au bout de douze heures de course, ce tableau a été vite oublié. Ma motivation a été renforcée par les encouragements des bleus à chaque passage devant le stand de l' ACGV. Après douze heures, les jambes sont devenues lourdes, le dos me faisait souffrir (terrain dur), les premières ampoules sont arrivées, bref je commençais à taper dans le dur. Un grand merci à Christelle pour le massage qui m'a bien requinqué pendant plusieurs tours. Le moral était bon, mais la carcasse ne suivait plus. J'ai marché une bonne partie de la nuit (pour finir). Arrivé au 115éme km, stop, stop. Il restait encore 25mn de course, mais cette fois c'était l'arrêt définitif.

Objectif de 120/130 kms était trop loin pour continuer. En résumé, une course beaucoup plus difficile qu’un trail de même calibre en kms. Pour finir, félicitations à tous les participants de l'ACGV. Une super ambiance, des encouragements à gogo, des filles avec un podium plus que mérité, Résultat 115,920 et 75éme.

Séverine 112km140 79ème Sandrine 113ème 85km680 .

Séverine 112km140 79ème Sandrine 113ème 85km680 .

Récit Sandrine W Pour elle et Séverine:

On l’attendait cette course.. Après l’avoir vécu en assistantes avec Chris Tell il y a 2 ans...on a été bluffé par l’ambiance qui y régnait, ce qui nous a convaincu de le tenter en individuel.
Pour ma part j’avais hâte d’y être, de me retrouver avec chéri, les amis ,les copains du club et tous les autres , me plonger dans cette ambiance et enfin tester mes limites.
Le jour J l’effervescence est à son maximum. On se retrouve avec les individuels, on s’installe et on va dire bonjour à nos équipes bleues...tout le monde est chaud patate.
11h le top est donné, un bisous à Dom qui part faire sa course et je pars avec Séverine Bayeul, on essaie de gérer pour faire course commune au maximum afin de papoter et faire que les tours passent plus facilement.
Ce fut le cas un bon moment, il faut dire qu’on ne s’ennuie pas avec Séverine. Tout le monde y passe, on rigole beaucoup et nos sourires nous ont valu beaucoup d’encouragements de la part des coureurs mais aussi des supporters. On a bien tenté de faire des plans sur la commet en disant là on court, là on marche…mais au final on l’a fait au ressenti chacune reboostant l’autre. ..Vu mon état c’est surtout Séverine qui m’a boosté. J’avais un point qui me comprimait la poitrine et m’empêchait de boire et manger...j’ai résisté un moment, ayant même essayé de me remotiver avec un super massage de Chris Telle (Gros merci). Finalement je prends la sage décision d’aller m allonger un peu. Cela m’a fait du bien. Le point est passé doucement et j’ai repris la course ou plutôt la marche avec Christelle et de temps en temps Séverine qui avait une pêche d’enfer. Ou une réaction à la cortisone https://static.xx.fbcdn.net/images/emoji.php/v9/f29/1.5/16/1f602.png😂lol.
Au final 112 km pour Super Séverine et 85 km pour moi..
Quant à chéri. .il a fait sa course avec ses potos Dédé et Bruno...il a eu un p'tit coup de mou mais a quand même bien géré sans se poser et a bouclé 122 km. Il espérait battre son record de 133 km et est un peu déçu. La prochaine fois (et oui il faudra revenir pour battre nos records) il m’écoutera et se reposera un peu, pour mieux repartir.
En tout cas cette expérience c’est que du bonheur. Je n’ai pas vu les 24 h passer. D’ailleurs j’ai quelques trous de mémoires sur certains moments de la course. Il y a des km que je n’ai pas vu passer entre le 45ème et 70ème. .je pense qu’on est un peu en mode machine.
Pour finir, un grand bravo à toutes et tous, à l’organisation et aux bénévoles et merci à tous ceux coureurs ou non qui nous ont encouragé.

Christelle 111ème 91km680

Christelle 111ème 91km680

Récit Christelle : La 1ère image qui vient à l'esprit quand on parle d'un 24h, c'est le hamster qui tourne en rond (pas le poisson rouge parce que nous, on se souvient de tout : de chaque tour, de chaque montée, ... et nos jambes aussi s'en souviennent), mais c'est bien plus que ça, il faut le vivre pour comprendre.
Qui a eu cette idée folle, 1 jour d'inventer cette course ? Et qui, de l'inventeur ou du coureur, est le plus fou ? Peu importe, c'est un défi et on le tente 😊
En tant qu'assistante et supportrice des 3 précédents 24h faits par Bruno, j’avais déjà apprécié l'ambiance, mais en tant que coureur, c'est carrément une ambiance de folie avec des encouragements à chaque tour, des éclats de rire, des moments partagés avec des amis coureurs ou non, comme avec des inconnus qui arrivent presque à nous faire oublier nos douleurs. A la 1ère édition des 24h de Champigneulles, on s'est dit, avec Sandrine, que ça nous paraissait possible puisque chacun peut gérer sa course selon ses capacités ou sa forme du jour, c'est donc sans trop d'appréhension qu'on s'est lancées dans l'aventure.
Les 40 premiers km se passent bien, tantôt avec Sandrine et Séverine, tantôt avec Tinou, mon amie d'Auvergne, et parfois seule (on n'est jamais vraiment seul sur un 24h). Entre le 40e et le 50e km, je maintiens le rythme, mais les hématomes à ma cuisse commencent à se faire sentir. On fait une pause avec Sandrine, histoire de reposer un peu les jambes et on décide de prendre une douche avant de se changer, ça a vraiment fait du bien. On repart en marchant avant d'aller me faire masser (merci Christelle), et zou, 1 p'tit dodo dans la voiture. Après 1 p'tite soupe et quelques pas pour dérouiller les adducteurs, c'est reparti pour des tours de marche. Un regain d'énergie sur le matin, après un bon p'tit déj' me permet de faire quelques heures en marche rapide, jusqu'à 1/2 heure de la fin où mes jambes ne peuvent plus avancer.
Dommage pour les 100km que je n'ai pas pu atteindre en partie à cause des restes de ma chute 1 semaine plus tôt, mais 92,080 km c'est pas si mal pour un 1er 😉
1 énorme merci aux 24h de Champigneulles et aux bénévoles sans qui cette course n'aurait pas eu lieu, aux supers supporters (dont l'ACGV), aux amis venus exprès pour nous encourager et à ceux qui ont envoyé des messages, sans oublier nos amis Auvergnats : Slyver qui a battu son rp et Tinou.

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : LE BLOG DE L'ACGV
  • : ASSOCIATION DES COUREURS DE GONDREVILLE
  • Contact

STATISTIQUES

HIER: 50

TOTAL : 145584

ICI STATS TOTAL

ENTRAINEMENT

TOUS LES MARDIS, MERCREDIS, JEUDIS

A PARTIR DE 18H00 AU STADE DE L'AVENIR.

DIMANCHE SORTIE COLLECTIVE 9h30 DEVANT LE STADE.

PROGRAMME COACH BERNARD JUIN 2019

 

RECORDS ACGV